Les plus grands joueurs d’échecs du monde

GM Gukesh Dommaraju

Gukesh Dommaraju
Photo : Maria Emelianova
Nom complet
Gukesh Dommaraju
Date de naissance
May 29, 2006 (âge 17)‎
Lieu de naissance
Chennai, Tamil Nadu, Inde
Fédération
Inde
Profils

Classement

Bio

Dommaraju est son nom patronymique, et le prénom usuel du joueur est Gukesh.

Le GMI indien Gukesh Dommaraju est un jeune prodige des échecs. Il est notamment connu pour avoir un temps été le second plus jeune grand-maître de l'histoire. Une performance réalisé en janvier 2019, lorsqu'il a remporté le titre de GMI à 12 ans, 7 mois et 17 jours, ratant de 17 jours seulement le record de Sergey Karjakin.

Gukesh est l'un des plus grands talents de la scène indienne. En juillet 2022, quand il dépasse les 2700 Elo, il devient le quatrième plus jeune joueur de l'histoire à franchir cette barrière mythique. En septembre 2023, il est classé numéro 8 mondial et numéro un indien, succédant à Viswanathan Anand, qui a régné pendant 37 ans sur son pays.

Début de carrière (2013-2018)

Gukesh apprend les échecs à l'âge de sept ans, ce qui paraît presque tard par rapport aux autres prodiges du jeu. Par exemple, deux autres légendes de précocité, Karjakin et Magnus Carlsen, ont commencé à jouer à cinq ans. D'autres, plus tôt encore.

Mais ce qui est sûr, c'est que Gukesh a su profiter des bonnes conditions d'apprentissage dont il a bénéficié. Natif de Chennai (anciennement Madras), comme le champion du monde Viswanathan Anand, il découvre le jeu dans une école du réseau Velammal, d'où sortent de nombreux talents tels que Murali Karthikeyan, Aravindh Chithambaram, et bien sûr Praggnanandhaa Rameshbabu. Son premier professeur, monsieur Bhaskar, lui permet d'obtenir son premier classement FIDE six mois seulement après avoir appris le jeu.

Deux ans plus tard, désormais entrainé par monsieur Vijayanand, Gukesh obtient ses premiers succès internationaux. Aux championnats scolaires asiatiques 2015, il remporte la catégorie poussins et obtient le titre de Candidat Maître. Mais c'est en 2018 qu'il obtient son premier grand succès en ramenant cinq médailles d'or des championnats d'Asie pupilles : Classique, rapide, blitz, rapide par équipes, blitz par équipe. Plus beau encore, il remporte cette même année le championnat du monde -12 ans avec un score spectaculaire de 10/11.

Gukesh at Sharjak Masters 2017
Gukesh au Masters de Sharjah en 2017. Photo : Maria Emelianova.

Alors qu'il n'est âgé que de onze ans, Gukesh enfile les normes de MI comme des perles. La première à Puchong, en Malaisie (octobre 2017), quelques semaines après avoir commencé à s'entrainer avec le GMI Vishnu Prasanna (secondant de longue date de Baskaran Adhiban). La seconde à l'open de Moscou en 2018. Finalement, il réalise sa troisième norme de MI le 10 mars 2018 en scorant 7/9 à l'open de Cappelle la Grande. Il devient donc maître international à l'âge de 11 ans, 9 mois et 9 jours.

Sans transition, il se lance à corps perdu dans une course effrénée pour devenir le plus jeune jeune grand-maître de l'histoire. En avril 2018, après son titre de champion d'Asie pupilles, il réalise sa première norme de GMI à l'open de Bangkok. Coup de chance pour le jeune homme, il bat Nigel Short dans une position perdante lorsque ce dernier oublie d'appuyer sur la pendule ! Sa seconde norme est réalisée dans un tournoi à norme en Serbie qu'il remporte avec 7,5/9, gagnant au passage 21 points Elo. Il est tout proche de réussir sa dernière norme en décembre au Festival de Sitges (Espagne), ce qui aurait fait de lui le plus jeune GMI de l'histoire, mais il ne peut faire mieux que nulle à la dernière ronde et rate le précieux sésame d'un demi-point.

Gukesh vs Nigel Short at the Bangkok Open
Gukesh contre Short à l'open de Bangkok. Photo : Peter Long/Bangkok Chess Club.

