Articles
Articles
Qui sont les plus jeunes grand-maîtres de l'histoire ?
Les plus jeunes grand-maîtres d'échecs de l'histoire

Qui sont les plus jeunes grand-maîtres de l'histoire ?

CHESScom
| 61 | Joueurs d’échecs

En préparant la première édition du Junior Speed Chess Championship (JSCC) l'équipe de Chess.com a beaucoup discuté des plus forts jeunes joueurs de notre époque. C'est ainsi que naturellement est née l'idée de créer ce répertoire des plus jeunes joueurs à avoir obtenu le titre tant convoité.

Les échecs semblent en effet rajeunir un peu plus chaque année ! Nombreux sont les joueurs à accrocher le titre de GMI dès l'âge de quatorze, treize, voire douze ans ! Ces jeunes talents ont su profiter de la masse d'informations disponible, des nombreux tournois qui essaiment à travers le monde et, pour certains, du soutien sans failles de leurs gouvernements. Malgré tout, une seule certitude demeure : pour atteindre le sommet, rien ne vaut le travail !

Les plus jeunes GMI | Les plus jeunes féminines GMI

Top 11 :


Cette liste présente les 39 plus jeunes Grands Maîtres au 30 juin 2021.. Après avoir tenu de 17 petits jours face au prodige indien Dommaraju Gukesh, le record de Sergey Karjakin est finalement tombé en 2021 après la performance d'Abhimanya Mishra.

Les 36 plus jeunes GMI de l'histoire

Féd  Joueur Pays Age
1

Abhimanyu Mishra

États-Unis 12 ans, 4 mois, 25 jours
2

Sergey Karjakin

Ukraine 12 ans, 7 mois, 0 jour
3 Dommaraju Gukesh Inde 12 ans, 7 mois, 17 jours
4 Javokhir Sindarov Ouzbékistan 12 ans, 10 mois, 5 jours
5 Rameshbabu Praggnanandhaa  Inde 12 ans, 10 mois, 13 jours
6 Nodirbek Abdusattorov Ouzbékistan 13 ans, 1 mois, 11 jours
7 Parimarjan Negi Inde 13 ans, 4 mois, 22 jours
8 Magnus Carlsen Norvège 13 ans, 4 mois, 27 jours
9 Wei Yi Chine 13 ans, 8 mois, 23 jours
10 Bu Xiangzhi Chine 13 ans, 10 mois, 13 jours
11 Samuel Sevian USA 13 ans, 10 mois, 27 jours
12 Richárd Rapport Hongrie 13 ans, 11 mois, 6 jours
13 Teimour Radjabov Azerbaïdjan 14 ans, 0 mois, 14 jours
14 Ruslan Ponomariov Ukraine 14 ans, 0 mois, 17 jours
15 Nihal Sarin Inde 14 ans, 1 mois, 1 jour
16 Awonder Liang USA 14 ans, 1 mois, 20 jours
17 Wesley So Philippines 14 ans, 1 mois, 28 jours
18 Étienne Bacrot France 14 ans, 2 mois, 0 jour
19 Illya Nyzhnyk Ukraine 14 ans, 3 mois, 2 jours
20 Maxime Vachier-Lagrave France 14 ans, 4 mois, 6 jours
21 Péter Lékó Hongrie 14 ans, 4 mois, 22 jours
22 Jorge Cori Pérou 14 ans, 5 mois, 15 jours
23 Hou Yifan Chine 14 ans, 6 mois, 16 jours
24 Jeffery Xiong USA 14 ans, 6 mois, 25 jours
25 Anish Giri Russie 14 ans, 7 mois, 2 jours
26 Yuriy Kuzubov Ukraine 14 ans, 7 mois, 12 jours
27 Bogdan-Daniel Deac Roumanie 14 ans, 7 mois, 27 jours
28 Dariusz Świercz Pologne 14 ans, 7 mois, 29 jours
29 Alireza Firouzja Iran 14 ans, 8 mois, 2 jours
30 Aryan Chopra Inde 14 ans, 9 mois, 3 jours
31 Nguyễn Ngọc Trường Sơn Vietnam 14 ans, 9 mois, 22 jours
32 Kirill Shevchenko Ukraine 14 ans, 9 mois, 23 jours
33 Arjun Erigaisi Inde 14 ans, 11 mois, 13 jours
34 Daniil Dubov Russie 14 ans, 11 mois, 14 jours
35 Ray Robson USA 14 ans, 11 mois, 16 jours
36 Fabiano Caruana Italie 14 ans, 11 mois, 20 jours
37 Yu Yangyi Chine 14 ans, 11 mois, 23 jours

Abhimanyu Mishra

Abhimanyu Mishra est devenu le plus jeune Maître de l'histoire en 2019 à l'âge de 10 ans et a commencé sa chasse aux normes de GM en 2021. Le 30 juin, il a signé sa norme finale au Tournoi suisse de Vezerkepzo GM Mix à Budapest, en Hongrie, afin de devenir le plus jeune GM de l'histoire. Mishra a fait tomber le record de Karjakin qui tenait depuis 19 ans, en le surpassant d'un peu plus de deux mois.

