x
Échecs - Jouer et apprendre

Chess.com

GRATUIT - sur Google Play

GRATUIT - sur le Windows Phone Store

VOIR
Lenderman élimine Eljanov de la Coupe du monde

Lenderman élimine Eljanov de la Coupe du monde

C'est officiel : Pavel Eljanov fait partie des 42 premiers joueurs éliminés de la Coupe du monde. Le grand-maître ukrainien a perdu sa seconde partie contre Aleksandr Lenderman (USA). 22 matchs se joueront demain en départages, dont Sergey Karjakin contre Anton Smirnov et Wei Yi contre Bator Sambuev.

En cas d'égalité, un arbitre réalise immédiatement le tirage des couleurs pour les départages du lendemain, comme ici dans le match Smirnov-Karjakin. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Hier, avons évoqué le cas de quatre très forts joueurs menacés d'élimination précoce. Trois d'entre eux ont réussi à redresser la barre. En effet, Vladimir Fedoseev, Pentala Harikrishna et Wei Yi sont tous revenus au score dans leurs matchs respectifs.  Contrairement à Eljanov, tous avaient la chance de conduire les pièces blanches. Ils font partie des 44 joueurs ayant fait match nul au total des deux parties. Avec 22 échiquiers, la journée de départages de demain risque d'être longue.

