GM Hikaru Nakamura

Nom complet
Hikaru Nakamura
Date de naissance
Dec 9, 1987 (âge 32)‎
Lieu de naissance
Hirakata, Japan
Fédération
États-Unis

Classement

Bio

Hikaru Nakamura est né le 9 décembre 1987 à Hirakata au Japon. Sa famille a déménagé aux États-Unis lorsqu'il avait seulement deux ans, aussi les étoiles et les rayures sont la seule bannière nationale qu'il ait jamais connue en tant que joueur d'échecs. 

Il est l'un des meilleurs joueurs mondiaux depuis plus d'une décennie et a clairement été le meilleur joueur américain durant la majorité de ce laps de temps. Il demeure actuellement l'un des acteurs clé d'une des scènes échiquéennes les plus fortes de l'Histoire.

Nakamura a été sacré 5 fois champion des États-Unis, conquérant le titre en 2005, 2009, 2012, 2015 et 2019. Seuls Samuel Reshevsky et Bobby Fischer (huit fois chacun) et Walter Browne (six) ont fait mieux depuis le passage au format tournoi en 1936. 

Notons aussi que Nakamura a participé au Championnat du Monde FIDE de 2004 et a été l'un des candidats aux Championnats du Monde de 2016. Hikaru est certainement le joueur du top mondial le plus actif sur internet et sa réputation de blitzeur extraordinaire est connue de tous.

Carrière jusqu'en 2009

Nakamura est devenu Maître National (USCF) en 1998, puis Maître International en 2001, et enfin Grand Maître en 2003. Il était alors le plus jeune joueur américain à atteindre une telle consécration depuis Bobby Fischer.

En 2003, il a participé à son premier championnat des États-Unis - remporté par Alexander Shabalov - et obtenu le score très honorable de +3 -1 =5. En Janvier 2004, Nakamura a pris part au groupe B du célèbre tournoi Corus et terminé quatrième, son bilan positif le mettait sur le chemin des 2600 élo et dès le mois d'octobre, il faisait, pour la première fois, partie du top 100 mondial.

Il franchit la barre symbolique des 2600 élo grâce au tournoi à élimination directe organisé par la FIDE pour déterminer son champion. Tête de série numéro 83, Nakamura s'est débarrassé d'adversaires mieux classés tels que Sergei Volkov, Aleksej Aleksandrov et Alexander Lastin pour faire partie des 16 derniers en lice. En huitième de finale, il a buté sur le numéro 3 et futur finaliste Michael Adams, qui comptait alors 150 points de plus que lui.

En 2005, en dominant Alexander Stripunsky en matchs de départage, Nakamura a dompté un tableau de 64 joueurs pour obtenir son premier titre national avec un score de +5 -0 =4. Les échecs américains n'étaient alors certes pas à leur top, mais l'adversité existait bel et bien avec la présence de forts GMI, à l'image Gata Kamsky. De plus, âgé de seulement 17 ans, Nakamura était loin d'avoir terminé sa progression. 

Il a remporté son deuxième championnat des États-Unis en 2009, dans un tournoi d'un niveau équivalent, avec toujours Kamsky pour principal rival. Il avait déjà rejoint le club sélect des 2700 en octobre de l'année précédente. 

2010-15

Le moment phare de la carrière de Nakamura est jusqu'à présent sa performance à Wijk aan Zee en 2011, où il s'imposa avec 6 victoires, 6 nulles et une seule défaite. Il devança rien de moins qu'un champion du monde passé, présent et futur (Vladimir Kramnik, Viswanathan Anand et Magnus Carlsen), contre lesquels il a cependant dû se contenter d'un point sur trois (ils étaient classés numéro 1, 2 et 4 sur la grille élo de départ du tournoi). Il a donc forgé son succès grâce à une nette domination sur le reste de ses rivaux avec notamment une victoire en 33 coups contre Maxime Vachier-Lagrave. Ce résultat lui rapporta 23 points, le faisant grimper de 2751 à 2774.

Une autre performance de taille de Nakamura, de part l'enjeu, a été sa première place ex-equo à Khanty-Mansiysk en mai 2015 (invaincu avec le score de +2 -0 =9). Lors de cet événement final des Grands Prix FIDE 2014-15, il avait impérativement besoin de ce résultat pour arracher la seconde place du classement général qualificative pour le Tournoi des Candidats 2016.

Après quoi, Nakamura parvint à atteindre les 2800 élo en juin 2015 (2802), après des années à flirter avec ce seuil mythique. Son record élo est de 2816 en octobre 2015, instant où seul Magnus Carlsen le surpassait dans le monde des échecs.

Hikaru Nakamura, 2015
Nakamura à Khanty-Mansiysk en 2015. Photo: Kirill Merkurev.