Abhimanyu Mishra
Mishra est désormais le plus précoce des prodiges. Photo courtesy Swati Hemant Mishra.

Voici la belle victoire de Mishra contre le GM Zoltan Varga lors du 5ème tournoi de GM de Vezerkepzo en 2021 :

Sergey Karjakin

Sergey Karjakin tient toujours le record ! A seulement 12 ans et sept mois, il est entré dans l'histoire en devenant le plus jeune grand-maître de l'histoire.

Le jeune Sergey apprend les échecs à l'âge de cinq ans, et six ans plus tard, il est déjà maître international. Une fois adulte, il devient champion du monde de parties rapides (2012) et de blitz (2016). En mars 2016, il remporte le Tournoi des Candidats et gagne le droit d'affronter Magnus Carlsen pour le titre mondial. Bien qu'il n'ait pas réussi à renverser la montagne norvégienne, il garde l'espoir de remporter un jour le titre suprême.

Karjakin Tata Steel Chess 2018
Karjakin au tournoi Tata Steel de Wijk aan Zee en janvier 2018. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Karjakin a joué l'une des meilleures parties de sa carrière contre Caruana lors du Tournoi des Candidats 2016. On y retrouve l'essence son style combatif et opiniâtre.


Dommaraju Gukesh

A l'âge de 12 ans, 7 mois et 17 jours, le prodige indien Dommaraju Gukesh (ou Gukesh D.) est devenu le deuxième plus jeune grand-maître de l'histoire. Il réalise sa troisième norme de GMI à domicile, au 17ème Open de grand-maîtres de New Delhi. Le talent précoce de Gukesh a été remarqué par son premier entraîneur, l'instituteur Mr.Bhaskar, qui lui a fait jouer ses premières compétitions six mois seulement après lui avoir appris les règles du jeu !

Gukesh Chess
Gukesh au festival de Sitges 2018. | Photo : Peter Doggers/Chess.com.

Gukesh a réalisé sa dernière norme de GMI avec la manière en remportant cette superbe partie :


Javokhir Sindarov

Lorsque Javokhir Sindarov a acquis le titre de GMI, il était le premier depuis Karjakin à l'obtenir avant l'âge de treize ans ! Le jeune ouzbek a réalisé les trois normes en une année seulement (2018) en réalisant de superbes performances au mémorial Alekhine, aux championnats du monde junior et au célèbre tournoi du premier samedi de Budapest.

Sindarov Javokhir
 Javokhir Sindarov à l'Olympiade d'échecs 2018. | Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

Sindarov a réalisé sa dernière norme, synonyme de titre, au tournoi du premier samedi de Budapest. Après avoir perdu la première ronde, il a terminé le tournoi en trombe, réalisant un incroyable 7/8 !


Rameshbabu Praggnanandhaa

A l'âge tendre de 12 ans, 10 mois et 13 jours, le prodige indien Rameshbabu Praggnanandhaa est devenu le deuxième plus jeune GMI de l'histoire en réalisant sa troisième norme à l'open international de Gredine, en Italie.

Praggnanandhaa s'est fait un nom en remportant le championnat d'Asie et deux titres mondiaux dans sa catégorie d'âge. Il est également devenu en 2016 le plus jeune maître international de l'histoire, à dix ans seulement. Un record qu'il conserve encore à ce jour.

Praggnanandhaa Chess
Praggnanandhaa aux Masters de Sharjah en 2017. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Alors qu'il avait déjà réalisé sa norme de GMI, le jeune indien a terminé l'open de Gredine en beauté en battant le grand-maître hollandais Roeland Pruijssers avec les pièces noires :


Nodirbek Abdusattorov

Le nom d'Abdusattorov a commencé à faire la une de la presse spécialisé en 2014, lorsque le garçon de neuf ans a battu deux grand-maîtres à l'open de Tachkent. Il réalise ensuite sa première norme de GMI au mémorial Tchigorine 2016, avant d'en réussir une seconde à Abou Dabi en août 2017. C'est sans doute le plus grand talent ouzbek depuis Rustam Kasimdzhanov, vainqueur du championnat du monde 2004 à Tripoli.

