Infos
Chess.com : "Niemann a vraisemblablement triché dans plus de 100 parties en ligne"
Hans Niemann. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Chess.com : "Niemann a vraisemblablement triché dans plus de 100 parties en ligne"

PeterDoggers
| 0 | Joueurs d’échecs

Dans un rapport de 72 pages rendu public mardi, Chess.com affirme que le GM Hans Niemann "a vraisemblablement triché dans plus de 100 parties d'échecs en ligne, dont plusieurs lors d'événements dotés de prix". Chess.com note également que Niemann est "le joueur de haut niveau ayant progressé le plus rapidement dans l'histoire moderne des échecs classiques en présentiel" mais n'a pas trouvé de preuves claires de triche devant l'échiquier.

Découvrez le "Rapport Hans Niemann" (disponible ici) qui compte 72 pages au total dont 20 de texte en plus d'annexes et de pièces à conviction. Dans ce document, Chess.com et son équipe de Fair-play répondent à des questions telles que : pourquoi Niemann a vu sa participation au Global Chess Championship annulée, dans quelle mesure il a triché sur le site ainsi qu'une analyse de son jeu devant l'échiquier (OTB).

Pour commencer, Chess.com explique sa décision d'exclure Niemann du Global Chess Championship le 5 septembre, au lendemain de sa victoire contre Magnus Carlsen à la Sinquefield Cup. Après avoir précisé qu'il n'existait aucune connexion à ce sujet entre Chess.com et Carlsen, le verdict a été exposé comme suit :

Nous avons basé cette décision sur plusieurs facteurs. Premièrement, comme détaillé dans ce rapport, Hans a admis avoir triché lors de parties sur notre site aussi récemment qu'en 2020 après que notre logiciel de détection de triche et notre équipe aient découvert un comportement suspect. Deuxièmement, nous avions des soupçons sur le jeu de Hans contre Magnus durant la Sinquefield Cup, qui ont été intensifiés par les retombées publiques de cet événement. Troisièmement, comme d'autres membres de la communauté échiquéenne, nous étions préoccupés par la montée en flèche incohérente d'Hans au classement - décrite dans la section VII de ce rapport. Enfin, nous étions confrontés à un point de décision critique à un timing malheureux : pouvions-nous garantir l'intégrité du GCC, qui devait commencer quelques jours après la Sinquefield Cup le 14 septembre 2022, pour tous les participants, si Hans prenait part à cet événement ? Après de longues délibérations, nous avons estimé que la réponse était non. Le GCC compte 64 participants et une dotation d'un million de dollars. Dans ces circonstances, et sur la base des informations dont nous disposions à l'époque, nous ne pensions pas pouvoir assurer en toute confiance aux participants qu'un joueur ayant avoué avoir triché par le passé et ayant connu une ascension fulgurante couplée à des soupçons croissants au sein de la communauté concernant ses performances OTB, ne porterait pas potentiellement atteinte à l'intégrité de notre événement.

Les fans pourraient se demander pourquoi Chess.com a choisi de révéler autant de choses sur Niemann et pas sur d'autres joueurs. La raison principale est l'interview donnée par Niemann quelques jours après avoir battu Carlsen à St. Louis :

"Il faut souligner que nous n'avons jamais eu l'intention de faire de nos préoccupations concernant les violations du fair-play de Hans une conversation publique. Notre approche générale a toujours été de traiter les fermetures de comptes de joueurs titrés en privé, comme nous l'avons fait pour Hans dans le passé. En effet, son exclusion récente de Chess.com et du GCC lui a également été communiquée en privé. Il a choisi de rendre ces communications publiques. En conséquence, nous nous sentons obligés de partager publiquement avec la communauté les bases de nos décisions."

Une autre raison importante de rédiger ce rapport se trouvait déjà dans le tweet du 9 septembre de Chess.com : l'existence d'informations contredisant les déclarations de Niemann concernant "la fréquence et la gravité de sa triche sur Chess.com". Le site donne à présent beaucoup plus de détails :

Il semble avoir triché contre de multiples adversaires lors d'événements dotés de prix sur Chess.com (en plus du Titled Tuesday dans lequel Hans a admis avoir triché quand il avait 12 ans), les qualifications du Speed Chess Championship et la PRO Chess League. Nous avons également des preuves qu'il semble avoir triché dans des parties évaluées sur Chess.com contre des figures bien connues et très bien classées de la communauté échiquéenne, dont certaines alors qu'il streamait.

Selon Chess.com, Niemann a probablement triché dans plus de 100 parties d'échecs en ligne, y compris dans plusieurs événements dotés de prix et lors de streaming. Le tableau ci-dessous présente les données sur la période juillet 2015-août 2020.

Hans Niemann cheating online
Parties en ligne dans lesquelles Niemann a vraisemblablement triché.

Ken Regan, un expert indépendant dans le domaine de la détection de la triche aux échecs, est ici d'accord avec Chess.com et pense également que Niemann a triché dans ces parties.

