Deux chinois en tête après la 2ème ronde du GP FIDE de Moscou

Deux chinois en tête après la 2ème ronde du GP FIDE de Moscou

Ding Liren a battu Ernesto Inarkiev pour rejoindre sa compatriote Hou Hifan en tête du GP FIDE de Moscou. Ian Nepomniatchi qui avait perdu lors de la 1ère ronde a quand à lui redressé la tête en battant Jon Ludwig Hammer.

---légende phote titre : Ding Liren a maintenant +1, comme Hou Yifan. Photo : Maria Emelianova---

Dans un jour très calme au Central Telegraph, avec très peu de spectateurs ou de VIP assistant au « spectacle », Hou Yifan a tenu bon contre Maxime Vachier-Lagrave qui a presque 150 points élo de plus qu'elle. Elle jouait au 1er échiquier puisqu'elle fût la seule à marquer un point entier lors de la 1ère ronde. Maxime, étant le 1er élo du tournoi, faisait donc flotteur montant contre elle.

MVL a déclaré après la partie ne pas avoir spécialement tiré de bénéfice d'avoir déjà joué cette ouverture il y a un an et demi contre Levon Aronian : « Je ne me souvenais pas exactement de ma préparation mais je pense avoir résolu tous mes problèmes. J'ai essayé un peu ensuite pour voir comment ça pouvait se terminer mais il s'est avéré que la position blanche était trop solide ».

null

Hier, un jeune bambin avait donné le « coup d'envoi », aujourd'hui, c'est un groupe de femme qui est monté sur scène pour jouer le 1er coup. Cependant, ce fût un mystère pour beaucoup, incluant le photographe officiel Max Avdeev et le commentateur Evgeny Miroshnichenko, de savoir qui elles étaient réellement. Photo : Emilia Emelianova

Malheureusement, cette partie ne fût qu'une des nombreuses nulles rapides lors de cette ronde. La « maladie de la nulle » a semblé avoir voyagé des Emirats jusqu'en Russie, où l'antidote connu (règle anti nulle) n'est pas en vigueur non plus. Nakamura-Radjabov a duré 18 coups, Gelfand-Mamedyarov 22, Svidler-Salem 16 et Grischuk-Tomashevsky seulement 12.

null

Mamedyarov, Giri, Gelfand et Salem suivant les parties restantes. Photo Maria Emelianova

Des joueurs ayant partagé le point aujourd’hui, Paco Vallejo était le plus proche pour l'emporter. Avec son coup 11.b3, l'Espagnol a compliqué au maximum cette variante de la catalane et s'est retrouvé au final avec 2 pions de plus. La présence des fous de couleurs opposées a aidé Pentala Harikrishna à défendre mais avec les Tours encore sur l'échiquier, les blancs devaient être gagnants quelque part s'accordent à dire les deux protagonistes.

null

Vallejo dans la salle de relaxation en train de regarder les autres parties sur les écrans Photo Maria Emelianova

Michael Adams a opté pour la variante Rossolimo contre Anish Giri mais rapidement il s'est retrouvé livré à lui même dans l'ouverture. « Je ne sais pas pourquoi mais j'ai tout oublié sur cette ligne » a déclaré le joueur anglais qui a donc dû improviser. « Je suis arrivé à survivre ».La décision de donner le pion h4 a été particulièrement remarquée mais elle a plutôt bien marché. Giri « A un moment donné, j'ai réalisé qu'il y avait un gros trou dans mon plan.... Moi, incapable de le mater ».

null

Adams et Giri après la partie. Photo Maria Emelianova

La Pirc est un choix rependu chez les joueurs qui cherchent absolument à jouer pour le gain, ou simplement le combat. Vu la manière dont Jon Ludwig Hammer a joué l’ouverture aujourd'hui, on peut en conclure qu'il a été pour le moins surpris par le choix de son adversaire Ian Nepomniatchi. Le russe n'avait alors utilisé la Pirc que 5 fois dans toute sa carrière en parties longues et totalie maintenant un joli score de 4,5/6 avec !

Dès le 6ème coup, Hammer a joué la percée e4-e5 qui semble douteuse. Sur le rapide 5...b5 (certains experts de la Pirc préfèrent retarder ce coup pour que les blancs dévoilent leur main), les blancs peuvent simplement répondre 6.f3 pour jouer une attaque anglaise ou alors 6.Fd3 pour pouvoir jouer Cce2 après b4. Les blancs continuent ensuite par Cf3 et 0-0. Michael Adams a par exemple remporté de belles victoires avec ce système.

Le choix d'Hammer était inventif mais il n'a pas pu empêcher le « gros mangeur » g7 de se transformer en monstre et les noirs ont eu tout le loisir de conduire une attaque dévastatrice.

null

null

Les joueurs parlant de leur partie photo Maria Emelianova

Dans la partie la plus longue de la journée, Ding Liren est arrivé à venir à bout d'Ernesto Inarkiev dans une finale technique. D'un point de vue théorique, ce fut la partie la plus intéressante de la journée, mais même après l'échange des dames, la partie restait très intéressante. Déjà, à ce moment-là, Inarkiev devait défendre ardemment.

Les joueurs sont entré dans la même finale que la partie Vallejo-Hari (T+Fous de couleurs opposées), et si la partie de Vallejo devait être gagnant mais a terminé par la nulle, celle-ci devait être nulle mais a terminé par une victoire de Ding !

null

Le début de la deuxième ronde à Moscou. | Photo Maria Emelianova.

2017 Moscow Grand Prix | Classement après 2 rondes

Rk. SNo Fed Title Name Rtg Pts. rtg+/-
1 4 GM Ding Liren 2773 1,5 3,5
2 16 GM Hou Yifan 2652 1,5 8,3
3 1 GM Vachier-Lagrave Maxime 2795 1 -2,6
4 2 GM Nakamura Hikaru 2786 1 -1,8
5 3 GM Giri Anish 2785 1 -1,3
6 5 GM Mamedyarov Shakhriyar 2772 1 -1,6
7 6 GM Svidler Peter 2755 1 -2,5
8 7 GM Nepomniachtchi Ian 2751 1 -3,2
9 8 GM Grischuk Alexander 2750 1 -2,4
10 9 GM Harikrishna P. 2750 1 -2,3
11 10 GM Adams Michael 2747 1 1,2
12 12 GM Gelfand Boris 2724 1 1,5
13 13 GM Radjabov Teimour 2710 1 1,9
14 14 GM Vallejo Pons Francisco 2710 1 1,5
15 15 GM Tomashevsky Evgeny 2696 1 1,6
16 17 GM Salem A.R. Saleh 2633 1 3,3
17 11 GM Inarkiev Ernesto 2727 0,5 -3,6
18 18 GM Hammer Jon Ludvig 2621 0,5 -1,5

Les appariements de demain Hou-Ding, MVL-Gelfand, Tomashevsky-Nakamura, Giri-Vallejo, Mamedyarov-Adams, Harikrishna-Svidler, Nepomniachtchi-Salem, Radjabov-Grischuk, and Inarkiev-Hammer.

Ce tournoi sera en 9 rondes au système Suisse avec une dotation de 130 000 Euros. Il se termine le 21 Mai avec un jour de repos le 17 Mai. Après celui de Moscou il y a aura deux autres GP: en Juillet à  Genève, et en Novembre à Palma de Mallorca. Les deux premiers se qualifient pour le tournoi des Candidats 2018

Parties de TWIC.


Articles précédent:

Mieux connaître PeterDoggers
Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Karjakin et Kramnik à Nice ce week-end !

Karjakin et Kramnik à Nice ce week-end !