Infos
Ju Wenjun remporte son 4eme titre de championne du monde

Ju Wenjun remporte son 4eme titre de championne du monde

Colin_McGourty
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Ju Wenjun a remporté une ultime bataille animée lors du Championnat du Monde Féminin FIDE 2023 pour conquérir sa quatrième couronne sur le score de 6.5 à 5.5 face à Lei Tingjie. La 17eme championne du monde, tenante du titre depuis 2018, s'est vue récompenser pour sa performance de 300 000 € contre 200 000 pour la finaliste. 

 Comment suivre le Championnat du Monde Féminin FIDE 2023
Vous pouvez regarder la retransmission en direct sur nos chaines Twitch ou YouTube et retrouvez tous les détails de la compétition sur notre page événement.

La retransmission avec les commentaires de la GMf Jennifer Shahade et de la MI Jovanka Houska

Lei a apporté une bouffée d'air frais pour son premier match de Championnat du Monde, particulièrement lors de la première moitié du duel qu'elle a mené grâce à un niveau de jeu fantastique. Cependant, Ju a réagi à temps, démontrant une nouvelle fois toute sa classe dans les moments critiques pour conserver son titre. Elle devient ainsi la sixième joueuse à être sacrée quatre fois ou plus.

Championnes du monde

# Joueuse Dates Victoires Années
1 Vera Menchik 1927-44 8 1927, 1930, 1931, 1933, 1935, 1937 (2), 1939 
2 Lyudmila Rudenko 1950-53 1 1950
3 Elisaveta Bykova 1953-56, 1958-62 3 1953, 1958, 1959
4 Olga Rubtsova 1956-58 1 1956
5 Nona Gaprindashvili 1962-78 5 1962, 1965, 1969, 1972, 1975
6 Maia Chiburdanidze 1978-91 5 1978, 1981, 1984, 1986, 1988
7 Xie Jun 1991-96, 1999-2001 4 1991, 1993, 1999, 2000
8 Susan Polgar 1996-99 1 1996
9 Zhu Chen 2001-04 1 2001
10 Antoaneta Stefanova 2004-06 1 2004
11 Xu Yuhua 2006-08 1 2006
12 Alexandra Kosteniuk 2008-10 1 2008
13 Hou Yifan 2010-12, 2013-15, 2016-17 4 2010, 2011, 2013, 2016
14 Anna Ushenina 2012-13 1 2012
15 Mariya Muzychuk 2015-16 1 2015
16 Tan Zhongyi 2017-18 1 2017
17 Ju Wenjun 2018-present 4 2018 (2), 2020, 2023

Plus d'infos dans notre article : Toutes les championnes du monde

Ju s'est imposée à trois reprises lors de match et une fois dans un tableau à élimination directe avec 64 participantes. 

Année Résultats Adversaires/Tournoi
2018 V Tan Zhongyi
2018 V Kateryna Lagno/64-player knockout
2020 V Aleksandra Goryachkina
2023 V Lei Tingjie

La plupart des pronostics d'avant-partie prévoyaient une dernière joute solide avec des départages en rapide en ligne de mire. C'était sans compter sur la pugnacité de Ju qui a conclu toutes ses dernières parties dans les duels au sommet par un spectacle palpitant.

Quand une nulle lui suffisait pour glaner sa première couronne en 2018, elle avait construit une position complètement gagnante avec les pièces blanches contre Tan Zhongyi avant de se contenter du partage du point, synonyme de titre.

Ju Wenjun est une habituée des grands rendez-vous Photo : Stev Bonhage/FIDE.

Puis, lors de la finale en quatre parties du deuxième Championnat du Monde de 2018, elle avait dû battre Kateryna Lagno sur demande avec les pièces noires pour arracher des départages !

Dans la dernière partie de son match de 2020 contre Aleksandra Goryachkina, Ju n'avait besoin que d'une nulle avec les noirs, mais elle s'était inclinée et avait dû défendre son titre lors de départages.

Partie 12 : Ju Wenjun 1-0 Lei Tingjie

À l'image de l'avant-dernière partie, où Ju est revenue à son premier choix dans le match avec les noirs de 1...e5, elle a réemployé 1.d4 qu'elle avait joué dans les trois premières parties. Après 1...d5, elle a créé la première petite surprise avec 2.Cf3, au lieu de 2.c4. Les joueuses se sont rapidement aventurées sur un terrain incroyablement compliqué et dangereux.

Au 13ème coup, Ju avait deux pions passés liés à l'aile dame, tandis que Lei pouvait compter sur un pion c passé et des forces massées au centre de l'échiquier. Il s'agissait d'un premier moment clé puisqu'elle pouvait envoyer 13...g5!?.

Si les blancs prennent le pion, les noirs peuvent se venger sur h2 et profiter de la colonne g semi-ouverte pour attaquer. L'ordinateur recommande malgré tout la prise, une variante que Ju avait travaillé avec son équipe, qui comprenait non seulement le GM Pentala Harikrishna révélé précédemment, mais aussi le GM chinois Wei Yi, numéro 23 mondial : "Il y a beaucoup de possibilités pour les noirs et j'étais prête à jouer n'importe quelle position dans cette ligne".

Lei a opté pour le plus sûr 13...0-0 après 18 minutes de réflexion, mais le combat s'est tout de même tendu dans la foulée.

Les pions blancs semblaient dominateurs quand au 18eme coup Ju a décidé de sacrifier sa tour pour deux pièces mineures avec 18.Fxf6!?, expliquant plus tard qu'elle voulait garder la position compliquée et qu'elle n'était pas sûre de l'évaluation après 18.Ta2, le choix de l'ordinateur.