Abdusattorov Chess
Nodirbek Abdusattorov aux Masters de Sharjah en 2017. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Abdusattorov a réalisé son ultime norme au mémorial Tchigorine 2017, en battant notamment les GMI S. P. Sethuraman et Evgeny Levin.


Parimarjan Negi

Aujourd'hui doctorant au célèbre M.I.T de Boston, Negi a acquis le titre de grand-maître en 2006, à l'âge de treize ans seulement. Depuis, il a également reçu l'Arjuna Award (2010), récompense remise aux grands sportifs par le gouvernement indien. Il a triomphé aux championnats d'Inde et d'Asie, et faisait partie de l'équipe indienne ayant remporté la médaille de bronze à l'Olympiade 2014.

Negi Parimarjan
Parimarjan Negi en 2014. | Photo : Peter Doggers/Chess.com.

Cette victoire contre l'autrichien Markus Ragger est un véritable récital. Comment battre la défense Caro-Kann ? En mettant les noirs sous pression toute la partie, comme le démontre avec brio Negi :


Magnus Carlsen

On le surnomme le "Mozart des échecs". Magnus Carlsen est un véritable extra-terrestre. Le champion du monde en titre a dépassé le précédent record Elo de Garry Kasparov (2851) avec un tonitruant 2882. Sa détermination féroce et sa volonté implacable ont séduit les passionnés d'échecs du monde entier. Depuis des années, il a prouvé qu'il était capable de battre n'importe qui et de trouver des coups dignes d'un ordinateur quand il le fallait.

Magnus Carlsen
Magnus Carlsen au tournoi Tata Steel de Wijk aan Zee en 2019. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

S'il est plus connu pour remporter des victoires au forceps à l'issue d'interminables finales presque égales, sa plus célèbre partie est sans doute cette nulle contre Garry Kasparov lui-même, alors qu'il n'était âgé que de treize ans.


Wei Yi

Malgré son jeune âge, Wei Yi a déjà de nombreux records à son actif. Il est notamment le deuxième plus jeune joueur à avoir franchi la barrière des 2600 Elo, derrière l'américain John Burke.

Les progrès de Wei Yi ont été fulgurants. La même année, il remporte les titres de maître international et de grand-maître. Il était à l'époque le plus jeune grand-maître en activité, à seulement 13 ans, 8 mois et 23 jours.

Wei Yi
Wei Yi au tournoi de blitz du mémorial Polihroniade 2017. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La partie la plus célèbre de Wei Yi est sans doute cette perle offensive jouée contre le GMI cubain Lazaro Bruzon à Danzhou en 2015 :


Bu Xiangzhi

Bu Xiangzhi a obtenu le titre de grand-maître en 1999, devenant à l'époque le plus jeune GMI de l'histoire (record qui sera battu par Karjakin en 2002). A son palmarès figurent le championnat de Chine 2004 et quatre participations aux Olympiades d'échecs, dont une médaille d'or en 2018.

Bu Xiangzhi
Bu Xiangzhi aux championnats du monde de parties rapides et de blitz 2016 à Doha. | Photo : Peter Doggers/Chess.com.

Talent établi de la scène chinoise, Bu a fait les gros titres en 2017 en éliminant Magnus Carlsen de la Coupe du monde, avant de battre à nouveau le norvégien en fin année au championnat du monde de parties rapides.


Samuel Sevian

Sam Sevian est le plus jeune grand-maître américain de l'histoire. Son ascension a été fulgurante : aux Etats-Unis, il détient également les records du plus jeune expert, maître national et maître international ! Il a déjà participé à de nombreux tournois prestigieux à travers le monde, du championnat des Etats-Unis à Wijk aan Zee en passant par la Coupe du monde de la FIDE.

Samuel Sevian
Samuel Sevian à l'open Chess.com de l'île de Man en 2018. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Sevian a prouvé depuis longtemps qu'il était capable de battre de très forts grand-maîtres. Le voici par exemple face à Shirov, en 2016 : 

Retrouvez tous les jeunes talents invités au tout premier JSCC sponsorisé ChessKid.com. 

