Infos
Hans Niemann intente un procès en diffamation pour 100 millions de dollars
Hans Niemann. Photo : Lennart Ootes/Saint Louis Chess Club.

Hans Niemann intente un procès en diffamation pour 100 millions de dollars

PeterDoggers
| 1 | Joueurs d’échecs

Hans Niemann a intenté un procès en diffamation contre Magnus Carlsen, Hikaru Nakamura, Chess.com, le Play Magnus Group et Danny Rensch, réclamant au moins 100 millions de dollars de dommages et intérêts. Cette action en justice constitue le nouvel épisode du scandale à rebondissements de triche aux échecs dont les médias grand public ont largement fait état depuis début septembre. 

Niemann, 19 ans, a déposé sa plainte fédérale (ici en PDF) le jeudi 20 octobre devant le tribunal de district de l'est du Missouri et a donné accès au document complet de 44 pages dans un tweet :

Contre les cinq parties accusées, Niemann se plaint de diffamation, de calomnie, de boycott collectif illégal en vertu de la loi Sherman, d'interférence délictueuse avec un contrat et des attentes commerciales, et de conspiration civile. Pour chaque motif de poursuite, au moins 100 millions de dollars sont réclamés.

Niemann déclare que Carlsen, Nakamura, Chess.com, le Play Magnus Group et Rensch l'ont "diffamé de manière flagrante et se sont illégalement entendus pour le blacklister de la profession à laquelle il a consacré sa vie", et que toute cette situation a causé des "dommages dévastateurs".

Dans son recours, Niemann affirme qu'il "ne peut plus obtenir d'emploi en tant que professeur d'échecs dans une école réputée". Il révèle également qu'un match prévu avec le jeune Grand Maître allemand Vincent Keymer a été annulé et que les négociations avec le tournoi d'échecs du Tata Steel ont été brusquement interrompues.

Les organisateurs du tournoi de Wijk aan Zee ont écrit à ce propos à Chess.com :

"Il y a, tout au long de l'année, plusieurs conversations formelles et informelles entre l'organisation et les joueurs, initiées des deux côtés. Personne n'est sûr de sa participation".

En réponse à plusieurs demandes des médias, Chess.com a fourni la déclaration suivante de ses avocats :

Déclaration de Nima Mohebbi et Jamie Wine de Latham & Watkins, LLP

Nous sommes attristés par la décision de Hans Niemann d'engager une action en justice contre Chess.com. Nous pensons que son action en justice porte préjudice au jeu d'échecs et à ses joueurs et fans dévoués dans le monde entier.

Chess.com est fier de sa réputation au sein de la communauté échiquéenne et au-delà, et défendra toujours le jeu, les joueurs ainsi que sa mission de développer et de protéger les échecs en ligne.

Hans a avoué publiquement avoir triché en ligne à la suite de la Sinquefield Cup et les retombées qui en résultent sont de son propre fait. Comme indiqué dans son rapport d'octobre 2022, Chess.com a historiquement traité les triches antérieures de Hans en privé, et a été forcé de clarifier sa position seulement après qu'il se soit exprimé publiquement.

Les allégations de Hans ne sont pas fondées et Chess.com a hâte de rétablir la vérité au nom de son équipe et de tous les honnêtes joueurs d'échecs.

Des juristes et des non-juristes ont déjà décortiqué sur la toile la plainte en détails. L'analyse populaire la plus solide jusqu'à présent est fournie dans un long fil Twitter par Akiva Cohen, un avocat plaidant chez Kamerman, Uncyk, Soniker & Klein à New York, qui souligne les différents défis que Niemann doit surmonter, y compris la juridiction et la preuve de la malveillance réelle.

Mieux connaître PeterDoggers
Astana (Kazakhstan) accueillera le match de Championnat du Monde Nepo - Ding en avril

Astana (Kazakhstan) accueillera le match de Championnat du Monde Nepo - Ding en avril

Le programme du Grand Chess Tour 2023 dévoilé !

Le programme du Grand Chess Tour 2023 dévoilé !