Ont suivi 18...Cxa1 19.Fxa1 Dxa5 et les puissants pions de Ju à l'aile dame n'étaient plus qu'un lointain souvenir. Alors que les commentateurs pensaient qu'elle misait sur une attaque à l'aile roi, Ju a opté pour 20.Dc3!?, menaçant mat en g7 et offrant un échange des dames.

Lei a réagi trop vite en poussant un soupir de soulagement après avoir fait disparaitre les dames de l'échiquier. Elle a immédiatement pris en c3 au lieu de parer le mat avec 20...Ff8 ou 20...f6 qui auraient contraint Ju à rentrer dans la finale dans de moins bonnes conditions.

La partie est restée équilibrée jusqu'à ce que Lei prenne une décision qui aurait pu lui coûter le titre de championne du monde

: 22...e5? 

Lei a déclaré qu'elle avait prévu ce qui allait se passer au cours de la partie : "Mais je ne l'ai pas pris au sérieux, et je pense que 22...e5? était une grosse erreur pour cette partie. A ce moment-là, je devais probablement jouer avec prudence".

Ju a correctement répondu avec 23.Cf5! et après 23...Ff8, le résultat a commencé à se dessiner.

Ju a passé 10 minutes ici, dans une position où tous les coups, sauf un, auraient permis à Lei de reprendre le dessus. En fin de compte, la championne du monde a joué le précis 24.Fxe5!, abandonnant son pion b mais laissant le pion d5 des noirs paralysé. 

La porte a brièvement semblé s'ouvrir pour Lei mais Ju l'a refermée in extremis. Photo : Stev Bonhage/FIDE.

Le moment que Ju a souligné lors de la conférence de presse est le 27eme coup qui, selon elle, avait peut-être échappé à Lei.

Le plein de sang froid 27.Cb1! a fait toute la différence, car lorsque le cavalier a ensuite rebondi en c3, il était clair que Ju avait obtenu tout ce qu'elle pouvait espérer avec une domination positionnelle totale.

Ju a décrit la position comme "très difficile à défendre". Elle a habilement manœuvré ses pièces pour éliminer le pion d des noirs, pour pousser son propre pion d vers la victoire.

Ju a expliqué pourquoi elle n'avait pas montré les mêmes émotions que Ding Liren lors de sa victoire : "J'étais très concentrée jusqu'à la fin, et à l'arrivée, je me suis dit que les blancs étaient gagnants et c'est tout !

Le GM Rafael Leitao a analysé la partie ci-dessous.

Ce match passionnant s'est donc achevé sur une déception pour la challenger et la conservation de la couronne par la tenante du titre, dominatrice dans la seconde moitié du match.

Fed Nom Elo 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 Score
Ju Wenjun 2564 ½ ½ ½ ½ 0 ½ ½ 1 ½ ½ ½ 1 6.5
Lei Tingjie 2554 ½ ½ ½ ½ 1 ½ ½ 0 ½ ½ ½ 0 5.5

Lors de la conférence de presse d'après-match, Ju s'est dit "excitée et soulagée à la fois". On lui a demandé en quoi ce match était différent des précédents :

"En fait, je pense que chaque match est très spécial pour moi, et j'ai l'impression que cette fois-ci, les parties d'échecs étaient vraiment, vraiment de bonne qualité, et je pense que les deux joueuses ont très bien joué. Je pense que c'est une chance pour moi !"

Ju Wenjun a enfin pu se relâcher. Photo : Stev Bonhage/FIDE.

Lei, bien que déçu, a décrit la fin du match comme une "libération", ajoutant : "Pour moi, d'accord, j'ai perdu une partie, j'ai perdu un match, mais il y a beaucoup de choses à venir et je continuerai de jouer aux échecs".

Elle a révélé qu'elle avait été aidée non seulement par le GM Teimour Radjabov, aperçu plus tôt dans le match, mais aussi par son petit ami, le GM taïwanais Raymond Song. Elle a également déclaré que le match lui avait permis de tirer quelques leçons.

"Je pense que le plus important est de savoir comment se contrôler sous une telle pression, et j'ai aussi appris un peu de la combativité de mon adversaire, à savoir se battre pour chaque partie et jusqu'à la fin, ce genre de choses".

Lei Tingjie a séduit les fans de toute la planète. Photo : Stev Bonhage/FIDE.

Les deux joueuses ont en effet tenu leur promesse d'avant-match de lutter à chaque partie. Lei a déclaré que ses projets immédiats étaient de "déguster des bons petits plats" et de "prendre un long repos après ce match parce que je veux passer plus de temps avec ma famille".

Ju, quant à elle, sera en action dans un peu plus d'une semaine en tant que tête de série numéro 1 de la Coupe du Monde féminine FIDE à Bakou, en Azerbaïdjan.

Le Championnat du Monde Féminin FIDE 2023 (FWWC) est l'événement le plus important de l'année pour les femmes. La championne du monde en titre, la GM Ju Wenjun, a affronté la challenger, la GM Lei Tingjie, pour la couronne mondiale. Le match a débuté le 5 juillet avec une dotation de 500 000 euros.


Previous Coverage

Colin_McGourty
Colin McGourty

Colin McGourty led news at Chess24 from its launch until it merged with Chess.com a decade later. An amateur player, he got into chess writing when he set up the website Chess in Translation after previously studying Slavic languages and literature in St. Andrews, Odesa, Oxford, and Krakow.

Mieux connaître Colin_McGourty
Sigrun Øen, mère de Magnus Carlsen, est décédée à 61 ans

Sigrun Øen, mère de Magnus Carlsen, est décédée à 61 ans

Le match de Championnat du Monde entre Ding et Gukesh se déroulera à Singapour

Le match de Championnat du Monde entre Ding et Gukesh se déroulera à Singapour