Coupe du monde 2017 | Résultats du premier tour

Fed Joueur Fed Joueur Classique TB Score
GM Carlsen, M (2827) FM Balogun, O (2255) 1-0, 1-0 2-0
GM Dreev, A (2648) GM Bachmann, A (2634) 1-0, 1-0 2-0
GM Fier, A (2569) GM Bacrot, E (2728) ½-½, ½-½ 1-1
GM Bu Xiangzhi (2714) GM Flores, Diego (2580) 1-0, 1-0 2-0
GM Vakhidov, J (2518) GM Svidler, P (2756) 0-1, 0-1 0-2
GM Amin, Bassem (2699) GM Erdos, Viktor (2619) ½-½, ½-½ 1-1
GM Wojtaszek, R (2739) GM El Debs, F (2533) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Zherebukh, Y (2621) GM Onischuk, A (2682) 0-1, 0-1* 0-2
IM Khusenkhojaev, M (2455) GM Vachier-Lagrave, V (2804) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Grachev, B (2654) GM Melkumyan, H (2642) ½-½, ½-½ 1-1
GM Eljanov, P (2734) GM Lenderman, A (2565) 0-1, 0-1 0-2
GM Tari, Aryan (2588) GM Howell, D (2701) ½-½, ½-½ 1-1
GM Grischuk, A (2788) GM El Gindy, E (2455) 1-0, 1-0 2-0
GM Cori, Jorge (2648) GM Jones, G (2668) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Hjartarson (2539) GM Navara, David (2720) 0-1, 0-1 0-2
GM Cheparinov (2695) GM Mastrovasilis (2573) 1-0, ½-½ 1½-½
Dai, Changren (2422) GM Kramnik, V (2803) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Areshchenko (2645) GM Demchenko, A (2650) 1-0, 0-1 1-1
GM Ivanchuk, V (2727) GM Kazhgaleyev (2570) ½-½, ½-½ 1-1
GM Pantsulaia (2593) GM Duda, J (2698) 0-1, 0-1 0-2
GM Giri, Anish (2777) GM Dzagnidze, N (2519) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Xiong, J (2633) GM Motylev, A (2668) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Gonzalez Vidal (2547) GM Harikrishna (2741) 1-0, 0-1 1-1
GM Ponomariov (2694) GM Sethuraman, SP (2617) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Aronian, L (2802) IM Cawdery, D (2449) 1-0, 1-0 2-0
GM Piorun, K (2644) GM Hou Yifan (2670) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Sadorra, J (2574) GM Matlakov, M (2728) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Andreikin, D (2708) GM Goganov, A (2567) ½-½, ½-½ 1-1
IM Smirnov, A (2508) GM Karjakin, S (2780) ½-½, ½-½ 1-1
GM Dubov, Daniil (2666) GM Fridman, D (2625) ½-½, ½-½ 1-1
GM Radjabov, T (2742) GM Ziska, H (2545) ½-½, 1-0 1½-½
GM Bok, Benjamin (2620) GM Artemiev, V (2692) 0-1, 0-1 0-2
IM Ruiz Castillo (2377) GM So, Wesley (2792) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Mareco, S (2649) GM Bluebaum, M (2633) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Vallejo Pons (2717) GM Karthikeyan (2574) 1-0, 0-1 1-1
GM Antipov, M (2578) GM Tomashevsky (2710) ½-½, ½-½ 1-1
GM Nepomniachtc (2741) GM Palac, Mladen (2535) ½-½, ½-½ 1-1
GM Nguyen, N (2629) GM Adhiban, B (2670) ½-½, ½-½ 1-1
GM Pourramezana (2534) GM Yu Yangyi (2750) ½-½, ½-½ 1-1
GM Jobava, B (2702) GM Salgado Lopez (2627) ½-½, ½-½ 1-1
GM Nakamura, H (2781) GM Mollah Abdul (2454) 1-0, 1-0 2-0
GM Bruzon Batista, L (2651) GM Anton Guijarro (2656) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Bacallao Alonso,Y (2573) GM Fedoseev, V (2731) 1-0, 0-1 1-1
GM Inarkiev, E (2694) GM Mchedlishvili (2607) 1-0, ½-½ 1½-½
IM Yeoh, Li Tian (2478) GM Anand, V (2794) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Akobian, V (2662) GM Kovalyov, A (2649) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Adams, M (2738) GM Batchuluun (2566) ½-½, ½-½ 1-1
GM Hovhannisyan (2594) GM Rodshtein, M (2695) ½-½, ½-½ 1-1
GM Caruana, F (2799) GM Solomon, K (2398) 1-0, 1-0 2-0
GM Lenic, Luka (2646) GM Fressinet, L (2657) ½-½, ½-½ 1-1
GM Kulaots, K (2571) GM Vitiugov, N (2728) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Najer, E (2694) GM Aleksandrov (2580) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Sambuev, B (2529) GM Wei Yi (2748) 1-0, 0-1 1-1
GM Rapport, R (2675) GM Cordova, E (2616) 1-0, 1-0 2-0
GM Li Chao (2745) GM Krysa, L (2540) ½-½, 1-0 1½-½
GM Sevian, S (2610) GM Nisipeanu, L (2674) ½-½, ½-½ 1-1
IM Liu, Guanchu (2455) GM Mamedyarov, S (2797) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Kuzubov, Y (2688) GM Zhigalko, S (2642) ½-½, 1-0 1½-½
GM Gelfand, B (2737) GM Stupak, K (2579) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Sengupta, D (2589) GM Wang Hao (2701) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Ding Liren (2771) GM Haddouche, M (2487) 1-0, ½-½ 1½-½
GM Kovalenko, I (2634) GM Kravtsiv, M (2670) 0-1, ½-½ ½-1½
GM Kunin, Vitaly (2531) GM Le, Quang Liem (2739) ½-½, 0-1 ½-1½
GM Vidit, S (2702) GM Delgado Ramirez, N (2614) ½-½, 1-0 1½-½

Si l'on exclue le deuxième point gratuit gagné par Alexander Onischuk, (voire reportage d'hier), la première partie s'est terminée après environ 20 minutes. Ian Nepomniachtchi et Mladen Palac ont en effet décidé de s'affronter demain sur un terrain plus rapide en signant une nulle après neuf coups seulement.

null

Nepomniachtchi n'a pas même pas daigné emporter sa feuille de partie. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

De nombreuses parties se terminaient rapidement, les joueurs préférant ne pas prendre de risques. Les parties Etienne Bacrot - Alexander Fier, Murtas Kazhgaleyev - Vassily Ivanchuk, Ivan Salgado Lopez - Baadur Jobava and Tsegmed Batchuluun - Michael Adams, Aleksey Goganov - Dmitry Andreikin et Sergey Karjakin vs Anton Smirnov se sont également soldées par des nulles rapides.

