Karjakin presque parfait, Aronian augmente son avance

Karjakin presque parfait, Aronian augmente son avance

Pour la quatrième journée du St. Louis Rapide et Blitz, la cadence a changé: nous jouons à présent en 5 minutes + 3 secondes par coup délai. Ce qui veut dire qu'une fois que vous avez très peu de temps, vous ne pouvez pas remonter (en cadence délai on ne peut pas gagner de temps).

Beaucoup de joueurs ont décidé de changer de tenu aujourd'hui et ont arboré un polo manche courte. Pas GM Levon Aronian -- même un peu plus de tissue ne pouvait pas le freiner. Il a commencé la journée avec un point d'avance sur GM Hikaru Nakamura. L'écart a augmenté jusqu'à +2 à la fin de la journée

Photo en tête d'article: Chess.com/Maria Emelianova.

Lorsque les joueurs de l'élite jouent 45 parties sur 9 rondes dans ce genre de cadence tout peut arriver. Et aujourd'hui on a pu voir 27 parties avec un résultat décisif.

Dans les deux premières rondes il y a eu autant d'action, que parfois dans un tournoi entier. Le héros du jour, GM Sergey Karjakin, est resté à plusieurs reprises avec simplement une seconde sur la pendule contre GM Garry Kasparov, faisant même glisser sa dame et la rattrapant au dernier moment ayant de justesse le temps d'appuyer sur la pendule. Ces deux joueurs ont d'ailleurs déplacé leur roi en e2 dans les 6 premiers coups de la partie pendant les premières rondes.

null

GM Sergey Karjakin joue une série d'échecs contre GM Garry Kasparov. Il a raté le gain au début de la séquence. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Nous avons vu 1.b3, une sorte de Gambit Blumenfeld inversé, et une partie de 147 coups au cours de laquelle un arbitre très expérimenté a dû faire respecter la règle des 75 coups pour la première fois de sa carrière. Et il restait encore 7 rondes à jouer.

La journée fantastique de Karjakin lui a apporté 7 victoires pour seulement 2 nulles. Avec 8/9 il passe de la sixième à la troisième place et gagne 60 points élo en blitz pour passer numéro 2 mondial de la cadence.

"C'est un bon jour," a dit Karjakin. "C'est un résultat presque parfait pour moi"

Cela aurait même pu être mieux mais dans la 10e ronde (première de la journée) Kasparov s'est montré créatif pour sauver une position très mal engagée. Il s'était montré ingénieux dès le deuxième coup de la partie.

D'après les recherches de Chess.com c'est la première fois qu'il jouait le gambit roi de sa carrière MI Danny Rensch a analysé la partie en profondeur:

null

"J'étais très agacé de ne pas avoir gagné ma première partie contre Garry, parce que j'étais complètement gagnant mais j'étais mal au temps et il l'a utilisé, il a fait des pièges, et je ne sais pas si je suis gagnant dans la position finale," a dit Karjakin à la fin de la journée. "Au moins c'était impossible à comprendre."

Dans la première ronde les deux leaders se sont rencontrés mais la partie a toujours été très équilibrée.

"Jouer solide c'est parfois important," a dit Aronian. Comment s'est-il préparé? "Pareil que pour les rapides, je n'ai absolument rien fait!"

La ronde 11, deuxième du jour, a vu une partie en blitz d'une durée de 20 minutes. Le marathon de 147 entre Aronian-GM David Navara a vu ses 100 derniers coups se jouer sur le délai. Les deux joueurs avaient le strict minimum (4 secondes) pendant la finale tour pion contre fou pion

null

GM Levon Aronian en manche longue. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Aronian a tenté de chasser le roi le plus loin possible du pion pour sacrifier la tour contre le fou et le pion et allait damer le pion "h". Mais Navara réussissait à garder son roi du bon côté de l'échiquier.