Les six plus jeunes féminines GMI de l'histoire

Six femmes seulement ont réussi à obtenir le titre de GMI avant l'âge de vingt ans

No. Fed Joueuse Pays Née en Age GMI le
1 Hou Yifan Chine 1994 14 ans, 5 mois 15/08/2008
4 Humpy Koneru Inde 1987 15 ans, 1 mois 28/05/2002
3 Judit Polgar Hongrie 1976 15 ans, 4 mois 21/12/1991
4 Kateryna Lagno Russie 1989 16 ans, 7 mois 01/08/2006
5 Aleksandra Goryachkina Russie 1998 19 ans, 5 mois 28/02/2018
4 Lei Tingjie Chine 1997 19 ans, 8 mois 11/12/2016


Hou Yifan

Quatre fois championne du monde, Hou Yifan est aussi la plus jeune femme à avoir obtenu le titre de GMI, a seulement 14 ans et 5 mois. La chinoise est la troisième féminine à se faire une place dans le top 100 mondial après Maia Chiburdanidze et Judit Polgar. 

Hou Yifan
Hou Yifan à l'open Chess.com de l'île de Man en 2017. | Photo : Maria Emelianova|Chess.com.

Hou a participé à de nombreux tournois sur invitation, dont le célèbre Tata Steel de Wijk aan Zee, où elle a battu Anish Giri avec les pièces noires :


Humpy Koneru

Lorsque Humpy Koneru devient GMI en 2002, à l'âge de 15 ans et un mois, toute l'Inde célèbre la nouvelle recordwoman du monde. En 2011, elle est candidate au titre mondial, mais doit s'incliner contre Hou Yifan. Plus de quinze après son exploit d'adolescente, Koneru fait toujours partie des meilleurs joueuses du monde.

Humpy Koneru
Humpy Koneru au Grand Prix FIDE de Tashkent en 2013. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Koneru a remporté l'une de ses plus belles victoires contre le GMI péruvien Julio Granda Zuniga. La position finale est digne du sprint de problèmes !


Judit Polgar

Judit Polgar est la seule féminine à avoir franchi la barrière mythique des 2700 Elo. Elle est considérée comme la plus forte joueuse de l'histoire. Avant de prendre sa retraite échiquéenne, elle a battu des légendes du jeu tels que, entre autres, Magnus Carlsen, Anatoly Karpov, Garry Kasparov et Vladimir Kramnik.

Judit Polgar
Judit Polgar aux commentaires lors des championnats du monde 2018. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La plus célèbre partie de la carrière de la grande Judit est sans l'ombre d'un doute cette victoire contre Kasparov en 2002 :


Kateryna Lagno

Actuellement classée au quatrième rang mondial chez les femmes, Kateryna Lagno a battu de nombreux records sur son chemin. Championne d'Europe en 2005 et 2008, elle a été candidate au titre mondial en 2018, mais a du s'incliner contre Ju Wenjun. La GMI russe participera à la toute première édition du Women's Speed Chess Championship.

Kateryna Lagno
Kateryna Lagno aux championnats d'Europe par équipes 2017. | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dans cette partie de référence, Lagno atomise l'ex-championne du monde Alexandra Kosteniuk :


Aleksandra Goryachkina

La jeune Aleksandra Goryachkina a pris le monde des échecs par surprise. En 2015, elle remporte le titre de championne de Russie à seize ans seulement, avant de rééditer l'exploit en 2017. A tout juste vingt ans, elle fait déjà partie du top 10 mondial chez les femmes. 

Aleksandra Goryachkina
Aleksandra Goryachkina à l'Olympiade d'échecs 2018 (Batoumi, Géorgie). | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dans cette partie, Goryachkina nous montre avec brio comment venir à bout de la défense hollandaise Stonewall :


Lei Tingjie

Lei Tingjie est à l'heure actuelle l'une des meilleures joueuses chinoises. Elle a représenté son pays à de nombreuses reprises, obtenant régulièrement la médaille d'or dans les compétitions par équipes : Coupe d'Asie des nations (2016), Olympiade (2018), ou encore Championnat du monde par équipes (2019).

Tingjie Lei
Lei Tingjie à l'Olympiade d'échecs 2018 (Batoumi, Géorgie). | Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Lors des championnats du monde de parties rapides 2017, Lei a remporté cette superbe partie avec les pièces noires. Une véritable leçon positionnelle !


Votre avis nous intéresse !

Pensez-vous que ces record seront bientôt battus ? Et si oui, par qui ?

L'espace commentaires vous est ouvert !

Mieux connaître CHESScom
Duolingo LP

Duolingo LP

10 façons de célébrer la Journée Internationale des Échecs

10 façons de célébrer la Journée Internationale des Échecs