Mickey et son adversaire jouent une partie très solide. Difficile d'imaginer ne pas les retrouver en départages.

null

Anton Smirnov, le plus jeune joueur du tournoi, en pleine concentration. Atteindre les départages contre le tenant du titre est déjà un exploit. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Karjakin et Wei Yi sont les deux seuls joueurs du top 15 mondial à ne s'être pas encore qualifié pour le deuxième tour. Le chinois, dos au mur, n'a pas déçu. Sambuev a pourtant bien joué, dans une française Winaver très tendue. Wei Yi l'a jouée comme Bobby Fischer en son temps :

Quel vision tactique, Wei Yi a mis le feu à l'échiquier. Félicitations à Sambuev, cette compétition est formidable à suivre.

La victoire d'Aleksandr Lenderman face à Pavel Eljanov est la plus grosse surprise de ce tour. Interrogé par Chess.com, Lenderman a répété : "J'ai eu beaucoup de chance hier. J'étais complètement perdant et en deux coups, la situation s'est inversée." 

Il a évoqué la partie du jour en ces termes : "Pavel a réussi à créer le danger, mais il a fait une erreur dans une position compliquée et je me suis retrouvé gagnant une nouvelle fois."

Interview de Lenderman (en anglais)

null

Aleksandr Lenderman jouera le vainqueur du match David Howell - Aryan Tari. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Pavel Eljanov doit déjà dire au revoir à Tbilissi. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Les deux GMI cubains qui avaient créé la surprise hier n'ont pas réussi à tenir la nulle. Yuri Gonzalez Vidal a perdu contre Harikrishna, qui a fait une bien meilleure impression qu'au premier jour. Vladimir Fedoseev s'est imposé avec la manière contre Yusnel Bacallao Alonso en sacrifiant notamment une qualité.

"C'était un sacrifice facile à trouver, car je savais que je n'aurais pas d'autre chance." a révélé le russe à Chess.com. "J'étais détendu, je savais que je n'avais rien à perdre, j'ai juste fait le boulot. Mon adversaire cherchait à équilibrer la position pour obtenir la nulle, mais il n'en a jamais eu l'occasion."

null

Vladimir Fedoseev est bien revenu dans le match grâce à cette belle victoire. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Deux joueurs moins bien classés que leurs adversaires ont réussi à revenir au score en gagnant leur partie du jour : Anton Demchenko a battu Alexander Areshchenko, tandis que Murali Karthikeyan battait Paco Vallejo. Areshchenko, qui a notamment éliminé Aronian il y a deux ans, était tout proche d'accrocher la nulle.

La victoire du favori Maxime Vachier-Lagrave fut assez amusante. Après la nulle rapide de la veille, son adversaire, le MI tadjike Muhammad Khusenkhojaev, a du se dire qu'il suffisait de copier les coups d'attaque de Maxime pour annuler. Mais cela ne pouvait pas marcher longtemps !

null

L'attaque de MVL était tellement forte qu'elle a battu son ombre ! | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Seuls cinq favoris ont remporté leur match 2-0 : Magnus Carlsen, Hikaru Nakamura, Fabiano Caruana, Levon Aronian et Alexander Grischuk. L'adversaire de Carlsen, le MF Oluwafemi Balogun a encore plutôt bien joué, gardant une position solide jusqu'au 40ème coup. Il n'aura aucun regret à avoir.

null

Carlsen a souvent été aperçu déambulant dans la salle de jeu, s'intéressant aux parties des uns et des autres. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Deux anciens champions du monde qui l'avaient emporté hier n'ont pas fait forte impression aujourd'hui. Vladimir Kramnik a du défendre une finale de tours avec un pion de moins, tandis que Vishy Anand ne semblait pas dans son assiette. Il est néanmoins parvenu à annuler contre le jeune MI malais de 18 ans Li Tian Yeoh.

null

Après la partie, Anand semblait très énervé par son niveau de jeu du jour. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Les GMI Helgi Dam Ziska et Teimour Radjabov avaient hier signé très tôt la feuille de match avec une nulle en 15 coups. Aujourd'hui, Radjabov a décidé de jouer pour la gagne, et est parvenu à cristalliser une attaque violente à partir d'un milieu de jeu anodin. Il a pour cela sacrifié une tour contre deux pions.

