Termes échiquéens
Types de pions

Types de pions

Selon la position dans laquelle ils se trouvent, les pions jouissent de nombreux qualificatifs et les identifier peut être déroutant ! Éclaircissons ensemble ces différentes subtilités.

Qu'entend-on par type de pions ?

Un type de pion n'est qu'une description pour un pion spécifique dans une position donnée ; la plupart du temps, il s'agit d'un simple adjectif. Dans la position ci-dessous, très courante aux échecs, tous les pions demeurent "sains" ou "normaux". Aucune caractéristique particulière ne peut pour l'instant les définir car aucun événement concret ne les a encore impactés.

healthy pawns
En début de partie, les pions sont sains.

Dans certains cas, les pions sont affublés d'un qualificatif négatif (doublés, arriérés, isolés ou faibles), d'autres fois leur rôle est positif (pions passés) - mais ce n'est pas toujours aussi simple !

Pions forts et faibles

Deux des termes les plus couramment utilisés pour décrire un pion sont les adjectifs "fort" et "faible".  Un pion fort est en général bien protégé et contrôle des cases importantes.  Dans le diagramme suivant, le pion blanc en e5 mérite cette attribut par son rôle central et le support dont il dispose.

strong pawn
Le pion blanc e5 est une force !

Les pions faibles sont généralement difficiles à défendre et faciles à attaquer. Dans le diagramme suivant, le pion blanc en c4 serait considéré comme faible :

weak pawn
Le pion blanc en c4 est visé par deux pièces mineures noires, il est faible.

Pions doublés

Les pions doublés sont deux pions alignés sur la même colonne. Dans la position suivante, les blancs viennent de jouer Fxc6 et les noirs ont répondu par dxc6 - ces coups ont pour résultat que les pions c des noirs sont doublés. 

doubled pawns
Les noirs ont des pions doublés sur la colonne c.

Des pions peuvent même parfois être triplés ! Ce cas de figure arrive peu fréquemment aux échecs mais lorsque trois pions de la même couleur sont alignés sur une même colonne c'est ainsi qu'on les qualifie. Ils constituent alors presque systématiquement une faiblesse.

tripled pawns
Les pions des noirs triplés sur la colonne f sont un réel problème à terme.

Les pions doublés représentent une faiblesse s'ils peuvent être attaqués facilement. Dans la position suivante, le pion noir en c6 est solide tandis que celui en c5 est une cible pour les pièces blanches et donc aussi considéré comme un pion faible.

weak doubled pawn
Le pion noir en c5 est en danger !
.

Découvrez une vidéo approfondie par le GM Fabien Libiszewski qui vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur les pions doublés !

D'un autre côté, les pions doublés ne sont pas toujours une faiblesse et présentent certains avantages. Dans la position suivante, les noirs disposent de pions doublés dans la colonne c, mais l'activité de leurs pièces compensent ce facteur
doubled pawns and piece activity
L'activité des pièces peut primer sur la structure de pions.

Pions isolés

Le terme de pion isolé, ou isolani, désigne un pion qui ne peut pas être soutenu par un autre pion. Cela signifie que les pions des colonnes voisines ont disparu de l'échiquier ! Les pions isolés ne peuvent pas faire partie d'une chaîne de pions et sont donc logiquement susceptibles de devenir des cibles.

Dans la position suivante, le pion noir en d5 est isolé.

isolated pawn isolani
Voici un exemple de pion isolé.

Découvrez une vidéo avec le GMI Vlad Tkachiev et Kevin Bordi pour vous expliquer les subtilités des pions isolés :

Cependant, les pions isolés ne sont pas toujours quelque chose de négatif et peuvent même parfois être une force - surtout s'il sont aussi dit passés. Dans la position ci-dessous, le pion blanc en d5 est isolé mais aussi passé. Il contrôle les cases c6 et e6 et constitue une épine dans la position des noirs.

isolated pawn

Pions arriérés

Les pions arriérés sont - vous l'avez deviné - en arrière par rapport à leurs voisins ! Par conséquence, les pions arriérés ne bénéficient pas du soutien de leurs homologues.

Une caractéristique potentiellement négative des positions avec des pions arriérés est que la case directement devant ce dit pion peut être utilisée comme un avant-poste par l'adversaire. Dans le diagramme suivant, le pion d6 des noirs est arriéré, et la case d5 constitue un excellent avant-poste pour les pièces blanches.

backward pawn
Le pion noir en d6 est arriéré.

Les pions arriérés peuvent souvent devenir la cible d'une attaque. Le camp qui accepte une telle concession doit donc être capable de le défendre efficacement (avec des pièces) et doit jouir d'un autre type de compensation ailleurs (comme avoir des pièces actives ou une attaque) pour équilibrer la faiblesse structurelle.

Découvrez avec Kevin Bordi comment jouer contre les pions arriérés :

Pions passés

Les pions passés sont des pions qui ont avancé au-delà de tous les pions adverses de sa colonne et des deux adjacentes. Dans le diagramme suivant, le pion blanc en d5 est un exemple de pion passé protégé.

protected passed pawn
Le pion blanc en d5 est passé.

En finale, un pion passé est extrêmement précieux car il menace à terme de se promouvoir en dame. Dans la position suivante, le pion passé des  blancs en a5 est très dangereux et va leur garantir la victoire.

passed pawn in endgame
Dans les finales, les pions passés sont très puissants !

Testez vos capacités

Voyons à présent si vous pouvez identifier différentes types de pions ! Dans la position suivante, comment qualifieriez-vous le pion d3 ?

backward pawn
Comment définir le pion d3 ?

Bien vu ! Le pion d3 des blancs est un pion arriéré ! Tentons un autre exercice : dans la position suivante, comment caractériseriez-vous le pion d4 des blancs ?

isolated pawn
Quel adjectif donner au pion d4 ?

Oui ! Le pion d4 est isolé ! Beau travail !

Conclusion

Vous avez maintenant eu un bel aperçu du panel de pions que chaque position peut receler. À vous de savoir en tirer profit et de cibler ceux faibles de vos adversaires !