Infos
Demi-finales du GCC : deux partout, balle au centre !
Nakamura a connu une journée frustrante mais a pu compter sur sa bonne étoile pour éviter le pire dans la quatrième partie. Photo : Eric Rosen/Chess.com.

Demi-finales du GCC : deux partout, balle au centre !

JackRodgers
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Wesley So et Anish Giri ont failli prendre les devants de leurs duels respectifs avec Hikaru Nakamura et Nihal Sarin en demi-finales du Chess.com Global Championship mais ont dû se contenter du statu quo après de belles défenses adverses.

Nihal, le seul participant depuis Belgrade, a parfois vacillé contre Giri dans un match hors de contrôle, à l'image de la quatrième partie très proche de tourner à la catastrophe pour le prodige indien.

Nakamura et So ont quant à eux commencé par trois nulles solides avant que la star du streaming ne doive sacrifier une qualité pour survivre in extremis à l'assaut de son rival dans l'ultime joute du jour.

Les demi-finales dévoileront leur verdict ce samedi 5 novembre à partir de 17:00, heure française.

Où regarder ?

Vous pouvez suivre le Chess.com Global Championship sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également vivre le show en direct sur nos chaines Twitch et YouTube.com/ChesscomLive. Toutes les parties sont disponibles sur notre page évènements.

La retransmission du jour 1 des demi-finales avec aux commentaires Kévin Bordi et le GM Fabien Libiszewski.


Giri fut le premier à tirer son épingle du jeu dans ces demi-finales en s'imposant d'entrée contre Nihal qui s'est retrouvé en difficulté sur sa Défense Sicilienne, perdant un peu de matériel.

Ne vous laissez pas avoir par son sourire, Sarin est sans pitié devant l'échiquier ! Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

L'avantage s'est accru après une réflexion de cinq minutes de Giri au 19ème coup, qui a débouché sur une liquidation décisive. Revivez cette partie analysée en détails par le GM Rafael Leitao.

Depuis le poste de commentateur, Caruana a immédiatement repéré 25.Dd1, une tactique qui a finalement été jouée par Giri après trois minutes.

Dans la deuxième partie, Nihal est revenu à hauteur après une lutte acharnée de 63 coups. Habitué à bien défendre des positions difficiles, Giri a craqué face aux prouesses positionnelles de son rival, principalement à cause d'une tour trop longtemps coincée en a7.

Nihal, qualifié de "magicien" par Caruana et Hess, a presque continué sur sa lancée et a obtenu une position gagnante grâce à la Défense Nimzowitsch. Cette ouverture rarement jouée a donné au prodige indien un avantage de +5 mais une gaffe lui a coûté la victoire.

Giri s'est fait malmener par Giri mais le score reste égal. Photo : Eric Rosen/Chess.com.

Bien que les joueurs aient fait match nul dans leur quatrième partie et aient terminé la journée par un statu quo, Giri s'est retrouvé à deux doigts de reprendre la tête. Une réfutation de la même ouverture que celle affrontée dans la deuxième ronde l'a laissé dans une position confortable. Après quelques échanges, la partie semblait se diriger vers la nulle quand le Néerlandais a trouvé une tactique brillante.

À quelques secondes de la fin, Giri a tenté de trouver le chemin délicat pour convertir mais s'est emmêlé les pinceaux, précipitant la partie vers le partage du point.

Après une performance de haute volée contre Jan Krzysztof Duda, Nakamura espérait enchainer contre So mais a été tenu en échec par son compatriote, tout aussi en forme.

Nakamura et So n'ont pu se départager dans cette première journée. Photo : Eric Rosen/Chess.com.

Le match a commencé par trois nulles âprement disputées sur le Berlin, Nakamura nous gratifiant de ses mimiques habituelles selon le déroulé des évènements.

Auto-proclamé expert en expressions faciales de Naka, Danny Rensch n'a pas encore répondu aux affirmations selon lesquelles elles seraient feintes, mais sa récente analyse "sérieuse" sur YouTube vous permet d'examiner les éléments et de vous faire votre propre opinion !

Ce sourire est-il 100% naturel ? Photo : Eric Rosen/Chess.com.

Un tango de 134 coups a animé la troisième partie de ce duel endiablé. Après avoir gagné un pion dans une finale de cavalier et pions, Nakamura a eu une brève occasion d'arracher la victoire mais a manqué sa chance.

La quatrième joute s'est révélée la plus déséquilibrée de la journée et c'est bien So qui est passé près de frapper le premier. Le choix de sacrifier une qualité au 30ème coup a laissé un Nakamura perplexe dans une position défavorable. Cependant, toujours plein de ressources et d'énergie, il a trouvé un moyen de se défendre et a forcé une répétition au 49ème coup.

Les parties de samedi permettront donc de départager nos quatre protagonistes et de déterminer qui jouera pour le prix de 200 000 $ et le titre de premier champion de Chess.com.

Toutes les parties des demi-finales

Tableau des demi-finales

Le Chess.com Global Championship (CGC) 2022 est le premier cycle de championnat mondial de Chess.com ouvert à tous les joueurs aux comptes vérifiés. Ces derniers s'affrontent lors d'événements officiels pour tenter de glaner leur part des 1 100 000 $ de prix et le titre de champion de Chess.com.

Des légendes des échecs comme Viswanathan Anand, Vasyl Ivanchuk, Vladimir Kramnik et Veselin Topalov affrontent les meilleurs joueurs (en ligne) d'aujourd'hui, notamment Hikaru Nakamura, Ding Liren, Levon Aronian, Jan-Krzysztof Duda, etc. 


Précédemment :

Mieux connaître JackRodgers
Abdusattorov s'envole au terme d'une ronde explosive !

Abdusattorov s'envole au terme d'une ronde explosive !

Le double sacrifice de Giri éteint Gukesh, Carlsen gagne à la Carlsen

Le double sacrifice de Giri éteint Gukesh, Carlsen gagne à la Carlsen