“J'étais déçu pendant deux jours" expliquera-t-il plus tard à ESPN, "mais j'ai ensuite continué à me battre." A cette occasion, son entraîneur l'aide à prendre du recul sur cet échec relatif. "J'ai essayé de faire en sorte qu'il ne s'attache pas trop à cette chasse au titre." raconta Prasanna. "Je lui ai expliqué que ce succès n'était pas le plus important, et qu'il aurait plus tard des objectifs bien plus élevés et motivants."

Deuxième plus jeune grand-maître de l'histoire (2019)

Le 15 janvier 2019, Gukesh devient le second plus jeune GMI de l'histoire en réalisant sa troisième norme au 17ème open international de Delhi. Il est alors âgé de 12 ans, 7 mois et 17 jours, échouant à 17 jours du record de Karjakin.

Gukesh is hugged by AICF CEO and FIDE Vice President Bharat Singh Chauhanafter after winning the game needed for his GM title.
Gukesh dans les bras du président de la fédération indienne et vice-président de la FIDE Bharat Singh Chauhan après sa victoire décisive. Photo : David Llada/Delhi Chess Association.

Cet exploit a permis au jeune homme de réaliser un véritable tour du monde : entre sa première norme de MI à sa dernière norme de GMI, Gukesh a joué 30 tournois en 16 mois, parcourant 13 pays et jouant 276 parties.

"Aujourd'hui est un grand jour, je suis très fier de Gukesh" déclarait alors Prasanna au micro de Chess.com. "Sa compréhension stratégique de qualité supérieure le place bien au-dessus des autres. Sa faculté à comprendre et sa soif d'apprendre vont l'emmener très loin."

Eclosion au plus haut niveau (2019-2020)

Tout juste auréolé du titre suprême, Gukesh obtient de très beaux résultats en tournoi.

Deux mois plus tard, alors qu'il vient d'avoir 13 ans, il finit deuxième ex-aequo de l'open d'Hô Chi Minh-ville, au Vietnam. Son score de 7/9 lui assure une performance de 2700, et il termine à un-demi point du vainqueur, Wang Hao.

Gukesh commence l'année 2020 sur les chapeaux de roues. Dès février, il remporte le tournoi célébrant le 110ème anniversaire du club de Hillerod, au Danemark. Deuxième Elo sur la grille de départ, il domine aisément la tête de série numéro 1, le chinois Chongsheng Zeng.

Il enchaîne avec le festival international des jeux de Cannes, un très fort open où se présentent une douzaine de GMI. Il y remporte la victoire finale sans concéder la moindre défaite (7,5/9) et en réalisant une performance à 2667 Elo. Il termine avec un demi-point d'avance sur le GMI Chongsheng Zeng et le MI Guillaume Lamard.

Gukesh remporte la médaille de bronze et l'or individuel à l'Olympiade d'échecs 2022. Sa performance au premier échiquier est spectaculaire (9/11, 2867 Elo).

Sa formidable carrière junior est encore auréolée de succès en 2023 lorsqu'il remporte le Junior Speed Chess Championship. Il écarte successivement le MI arménien Emin Ohanyan et ses compatriotes Pranav V et Raunak Sadhwani pour s'octroyer le titre. En juillet, il franchit pour la première fois la barrière des 2750 Elo, devenant le plus jeune joueur à se hisser aussi haut au classement mondial. En décembre, il remporte le Chennai Masters, ce qui lui permet de se qualifier in-extremis pour le Tournoi des Candidats 2024.

Présent et avenir

Gukesh est un talent brut qui n'a sans doute pas encore réalisé tout son potentiel. Après avoir échoué de justesse à devenir le plus jeune grand-maître de l'histoire, il a su se concentrer sur le futur et amener sa carrière échiquéenne vers les sommets. Tout est réuni pour faire de lui l'un des très grands noms des échecs de demain : Il est issu d'une pépinière de champions (les écoles Velammal), il est parfaitement coaché par Prasanna, et son père, chirurgien, continue a sacrifier beaucoup de son temps pour l'accompagner sur les tournois du monde entier.

Prochaine étape pour le prodige ? Le Tournoi des Candidats 2024, où il pourrait être beaucoup plus qu'un outsider !

Meilleure partie


Ouvertures les plus fréquentes

Parties