Articles
Articles
Le chef d'œuvre inattendu

Le chef d'œuvre inattendu

Gserper
| 196 | Tactique

Les scénarios à rebondissements sont populaires à Hollywood car le public est très demandeur. Après son énorme succès avec Le Sixième Sens, M. Night Shyamalan a décidé que chacun de ses films devraient se terminer par un twist. Par conséquent, en regardant ses films, je ne peux m'empêcher d'essayer de deviner dès le début quel rebondissement est prévu pour la fin. Puis, lorsque le pot aux roses est enfin dévoilé, on a parfois envie de revoir le film, car découvrir que le héros était en réalité mort tout du long, change notre perception des événements. 

Aujourd'hui, je voudrais vous montrer une très belle partie qui se termine par un twist. Mais à la différence de M. Night Shyamalan, je vais vous révéler ce rebondissement dès le début, de sorte que vous n'avez pas besoin de revoir la partie pour comprendre ce qui s'est réellement passé. Donc, sans plus attendre, regardons la partie.

Une cascade de sacrifices a abouti à un mat très esthétique. Je pourrais prétendre que j'ai trouvé une partie inédite d'Alexandre Alekhine, mais comme j'ai déjà annoncé un twist, je vais le révéler tout de suite. La partie a été jouée par un de mes élèves. Maintenant, mes chers lecteurs, pouvez-vous deviner le classement de l'enfant qui conduisait les pièces blanches ? Est-ce que j'entends 2000 ? Non ! 1500 ? Vous vous rapprochez, mais c'est toujours faux. Son classement USCF est inférieur à 600. Beaucoup plus bas. En fait, il est plus proche de 500 !

Mon élève m'a envoyé par e-mail ses parties jouées pendant le week-end du Jour des Présidents et quand je suis tombé sur la partie mentionnée ci-dessus, je suis resté sans voix. "Tu te moques de moi !" est tout ce que j'ai pu penser. Oui, au fil des années, mes élèves m'ont surpris à de nombreuses reprises avec des parties très sophistiqués. Par exemple, dans cet ancien article, j'ai comparé la partie de mon élève à celle d'un célèbre Grand Maître. Cependant dans ce cas, le classement USCF de l'élève était de 1543 et pas de seulement 500 !

Jamais de ma vie je n'ai attendu une leçon avec un élève avec autant d'impatience, car la question naturelle "Comment est-ce possible ?" me brûlait les lèvres. Enfin, le jour est arrivé et nous avons pu discuter de la partie.

L'attaque des blancs a commencé par un petit sacrifice de pion. 

Ce type de sacrifice est bien connu et se produit dans de nombreuses ouvertures. En voici un exemple :

Néanmoins, je doutais que mon élève soit au courant de ce sacrifice. "Oh, j'ai juste donné mon pion !" a répondu l'enfant à ma question. Pour être totalement honnête, je n'étais pas si choqué que cela. En effet, les gaffes font partie intégrante du jeu d'échecs à un niveau inférieur à 1000. D'ailleurs, j'ai aussi vu une gaffe évidente qui s'est produite plus tard dans la partie :

Il faut reconnaître qu'il n'a pas abandonné après sa gaffe et qu'il a joué une série de coups puissants qui ont complètement changé la donne :

J'aime beaucoup ce sacrifice de qualité 18. Tfe1!. Cela me rappelle la partie emblématique suivante de Bobby Fischer :

J'étais absolument sûr que mon élève n'avait jamais vu la partie de Fischer. Comment a-t-il trouvé ce sacrifice tout seul alors ? "Hmm, en fait j'ai aussi donné ma tour", a avoué mon élève à contrecœur. Bien que ce soit un peu décevant, la puissante séquence de coups suivante, qui comprenait un sacrifice de dame, n'était elle pas une gaffe, n'est-ce pas ?

"C'était un vrai sacrifice, pas une gaffe !" m'a assuré mon élève. Je suis très fier de lui ! Oui, il a raté la seule défense des noirs 22...Tf7 en s'attendant seulement à 22...Rh8?? Néanmoins, c'est extrêmement impressionnant pour un très jeune enfant. 

Et maintenant vient la partie triste. Le magnifique mat montré au début de l'article n'a pas vraiment eu lieu (ne vous avais-je pas promis un rebondissement ?). Mon élève a manqué un mat forcé en quatre coups et a perdu la partie :

Malgré de nombreuses erreurs, c'est une partie très instructive à plusieurs niveaux. Tout d'abord, elle démontre qu'il n'est pas nécessaire d'être Grand Maître pour jouer des échecs créatifs et potentiellement produire un chef-d'œuvre. De plus, elle vous apprend à ne jamais sous-estimer vos adversaires, quel que soit leur classement : tout le monde est capable de jouer la partie de sa vie si toutes les étoiles sont alignées !

Enfin, n'ayez pas peur de commettre des erreurs. Plus d'une fois, j'ai vu des joueurs qui jouaient de manière très conservatrice par peur de faire des gaffes. Oui, les erreurs sont inévitables, mais c'est ainsi que l'on apprend. De plus, si vous jouez de manière agressive et offensive, vous produirez tôt ou tard votre propre chef-d'œuvre que vous garderez précieusement pour toujours ! 

Mieux connaître GM Gserper
Comment analyser ses parties

Comment analyser ses parties

Connaissez-vous cette idée tactique ?

Connaissez-vous cette idée tactique ?