Mais ce n'est pas la partie qu'a choisi aujourd'hui notre commentateur attitré. Son attention a été attirée par la performance d'Alexey Dreev, 48 ans, un des plus vieux joueurs engagés. Son adversaire Axel Bachmann avait besoin d'une victoire, mais il a été joliment surpassé.

null

L'analyse du jour par le GMI Dejan Bojkov

null

Une belle partie d'attaque pour Dreev. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Nana Dzagnidze a annulée avec Anish Giri, mais elle est éliminée. Il ne reste donc plus qu'une seule féminine en lice : Hou Yifan, qui a disposé du polonais Kacper Piorun.

null

L'ancienne championne du monde et légende des échecs géorgiens Nona Gaprindashvili suit avec attention la partie de Hou Yifan. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

La fin de journée vit se produire quelques moments spectaculaires, dans une salle de jeu presque vide. C'est d'abord le grand-maître (et docteur en médecine !) égyptien Bassem Amin qui, alors que la qualification lui tendait les bras, s'est fait piégé par une astuce bien connue en finales de tours.

null

Amin va devoir tenter de se qualifier pour le prochain tour au départage. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Comme l'a fait remarqué Dejan Bojkov,  Vassily Smyslov est lui-même tombé dans ce piège :

La terrible erreur d'Amin vient de priver l'Egypte de son premier joueur à 2700.

Le GMI anglais Gawain Jones avait perdu contre le jeune GMI péruvien Jorge Cori dans ce qui fut une des plus longues parties de la première journée. Aujourd'hui, après une ouverture prometteuse, Jones a obtenu une position gagnante après de nombreuses heures de jeu, avant de gaffer son pion de plus. Il est éliminé.

A l'analyse, les joueurs ne sont pas parvenus à déterminer si les blancs étaient gagnants, comme Jones l'a demandé plus tard sur Twitter.

J'aurais tout de même joué beaucoup de coups... Quelqu'un peut-il me dire si j'étais gagnant si j'avais gardé ce pion ? Bravo à Cori. 

Il est ensuite passé par la salle de presse où, avec l'ordinateur de l'auteur, il est parvenu à la conclusion qu'un simple coup d'attente aurait suffit. 

null

Un match extrêmement décevant pour Gawain Jones, et une très belle victoire pour le GMI péruvien. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Très déçu pour Gawain. Les échecs sont un jeu terrible. On peut tout réussir avant de s'écrouler à cause d'une tactique que l'on connaît pourtant par cœur.

null

Ruslan Ponomariov, vainqueur du tournoi à élimination directe organisé par la FIDE en 2002 pour désigner le champion du monde, est une autre victime de ce premier tour... | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Tout comme le GMI islandais Johann Hjartarson, ancien pensionnaire de l'élite mondiale, défait 2-0 par David Navara. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Télécharger le PGN des parties du jour

Parties fournies par TWIC.

La Coupe du monde se déroule du 3 au 27 septembre à Tbilissi, en Géorgie. Chaque match consiste en deux parties classiques (quatre en finale) et des départages en rapides et blitz le troisième jour. L'enveloppe des prix est de 1,6 millions$, dont 120 000$ pour le seul vainqueur. En outre, les deux finalistes se qualifieront pour le prochain Tournoi des Candidats.

Comment suivre l'événement :

Chess.com diffuse les parties de tous les grands tournois mondiaux sur Chess.com/Live, et la coupe du monde ne fait pas exception à la règle. En outre, sur Chess.com/TV, les commentaires en direct seront assurés par les Chessbrahs, un des plus belle équipe de commentateurs du monde avec les GMI Eric Hansen, Robin van Kampen et Yasser Seirawan ainsi que le MI Aman Hambleton.


Related reports:

En ligne