Radjabov en forme mène avec 2/2 à Genève

Radjabov en forme mène avec 2/2 à Genève

Teimour Radjabov est le seul leader après 2 rondes au Grand Prix FIDE à Genève. En zeitnot il a réussi à conclure une jolie partie positionnelle contre Pavel Eljanov à l'aide d'une combinaison tactique.

GM Alexandra Kosteniuk a joué le premier coup pour Teimour Radjabov. | Photo: World Chess.

Pour les fans ce n'est pas simple de suivre le tournoi en direct. Il faut voir les choses du bon côté: jusqu'à maintenant les parties sont spectaculaires et il y a eu un vainqueur dans la moitié des parties jouées

Radjabov a 2/2 après sa victoire alors que Giri est revenu à 50% en battant Salem, seul joueur a être encore à 0

Geneva Grand Prix | Résultats de la deuxième ronde

Bo. No. Fed Name Rtg Pts. Result Pts. Fed Name Rtg No.
1 12 Radjabov 2724 1 1 - 0 1 Eljanov 2739 7
2 8 Harikrishna 2737 1 ½ - ½ 1 Adams 2736 9
3 14 Jakovenko 2703 ½ 0 - 1 ½ Aronian 2809 1
4 2 Mamedyarov 2800 ½ 1 - 0 ½ Inarkiev 2707 13
5 4 Grischuk 2761 ½ 1 - 0 ½ Rapport 2694 15
6 10 Li Chao 2735 ½ ½ - ½ ½ Svidler 2749 5
7 6 Nepomniachtchi 2742 ½ ½ - ½ ½ Gelfand 2728 11
8 18 Salem 2638 0 0 - 1 0 Giri 2775 3
9 16 Hou Yifan 2666 0 ½ - ½ 0 Riazantsev 2654 17

"Je suis ravi," a dit Teimour Radjabov après sa victoire contre Pavel Eljanov. Il tremblait encore après son long zeitnot contre l'Ukrainien. La partie semble être une victoire tranquille du début à la fin mais le vainqueur n'a pas très bien géré son temps et c'était très risqué pour lui à la fin.

A un moment Radjabov a joué un coup avec seulement 1 seconde à la pendule. "J'étais nerveux." Il pense qu'il n'était pas du tout nécessaire de se mettre si mal au temps avec la bonne position qu'il avait. "C'est étrange d'avoir fait ça."

Le traitement de l'Est Indienne de la part de Radjabov n'était pas vraiment dangereux("Ca ne pose pas problème aux noirs si ils trouvent quelques bons coups") mais il a obtenu un avantage après quelques petites erreurs d'Eljanov. Le cavalier centralisé en d5 pour les blancs dominait l'échiquier. En grande crise de temps Radjabov s'est trouvé "chanceux" de trouver la combinaison finale.


Goran Urosevic interview Teimour Radjabov après la partie

Levon Aronian a gagné les deux derniers tournois en cadence classique auxquels il a participé, mais il n'a pas très bien joué la semaine dernière au "Your Next Move Grand Chess Tour" à Louvain. Sa victoire énergique contre Dmitry Jakovenko avec les pièces noires a fait forte impression. Il pourrait bien.

"C'est plus facile pour moi de jouer car je n'ai rien à gagner," a dit Aronian. Il sait que son mauvais tournoi à Sharjah a hypothéqué toute chance de qualification aux candidats.

null

Une belle victoire pour Aronian. | Photo: World Chess.

"Je pense que Jakovenko a joué de manière trop passive même si c'était très solide," a dit l'Arménien à propos de l'ouverture de Jakovenko. "Je pense que 18.Df1 était intéressant; il contrôlait la partie. Mais je pense qu'il était du côté de celui qui allait devoir défendre."

Aronian a souligné que pour battre un joueur solide comme Jakovenko, il faut prendre des risques. "J'ai pris des risques, mais je ne pense pas que c'était trop dangereux pour moi. Au moins j'étais celui qui s'amusait!"

WGM Anna Burtasova interview GM Levon Aronian après la partie.

Il y a eu une autre victoire noire dans l'Italienne, Anish Giri a surclassé Salem Saleh dans l'ouverture à la mode. Après la partie les deux hommes ont passé du temps à l'analyse. "Sans appariement vous n'avez rien à faire!" a dit Giri.

