GM Sergey Karjakin

Nom complet
Sergey Karjakin
Date de naissance
Jan 12, 1990 (âge 30)‎
Lieu de naissance
Simferopol, Ukraine SSR, Union Soviétique
Fédération
Russie

Classement

Bio

Sergey Karjakin, toujours au top niveau, est surtout connu comme le plus jeune joueur de l'histoire à obtenir le titre de GM, à seulement 12 ans et 7 mois. Il a aussi poussé Magnus Carlsen - souvent considéré comme l'un des deux plus grands joueurs d'échecs de tous les temps (avec Garry Kasparov) - aux départages dans le match de Championnat du Monde de 2016. Le russe est passé tout près de décrocher le titre le plus prestigieux en classique, exploit qu'il a déjà réalisé en rapide (2012) et en blitz (2016).

Reconnu pour ses capacités époustouflantes de résilience, le "Ministre de la Défense" de Russie est un habitué des grands tournois. Il fait partie d'un groupe sélect de candidats capables de détrôner Carlsen de son fauteuil de champion du monde.

Jeunesse et début de carrière (1995 à 2009)

Karjakin a l'image du prodige par excellence et de par sa précocité, il peut même être vu comme le plus doué de l'histoire.

A l'âge de cinq ans, il apprend à jouer, puis, entraîné par le GM ukrainien Vladislav Borovikov, il met rapidement en émoi la planète échecs par ses progrès fulgurants. Il devient, à l'époque, le plus jeune joueur de l'histoire à obtenir le titre de MI (11 ans et 11 mois), record battu récemment (le GM Praggnanandhaa le détient dorénavant avec 10 ans et 10 mois). Karjakin enchaîne avec le statut de GMI, qu'il décroche à l'âge de 12 ans et 7 mois - un record qui tient toujours.

Sergey Karjakin at age 11
Sergey Karjakin à 11 ans. Photo Alexander Turpin.

Durant sa jeunesse, Karjakin performe particulièrement bien aux tournois auxquels il prend part. Il remporte, par exemple, le Championnat d'Europe - de 10 ans en 1999 et le Championnat du Monde - de 12 ans en 2001. A 11 ans (!), Karjakin est le second officiel de Ruslan Ponomariov lors de son match de Championnat du Monde avec Vassily Ivanchuk en 2002 (son rôle étant alors celui d'un assistant : préparations, répertoire d'ouvertures, nouvelles idées...).

Karjakin bat la joueuse star Alexandra Kosteniuk en 2003 lors d'un match de six parties sur le score de quatre à deux. En 2004, il domine le champion du monde du moment, Vladimir Kramnik lors d'un blitz. La même année, Karjakin remporte l'or par équipe et l'or individuel lors des 36ème Olympiades pour l'Ukraine. De plus, il est le seul joueur à s'imposer contre un ordinateur lors du Championnat par équipes Homme vs Machine en 2004 (Ponomariov et Veselin Topalov ont également participé à l'événement).

Karjakin apparaît pour la première fois dans le top 100 mondial en 2005, à l'âge de 15 ans avec un élo de 2635. À 18 ans, il franchit le seuil des 2700, synonyme de la distinction symbolique de "Super GM". Il remporte son premier grand tournoi à Wijk aan Zee en 2009, devant Levon Aronian, Teimour Radjabov et Sergei Movesian, deuxièmes ex-equo, suivent ensuite Magnus Carlsen et Leinier Domínguez Pérez.

Un joueur du top niveau (2009 à 2016)

Après son succès à Wijk aan Zee à seulement 19 ans, Karjakin rentre dans une nouvelle période de sa carrière en tant que jeune adulte. Il réalise plusieurs performances impressionnantes avant sa rencontre avec Magnus Carlsen en 2016.

En 2010, Karjakin finit deuxième après un départage à trois avec Levon Aronian (premier) et Shakhriyar Mamedyarov (troisième) au Tal Memorial. Il bat, entre autres, Vladimir Kramnik et Boris Gelfand, qui terminent respectivement septième et huitième sur 10 joueurs en lice. Une autre performance digne d'être mentionnée cette année-là, est celle réalisé lors des 39èmes Olympiades alors que Karjakin joue pour sa nouvelle équipe : la Russie. Il glane une médaille individuelle pour son score de 8/10 au quatrième échiquier, assorti d'une perf à 2859.