Aronian n'a jamais réussi a éloigné assez le roi pour sacrifier. Comme les joueurs ne notaient évidemment par les coups, il continuait de pousser. Les spectateurs en ligne savaient évidemment que les 50 coups avaient été joués (et peut-être même des répétitions de positions) mais Navara, solide, continuait de défendre.

null

147 coups plus tard! | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

C'est alors que l'arbitre international Chris Bird, qui peut suivre le nombre de coups sur ordinateur, s'est levé de sa chaise. Il avait calculé a quel moment les joueurs arriveraient à la règle des 75 coups permettant à l'arbitre d'intervenir. Bird a dit à Chess.com que c'est une règle qui a changé en 2014 (comme Peter Doggers nous l'avait expliqué ici). C'est la première fois que Bird l'utilisait. Il a dit en rigolant qu'ils ont pu jouer plus de 75 coups car il lui a fallu quelques secondes pour aller de l'ordinateur jusqu'à l'échiquier.

D'après le PGN de la partie la dernière prise s'est jouée au 64e coup et Navara a donc eu besoin de tenir pendant 83 coups, jouant sur ses 4 secondes délai!

Alors qu'il aurait pu sembler que Navara n'était pas au courant de la règle des 50 coups ou qu'il pouvait simplement très mal estimé le nombre de coups joués ce n'était pas du tout le cas. Il a dit à Chess.com qu'il voulait simplement continuer à jouer tant qu'une pièce n'allait pas être capturé. par exemple, si il permettait une fourchette entre son roi et son fou il aurait appelé l'arbitre et tenté sa chance!

Bird s'en est finalement chargé lui-même.

Karjakin la première de ses 7 victoires contre GM Leinier Dominguez puis a maté Navara dans la 12e ronde. Mais personne ne faisait vraiment attention à lui car il partait de loin.

C'est dans cette ronde qu'Aronian en a eu marre de "sa" "Benoni" et il a commencé à jouer la version "traditionnelle" de l'ouverture. Pendant les rapides il a joué la Benoni Tchèque et la Benoni inversée aujourd'hui il a finalement joué la bonne vieille Benoni... Jusqu'à ce que son pion arrive en e5

null

Après avoir sacrifié en h3, Aronian s'est bien amusé contre GM Le Quang Liem. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Ca a marché. Aronian a gagné l'une de ses 4 victoires contre les noirs face à GM Le Quang Liem. Il s'est inspiré de l'Est Indienne pour celle-ci

Le fait important de la ronde mettait une nouvelle fois en scène l'arbitrage du tournoi. 

Voici la scène: GM Viswanathan Anand et Nakamura s'accordent à faire match nul. Mais ils ont simplement joué 28 coups. Ils ne savent pas qu'ils n'ont pas joué les 30 coups requis, et l'arbitre non plus. Comme demandé plus tôt dans le tournoi les joueurs ne placent pas les rois au centre de l'échiquier, l'arbitre le fait

null

L'arbitre Hendrik du Toit en conversation avec GM Hikaru Nakamura à propos de la règle des 30 coups. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Les arbitres ont corrigé le tir et ont demandé aux joueurs de jouer les 30 coups requis, ils ont alors repris la partie au 28e coup Nakamura a discuté de la règle avec Bird; d'après ce que Nakamura pensait il n'y avait pas de règle des 30 coups pour la portion blitz du Grand Chess Tour à Paris (et le tour est très uniforme quant aux règles).

Pour cet événement la règle existe, comme le club l'a montré plus tard à Nakamura.

"D'après ce que je me souviens nous n'avions pas de cette règle à Paris en blitz," a dit Nakamura à Chess.com. Les règles du tournoi de Paris disent que la règle de Sofia sera en vigueur pendant tout le tournoi

"Franchement c'est une idée idiote, tout d'abord parce que c'est du blitz et ensuite vous ne pouvez même pas voir d'écran pour savoir combien de coups ont été joués."

Il dit qu'il est maintenant informé que cette règle est en vigueur ici. "Mais c'est une règle stupide. Pour le rapide ça va mais en blitz...Vous ne faites pas de nulles rapides en blitz, ça n'arrive pas."