Le GM néerlandais pense qu'ils ont mal joué cette partie. "à notre décharge la position est très complexe."

dans ces structures avec ...h6  ...g5 les noirs doivent faire attention à la sécurité du roi. Giri: "Pour l'ordinateur ce n'est pas important mais un coup actif peut mener à la crise cardiaque."

Salem s'est mis mal au temps et a dû commencer à défendre, Giri aurait été plus embêté par la recherche de contre jeu à l'aile roi. "dans la finale ses pions sont perdus."

Goran Urosevic interview Anish Giri après la partie.

Giri a aussi souligné les différences du système Suisse(comme ici au Grand Prix) comparé aux tournois fermés. Pour la plupart des joueurs c'est mieux de jouer contre un joueur avec le même nombre de points lorsqu'il n'est pas en forme

"Le seul problème c'est qu'à un moment donné vous vous retrouvez avec un Shakhriyar heureux à +1 ou +2 qui va commencer à faire que des nulles avec des adversaires heureux eux aussi. Vous allez voir la même que pour les deux derniers GP; Shakhryar avec +2 va faire que des nulles de la manière la plus écœurante. Il est à +1 maintenant et il joue bien. Bien sûr, dès qu'il sera à +2 il va commencer son truc."

null

Salem contre Giri. | Photo: World Chess.

Giri ne voulait pas manquer de respect à Shakhryar en employant le terme "dégoutant." Son ton était jovial et il était surtout critique envers le système du Grand Prix qui crée ce genre de situation.

Shakhriyar Mamedyarov a gagné assez facilement sa partie contre Ernesto Inarkiev. Le joueur Russe a gaffé une dame en un coup dans une position qui était déjà largement en faveur du joueur Azéri.

La partie commentée en vidéo ci-dessous:

Alexander Grischuk est aussi à +1 après sa victoire sur Richard Rapport dans une longue partie. a décidé de jouer une position fermé avec 12.d5 dans une espagnole Chigorine. Généralement les blancs attendent l'arrivée du fou en b7 avant de jouer d5.

Pousser f2-f4 est l'une des idées des blancs et ici nous avons obtenu une position de type Benoni. Rapport a essayé de régler ses problèmes en sacrifiant un pion mais n'a pas réussi à installer son bloqueur en e5. Finalement Alexander a réussi à gagner de belle manière et se place bien dans la course à la qualification.

null

Dans la guerre des T-shirts blancs, les blancs l'ont emporté. | Photo: World Chess.

Geneva Grand Prix |Classement après la 2e Ronde 

Rk. SNo Fed Name Rtg Perf Pts.
1 12 Radjabov, Teimour 2724 3557 2
2-6 1 Aronian, Levon 2809 2909 1,5
2-6 2 Mamedyarov, Shakhriyar 2800 2908 1,5
2-6 4 Grischuk, Alexander 2761 2891 1,5
2-6 8 Harikrishna, Pentala 2737 2885 1,5
2-6 9 Adams, Michael 2736 2878 1,5
7-12 3 Giri, Anish 2775 2681 1
7-12 5 Svidler, Peter 2749 2719 1
7-12 6 Nepomniachtchi, Ian 2742 2711 1
7-12 7 Eljanov, Pavel 2739 2695 1
7-12 10 Li Chao 2735 2779 1
7-12 11 Gelfand, Boris 2728 2771 1
13-17 13 Inarkiev, Ernesto 2707 2590 0,5
13-17 14 Jakovenko, Dmitry 2703 2589 0,5
13-17 15 Rapport, Richard 2694 2561 0,5
13-17 16 Hou Yifan 2666 2506 0,5
13-17 17 Riazantsev, Alexander 2654 2511 0,5
18 18 Salem, Saleh 2638 1956 0

Les appariements de la ronde 3: Aronian-Radjabov, Harikrishna-Mamedyarov, Adams-Grischuk, Giri-Li Chao, Svidler-Gelfand, Eljanov-Nepomniachtchi, Inarkiev-Hou Yifan, Rapport-Jakovenko and Riazantsev-Salem.

Le Grand Prix Genève se joue du 6 au 15 Juillet à l'Hôtel Le Richemond à Genèva. La dotation du tournoi est de 130,000€. La cadence: 100 minutes pour 40 coups, 50 minutes pour 20 coups puis 15 minutes pour le reste de la partie. Avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du premier coup de la partie


Article précédent

Mieux connaître PeterDoggers
Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.