Au Championnat du Monde de rapides en 2012, Karjakin s'empare de la médaille d'or, devant le vice-champion du monde Carlsen et le troisième Veselin Topalov, avec un score impressionnant de 15/18. Un mois plus tard, Karjakin partage la première place avec Fabiano Caruana du tournoi annuel de Dortmund Sparkassen Chess-Meeting, mais finit second au départage.

En 2013, Karjakin prend part à ce qu'il considère comme le meilleur tournoi de sa carrière, le Norway Chess (Norvège échecs). Avec son score de 6/9, il devance Carlsen et Hikaru Nakamura d'un demi point. Peter Svidler, Levon Aronian et Viswanathan Anand, terminent avec 5/9 points et démontrent le calibre du tournoi (Karjakin est alors moins bien classé que ces cinq joueurs). Il est intéressant de noter qu'un tournoi de blitz - aussi remporté par Karjakin - a décidé de l'ordre des parties pour le tournoi principal. L'année suivante, Karjakin signe un superbe doublé en remportant de nouveau l'événement au nez et à la barbe de Carlsen.

Sergey Karjakin vs Veselin Topalov
Sergey Karjakin vs Veselin Topalov

En 2015, Karjakin arrache la victoire lors de la Coupe du Monde 2015, après avoir été mené 2 à 0 par Svidler en finale. Cette performance le qualifie directement pour le tournoi des candidats, dont le vainqueur défiera le champion du monde Magnus Carlsen.

Récents faits d'arme (2016 à 2018)

Karjakin s'adjuge la victoire au tournoi des candidats 2016, à Moscou, devant Fabiano Caruana et Viswanathan Anand, il gagne ainsi son ticket pour affronter Magnus Carlsen au cours d'un match de Championnat du Monde en 2016.

Ce duel se déroule à New York, de la mi à la fin novembre, sous la forme de 12 parties classiques. Karjakin repousse les limites du champion en titre, contraint de se défendre lors de départages en rapides, chaque joueur s'était imposé une fois pour 10 parties nulles en lentes. Les départages commencent par deux nouvelles nulleS avant que Carlsen ne signe deux succès d'affilée, sonnant le glas des espoirs de titre de son challenger.

Karjakin se venge un mois plus tard, fin décembre, il bat Carlsen au tie-break pour décrocher le titre de champion du monde de blitz 2016. Les deux joueurs (16.5/21) finissent avec deux points d'avance sur Daniil Dubov, Hikaru Nakamura et Alexander Grischuk.

Sergey Karjakin won the 2016 World Blitz Championship
Sergey Karjakin remporte le Championnat du Monde de blitz 2016 

Au tournoi des candidats 2018, Karjakin termine troisième à égalité avec Shakhriyar Mamedyarov, derrière Fabiano Caruana, qui, comme Karjakin, emmènera Carlsen jusqu'aux départages de Championnat du Monde en 2018, en vain.

Présent et futur

Sergey Karjakin defeated Viswanathan Anand
Sergey Karjakin domine Viswanathan Anand. Photo courtesy of Shamkir Chess.

Karjakin est un habitué des tournois de l'élite. Il se classe, par exemple, second avec Ding du Mémorial de Gashimov en avril 2019, derrière Magnus Carlsen. Au moment de l'écriture de ces lignes, Karjakin participe à la série de Grands Prix, moyen de qualification pour le Championnat du Monde 2020.

Gagnera-t-il une autre chance de détrôner Carlsen ? Cela reste à voir, mais Karjakin est clairement un outsider sérieux et demeure l'un des meilleurs joueurs du monde. Il a démontré pouvoir faire jeu égal avec le champion du monde, considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire des échecs et l'a même battu (à plusieurs reprises). Il est possible que Karjakin joue de nouveau les troubles fêtes quant à l'hégémonie de Carlsen.

Quoi qu'il en soit, Il a déjà marqué de son nom l'Histoire de notre jeu. Ce génie de précocité aura 30 ans en janvier 2020, il a donc encore de belles années pour surprendre la scène internationale. 

Meilleure partie


Ouvertures les plus fréquentes

Parties