Bu bat Carlsen avec la manière

Bu bat Carlsen avec la manière

Bu Xiangzhi a battu Magnus Carlsen de très belle manière lors du troisième tour de la Coupe du monde. Le champion du monde devra absolument s'imposer avec les noirs demain pour rester en lice dans le tournoi. 

Carlsen abandonne et perd sa première partie à Tbilissi. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Ils ne sont plus que 32. Pourtant, quinze parties seulement ont été disputées. En effet, Anton Kovalyov s'est vu déclaré forfait après avoir quitter la salle de jeu suite à un incident relatif au code vestimentaire de l’événement.

Plus d'informations sur la polémique Kovalyov : Incident à la Coupe du monde : Kovalyov quitte le tournoi

Demain également, seulement quinze parties seront jouées, car Kovalyov ne reviendra pas. Par conséquent, Maxim Rodshtein est d'ors et déjà qualifié pour le quatrième tour.

Trois joueurs devront absolument l'emporter pour rester en vie ce dimanche : Magnus Carlsen, Maxim Matlakov et Paco Vallejo. 

Coupe du monde 2017 | Troisième tour, résultats du premier jour

Fed Joueur Fed Joueur Classique Rapide Blitz Score
Carlsen (2827) Bu Xiangzhi (2714) 0-1
Onischuk (2682) Svidler (2756) ½-½
Lenderman (2565) Vachier-Lagrave (2804) ½-½
Grischuk (2788) Navara (2720) ½-½
Ivanchuk (2727) Kramnik (2803) ½-½
Giri (2777) Sethuraman (2617) ½-½
Aronian (2802) Matlakov (2728) 1-0
Artemiev (2692) Dubov (2666) ½-½
Vallejo (2717) So (2792) 0-1
Nepomniachtchi (2741) Jobava (2702) ½-½
Nakamura (2781) Fedoseev (2731) ½-½
Rodshtein (2695) Kovalyov (2649) 1-0*
Caruana (2799) Najer (2694) ½-½
Li Chao (2745) Rapport (2675) ½-½
Wang Hao (2701) Kuzubov (2688) ½-½
Ding Liren (2771) Vidit (2702) ½-½

Magnus était le seul joueur avec un score de 100% à l'orée de cette ronde. Mais son match contre Bu Xiangzhi a commencé de la plus mauvaise des manières. Pour être exact, c'est Bu qui a entamé avec brio son match contre le champion du monde. 

Le norvégien à choisi de jouer la partie du fou, mais la position a rapidement transposé dans une sorte d'espagnole sans ...a6 et ...b5. Bu a joué le mystérieux 9...Tb8 avant de sacrifier un pion dans le style du gambit Marshall par 10...d5?! Carlsen aurait du accepter l'invitation immédiatement, et non pas un coup plus tard.

null

Carlsen quitte la salle de jeu après sa défaite. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Bu, interrogé par Chess.com, a déclaré qu'il n'avait jamais joué le gambit Marshall. Il a pourtant traité la position avec une précision redoutable. Après avoir sacrifié un fou sur g3 et joué ...Tbe8, ...f5 et ...g5, il a a mené une attaque que même le meilleur joueur du monde n'a pas su endiguer.

Une partie très impressionnante de la part du chinois de 31 ans, qui fut un temps le plus jeune GMI du monde. Il est depuis quelques années dans l'ombre d'autres prodiges chinois, mais il a prouvé aujourd'hui qu'il était plus que jamais dans le coup.

null

L'analyse du jour par le GMI Dejan Bojkov

Chess.com a interviewé Bu. (en anglais)

La tête de série numéro deux s'en est largement mieux sortie que le numéro un. Bien qu'il ait semblé un peu pris au dépourvu dès le quatrième coup, Wesley So a trouvé le bon plan pour contrer le traitement ultra-tendu de la Caro-kann proposé par Paco Vallejo. Le coup 4.g4 est tout à fait jouable, mais le sacrifice de qualité qui suivit est probablement exagéré. Félicitons néanmoins le numéro un espagnol pour son approche radicale et sans compromis !

null

Vallejo lui au sauté à la gorge, mais So était prêt au combat. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Fabiano Caruana a annulé rapidement contre Evgenyi Najer. Les joueurs ne sont jamais vraiment sorti de l'ouverture, une espagnole ouverte, Caruana signifiant l'arrête des hostilités au 18ème coup. Vassily Ivanchuk et Vladimir Kramnik ont également annulé, mais leur partie a duré un peu plus longtemps. Levon Aronian, lui, a remporté sa partie.

Le numéro un arménien a dominé Maxim Matlakov dès l'ouverture, sans que l'on puisse vraiment pointer du doigt l'erreur des noirs. Peut-être le plan Cc6-e7-g6 était-il tout simplement mauvais.

null

Navara est venu faire une petite blague (en russe) à Levon Aronian au début de la ronde : "Bravo de t'être qualifié, mais j'aurais préféré que Hou Yifan te batte, elle est plus agréable à regarder !" | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Aronian, plein d'esprit, à répondu : C'est vrai, je préfère la regarder que te regarder toi !" | Photo: Chess.com/Maria Emelianova

Toutes les autres parties se sont terminées par des nulles. L'une des plus longues du jour a opposé Alexander Grischuk à David Navara, qui a sauvé une finale de cavaliers fortement compromise avec un pion de moins. Le GMI tchèque, qui a quasiment gâché le retour de Garry Kasparov à lui tout seul le mois dernier à St Louis, a joué le coup du jour, un sacrifice de cavalier, pour se construire une forteresse très peu connue. Magnifique.

null

Une finale de cavaliers instructive entre Grischuk et Navara. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Vidit Santosh Gujrathi a failli battre Ding Liren avec les noirs, ce qui aurait été un résultat sensationnel. Le gain n'était pas facile à trouver, mais tout à fait remarquable :

null

Ding et Vidit analysent la partie après leur nulle. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Plus que 16 échiquiers dans la salle de jeu. Les organisateurs les avaient répartis en trois groupes. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Maxim Rodshtein n'aura joué qu'un seul coup aujourd'hui. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Chucky peut calculer des lignes dans de nombreuses positions. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Après avoir annulé sa partie, Baadur Jobava s'est installé dans le public. Ivan Salgado Lopez est toujours à Tbilissi, où il seconde un des joueurs encore en lice. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

null

Bu Xianghzhi a vu son nombre de fans augmenter drastiquement aujourd'hui. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Parties fournies par TWIC.

La Coupe du monde se déroule du 3 au 27 septembre à Tbilissi, en Géorgie. Chaque match consiste en deux parties classiques (quatre en finale) et des départages en rapides et blitz le troisième jour. L'enveloppe des prix est de 1,6 millions$, dont 120 000$ pour le seul vainqueur. En outre, les deux finalistes se qualifieront pour le prochain Tournoi des Candidats.

Comment suivre l'événement :

Chess.com diffuse les parties de tous les grands tournois mondiaux sur Chess.com/Live, et la coupe du monde ne fait pas exception à la règle. En outre, sur Chess.com/TV, les commentaires en direct seront assurés par les Chessbrahs, un des plus belle équipe de commentateurs du monde avec les GMI Eric Hansen, Robin van Kampen et Yasser Seirawan ainsi que le MI Aman Hambleton.


Mieux connaître PeterDoggers
Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Carlsen conserve sa couronne de champion du monde

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.

Championnat du monde, partie 11: Caruana bien préparé dans la défense russe.