En 2012, Nakamura a signé son troisième succès au championnat des États-Unis avec un point d'avance sur Kamsky. Il a ensuite fait l'impasse sur ce tournoi en 2013 et 2014 avant d'effectuer un retour victorieux en 2015, année de la première apparition de Wesley So (exclu de la course au titre pour avoir enfreint le réglement). Fabiano Caruana a rejoint le rang des sérieux concurrents en 2016 et l'a emporté avec un point de plus que Nakamura et So.

2016

Nakamura a été le second joueur le plus décisif au Tournoi des Candidats en mars de cette année là, mais il n'obtint que la moyenne avec un score de +3 -3 =8 et termina à 1.5 points du vainqueur Sergei Karjakin. (Les deux joueurs étaient déjà de "vieux" rivaux puisqu'ils avaient disputé un match en 2004, remporté par l'américain.) Nakamura fut rapidement hors course pour la victoire finale avec deux défaites pour une seule victoire dans la première moitié du tournoi, auxquelles se rajouta une nouvelle perte dès l'entame de la seconde moitié. Ses victoires tardives contre Veselin Topalov (à qui il a infligé un cinglant 2-0) et Anand furent seulement suffisantes pour faire la moyenne et partager la 4ème place avec 3 autres joueurs.

Nakamura vs. Topalov
Nakamura face à Topalov au tournoi des candidats de 2016. Photo by Lennart Ootes.

Les 42èmes Olympiades ont eu lieu plus tard dans l'année, au mois de septembre au cours duquel Nakamura a tenu le second échiquier des États-Unis. Parmi les autres nations en lice, seul la Russie de Kramnik était mieux classée à cet échiquier. Nakamura a réalisé le score de +5 -1 =5, participant au titre de l'équipe américaine, sacrée pour la première fois depuis 1976. 

US team, 2016 Olympiad
Nakamura et l'équipe américaine en pleine concentration lors des Olympiades 2016.

2017 et présent

Le championnat des États-Unis est devenu un événement incroyablement relevé depuis que So et Caruana ont commencé à y prendre part en 2015 et 2016. Le niveau s'est encore récemment renforcé avec l'arrivée de Leinier Domínguez Pérez, faisant du triomphe de Nakamura en 2019, son plus impressionnant titre sur ses terres. Lors de l'ultime ronde, il a choisi d'utiliser la défense Hollandaise pour battre Jeffery Xiong avec les noirs, tandis que Caruana et Domínguez ont dû se contenter d'une nulle. Son résultat de +5 -0 =6 était suffisant pour les devancer d'un demi-point.

Nakamura gagna aussi cette année là le Grand Chess Tour, constitué surtout d'événements joués en rapides et blitz, ses points forts. Sa première place à Paris en juin et à Saint-Louis en août lui ont permis de se qualifier pour la grande finale à quatre de Londres au format classique, où il battit successivement Caruana et Vachier-Lagrave.

Malheureusement, Nakamura s'est retrouvé sur la touche au tournoi des candidats 2018, après son élimination contre Vladimir Fedoseev au troisième tour de la Coupe du Monde 2017 et sa septième place au cycle de Grands Prix FIDE.

Rapides et blitz

Grand joueur en cadence classique, l'étoile de Nakamura brille encore davantage en rapides et blitz. En août 2019, il est classé 19ème mondial en classique mais 3ème en rapide et 3ème en blitz. En plus de ses succès à Paris et à Saint-Louis, il a terminé troisième aux Championnats du Monde de blitz en 2014 et 2018. Il est aussi le joueur le mieux classé en blitz et bullet sur Chess.com, avec un fossé de presque 100 points sur ses poursuivants.

Présent et futur

Hikaru Nakamura

Nakamura en 2018. | Photo: © Maria Emelianova/Chess.com 

Bien qu'il ait perdu du terrain en cadence lente depuis son pic élo de 2015, les performances de Nakamura au Grand Chess Tour 2018 et au championnat des États-Unis 2019, sont significatives d'un joueur encore plus que capable de poser des problèmes à ses compères Super GMs. 

Brillant représentant du drapeau américain depuis son plus jeune âge, Nakamura a longtemps été vu comme un concurrent potentiel au titre mondial. Cependant Caruana, challenger en 2019, a fini par le surpasser, Hikaru demeure néanmoins une vraie menace.

La Coupe du Monde d'échecs en septembre 2019 et l'open FIDE en octobre représenteront ses deux prochaines chances de se qualifier au Tournoi des Candidats de 2020. Les deux finalistes de la Coupe du Monde, disputée au format d'élimination directe avec 128 joueurs et le vainqueur du grand open système Suisse obtiendront leurs précieux tickets. 

Meilleure partie


Ouvertures les plus fréquentes

Parties