Bien que Chess.com admet que ses outils de détection de la triche sont spécifiquement destinés aux échecs en ligne avec des cadences plus rapides, quelques commentaires sur le jeu OTB de Niemann sont également faits, déclarant que "ses résultats sont statistiquement extraordinaires."

Pour commencer, ils notent que Niemann est "le joueur de haut niveau avec la progression la plus rapide dans l'histoire moderne des échecs classiques OTB". Niemann est constamment au-dessus de bon nombre des autres étoiles montantes de sa génération, comme les GM Alireza Firouzja, Vincent Keymer et Arjun Erigaisi (mais aussi Bobby Fischer), même s'il n'a montré que récemment le même calibre de jeu. De plus, Niemann "a connu l'augmentation la plus rapide et la plus importante de son score au fil du temps par rapport à ses pairs et à d'autres joueurs notables, en considérant toutes leurs parties classiques OTB connues jouées entre 11 et 19 ans."

Niemann report Chess.com
L'évolution du score des plus jeunes GM.

Chess.com note que, sur les 13 joueurs âgés de moins de 25 ans et actuellement classés dans le top 50 mondial, Niemann est le seul à être devenu GM à l'âge aussi tardif que 17 ans.

Aux âges de 15, 16 et 17 ans (années pré-pandémiques), Hans était respectivement classé 2313, 2460 et 2465. La tendance générale est que si vous n'êtes pas GM à l'âge de 14 ans, il est peu probable que vous puissiez atteindre le plus haut niveau aux échecs. Bien que cette affirmation puisse paraitre décourageante, elle s'est confirmée dans les échecs modernes. Les champions comme Fischer, Kasparov, Carlsen et presque tous les meilleurs joueurs actuels qui se sont établis dans le top 5, étaient déjà des GM remarquables à l'âge de 15 ans au plus tard.

Chess.com a également analysé un échantillon des parties OTB récentes de Niemann mais n'a pas pu trouver de preuves concrètes qu'il a triché, y compris dans sa partie avec Carlsen à la Sinquefield Cup - bien que Chess.com note que "cette partie et les comportements et explications qui l'entourent sont bizarres."

Dans sa conclusion, Chess.com informe avoir partagé ses conclusions avec la FIDE et "coopérera avec toute enquête ou demande." Il y a quelques jours, la FIDE a d'ailleurs annoncé son intention de former un groupe d'enquête sur cette affaire.

Le GM David Smerdon, un économiste comportemental de l'Université de Queensland, a commenté sur Twitter :

Le rapport est bon. Il n'avait pas besoin d'être aussi long pour l'affaire HN [Hans Niemann], mais d'un autre côté, c'est bien que CC [Chess.com] ait publiquement donné plus de détails sur son système de détection de la triche, le processus humain derrière les politiques de détection et de bannissements et sur leur philosophie en général contre la triche.

Malheureusement, les résultats de l'analyse de CC ne sont pas ce que le monde des échecs voulait entendre (ce n'est pas la faute de CC) car cela signifie que nous n'obtiendrons probablement jamais de réponse claire sur la question de savoir si HN a triché OTB. En très bref : 
1.  HN a triché en ligne bien davantage que nous ne le savions, y compris jusqu'à l'âge de 17 ans et dans des événements à $.
2.  Aucune preuve de triche à la Sinquefield Cup.
3.  Faible preuve que l'ascension OTB de HN est suspecte, mais rien de concret concernant la triche.

Malheureusement, le rapport de CC estime la probabilité que HN a triché OTB à environ 50%, peu importe quel camp vous avez commencé à soutenir (FWIW, moi et d'autres avions des croyances antérieures autour de 10-20% tandis qu'à l'autre extrémité cela pouvait monter à + de 80%).

Quelles nouvelles informations pourraient conduire à élucider cette affaire ? Je vois deux possibilités :

1. Hans avoue OU des preuves physiques concrètes de triche OTB sont révélées.
2. Hans continue sa trajectoire OTB vers 2750+ dans des événements avec des normes anti-triche très strictes.

Étant donné que les possibilités 1 et 2 sont toutes deux improbables, nous n'aurons certainement pas de réponse. HN continuera à jouer sous la tempête, Magnus ne se sentira pas soutenu, et les organisateurs seront confrontés à un dilemme pour inviter les joueurs. Ce n'est pas bénéfique aux échecs, mais d'un autre côté, c'est une très bonne chose que le problème de la triche se retrouve sous les projecteurs et que les principales organisations d'échecs semblent prêtes à travailler ensemble pour arranger les choses.🤷‍♂️ 

Mieux connaître PeterDoggers
Astana (Kazakhstan) accueillera le match de Championnat du Monde Nepo - Ding en avril

Astana (Kazakhstan) accueillera le match de Championnat du Monde Nepo - Ding en avril

Le programme du Grand Chess Tour 2023 dévoilé !

Le programme du Grand Chess Tour 2023 dévoilé !