Termes échiquéens
Échecs atomiques

Échecs atomiques

Que se passe-t-il lorsque vous concoctez un cocktail d'échecs et de flammes ? La réponse est : les échecs atomiques ! Découvrez toutes les règles de cette variante explosive du jeu :


Que sont les échecs atomiques ?

Les échecs atomiques sont une variante qui a été présentée pour la première fois au grand public en 2000, bien qu'avant cela, elle était déjà disponible sur certains sites mineurs.

Quelles sont les règles des échecs atomiques ?

La plupart des règles des échecs standard s'appliquent également aux échecs atomiques. La principale différence réside dans ce qui se passe après la capture d'une pièce.

Captures et Explosions

Aux échecs atomiques, chaque fois qu'une pièce est capturée, une "explosion" touchant toutes les cases adjacentes de la pièce concernée se produit. Cette explosion élimine toutes les pièces dans son rayon d'action, à l'exception des pions.

Contrairement aux échecs classiques, où seule la pièce capturée est retirée de l'échiquier, aux échecs atomiques, chaque capture est kamikaze. Même la pièce qui prend est affectée par l'explosion et doit être retirée de l'échiquier.

A suicidal capture in Atomic Chess.
La pièce qui capture, disparait aussi de l'échiquier.

Menaces sur le roi

En raison de la caractéristique explosive de cette variante, la partie peut se terminer non seulement par mat, mais aussi si un des rois vole en éclats, ce qui se produit en capturant une pièce qui se trouve à côté du monarque.

Pour cette raison, même une pièce isolée peut mettre fin à la partie en provoquant une explosion à côté du roi ennemi. Regardez l'exemple ci-dessous. Les blancs optent pour l'ouverture Italienne mais manquent la menace mortelle que représente le fou noir.

Atomic checkmate.
Le fou blanc se sacrifie pour faire exploser le roi adverse.

Dans certaines situations, un joueur peut même échapper à ce qui serait un mat aux échecs classiques en faisant d'abord exploser le roi ennemi. Dans l'exemple ci-dessous, les blancs auraient réalisé un mat du couloir décisif dans une partie standard.

Mais aux échecs atomiques, les noirs peuvent profiter du fait que leur fou vise le pion g2 pour provoquer une explosion mortelle près du monarque blanc et gagner la partie avant que les blancs ne puissent en faire de même. Comme vous pouvez le constater, la possibilité de faire exploser le roi adverse est une option similaire à l'interception ou la capture face à un échec.

Escaping with an atomic checkmate.
Les noirs échappent au mat du couloir.

Une autre caractéristique distincte de cette variante est la règle selon laquelle un joueur ne peut pas faire sauter les deux rois en même temps. Par conséquent, un joueur peut même se mettre en échec si son roi atterrit sur une case voisine de son homologue. Comme la prise du roi provoquerait une explosion qui anéantirait les deux rois, ils sont tous deux protégés de toute attaque.

The explosion radius can protect the king in atomic chess.
Les blancs peuvent continuer de chasser le roi noir, la partie est donc nulle.

Une autre spécificité des échecs atomiques concerne l'utilisation du roi. Comme chaque capture provoque une explosion qui affecte non seulement la victime mais aussi la pièce qui capture, le roi n'est pas autorisé à prendre quoi que ce soit.

Cette règle peut conduire à des situations étranges où une pièce non protégée peut délivrer un mat.

Mating with unprotected pieces is possible in atomic chess.
Puisque le roi n'est pas autorisé à capturer d'autres pièces, ce genre de mat est possible.

Règles spéciales de pions

Les pions sont les seuls à ne pas être affectées par les explosions comme les autres pièces. Au lieu de cela, ils ont leur propre ensemble de règles spéciales concernant les captures régulières et en passant.

Un pion ne peut être retiré du plateau que lorsqu'il est directement impliqué dans une capture. Si c'est le cas, les pions qui capturent et ceux qui sont capturés doivent être retirés de l'échiquier.

Pour les prises en passant, l'explosion se produit autour de la case où le pion capturé atterrit.

L'exemple ci-dessous illustre plusieurs détails à retenir. Le premier concerne la manière dont la capture de pions avec des pièces mineures ou d'autres pions provoque toujours une explosion autour du pion capturé. Ceci peut être observé après les coups Cxb2 et dxe5.

Pawn behavior in atomic chess.

Une autre caractéristique que vous devriez remarquer est la façon dont les explosions n'affectent pas certains pions. Le coup Fxf4 n'enlève que le fou et le pion attaqué.

Enfin, remarquez comment la prise en passant atteint les pièces autour de la case b7, où le pion capturé aurait atterri. Tout comme dans les autres explosions, les pions autour de b6 ne sont pas affectés.

Résultats d'une partie

Comme mentionné, la partie se termine lorsqu'un des rois se fait mater ou explose. Cependant, la partie peut également se par une nulle en cas de pat, s'il n'y a pas de menaces légales contre l'un des rois et aucun coup possible.

L'exemple ci-dessous explicite un pat aux échecs atomiques. Comme les rois sont côte à côte, les blancs ne peuvent capturer aucune pièce.

A stalemate in atomic chess.
Bien que très rares aux échecs atomiques, les pats peuvent arriver.

Comment jouer aux échecs atomiques sur Chess.com ?

Si vous voulez essayer cette variante explosive des échecs, vous pouvez le faire ici même sur Chess.com. Tout ce que vous avez à faire est d'aller sur notre page Variantes et de sélectionner l'option Atomic dans le menu à droite de l'écran.

Play Atomic Chess on Chess.com
Vous pouvez jouer aux échecs atomiques sur Chess.com.

Conclusion

Vous savez maintenant tout sur les échecs atomiques ! Vous avez envie d'essayer cette variante ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour y jouer maintenant, ici même sur Chess.com !

Play Atomic Online