Tout cela ne s'est pas arrêté à ces deux joueurs. Toutes ces discussions à propos des règles entre Bird et Nakamura ont dérangé Kasparov qui jouait sur l'échiquier adjacent (Il n'y a pas vraiment de pièce supplémentaire dans le hall, il y a simplement une cuisine privée pour les joueurs).

null

Kasparov exprime son incrédulité face à l'agitation qui se passe juste derrière la chaine de GM Fabiano Caruana. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

La pendule de Kasparov était à 20 secondes lorsqu'il s'est manifesté gestuellement pour arrêter l'agitation derrière Fabiano. Cet incident a semblé l'affecter pour le reste de la partie et il a finalement perdu au temps dans une position complètement désespérée.

Les derniers coups de Garry ne lui ont pas permis de sauver une finale difficile:

"Je pense que la position à la sortie de l'ouverture n'est pas claire," a dit Caruana. "J'ai pu être en danger à un moment donné parce qu'il m'attaquait et que je n'avais pas vraiment de contre jeu. Mais je n'ai pas vu de coups très forts pour lui. Je pense que c4 était un coup important. Il n'a probablement pas bien réagi après cela. Puis il est devenu un peu fou et j'ai fait un joli finish."

Ensuite plusieurs réunions entre les officiels, l'équipe de Nakamura et l'équipe de Kasparov ont eu lieu. Ils voulaient discuter des règles et comment gérer les problèmes qui sont arrivés.

Kasparov et Nakamura devait jouer l'un contre autre pour la ronde suivante. En montant vers la salle de jeu, Ils ont discuté avec l'arbitre Bird, le manager de Kasparov et le porte parole du Grand Chess Tour Michael Khodarkovsky a aussi pris part à la discussion.

null

Le manager de Kasparov et le porte parole du Grand Chess Tour Michael Khodarkovsky. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Chess.com a pu vérifier les faits avec Bird et Nakamura, mais n'a pas pu discuter avec Kasparov, qui a une nouvelle fois quitté le club d'échecs sans parler à des médias indépendants.

Le jeu a repris avec la 13e ronde, chiffre porte bonheur de Kasparov (il est le 13e champion du monde), il s'est remis dans la compétition et a réussi à jouer une bonne partie. Comme vous pouvez l'imaginer pour ça partie contre le joueur le plus rapide du circuit, Kasparov n'avait plus beaucoup de temps à la pendule (2:20 pour Nakamura contre 30 secondes pour Kasparov). Malgré cela Kasparov a réussi à construire ça forteresse et Nakamura n'a pas pu détruire la bâtisse

null

Nakamura et Kasparov ont joué dans le silence! | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Le sacrifice de qualité de Kasparov était très créatif, d'abord refusé par Nakamura, Kasparov en a fait un deuxième. Les tentatives de Nakamura n'ont pu continuer après la perte de contrôle des cases noires.

C'est aussi dans cette ronde que, GM Leinier Dominguez a gagné la partie la plus courte contre Caruana, qui n'a pas réussi a bien joué aujourd'hui (marquant seulement 3.5/9). nous allons directement aller jusqu'au 22e coup!

Pour la 14, vous pouvez oublier la règle des 30 coups pour la nulle. Il n'y a simplement pas eu une seule nulle. Les noirs ont fait 4/5, avec Karjakin, le monstre du jour, qui a commencé sa série infernale. C'était le début de sa série de 5 victoires consécutives contre GM Ian Nepomniachtchi (qui a fini la journée à +1).

null

GMs Sergey Karjakin et Ian Nepomniachtchi sont amis dans la vie. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Nepomniachtchi a essayé l'ouverture de la mer du Nord. Comme GM Magnus Carlseno sa tentative avec cette ouverture ne lui laissera pas un souvenir impérissable et on ne devrait pas le revoir la jouer de si tôt.

Au moment où l'on pensait qu'Aronian allait enfin perdre et se faire rattraper par la meute, il a réussi à s'en sortir et gagner la partie. Parfois dans ces tournois de blitz il est possible de sauver des positions extrêmes lorsque votre adversaire est en grande crise de temps. Anand a gâché une bonne position avec une gaffe

Aronian s'est de nouveau trahi en jouant à nouveau 2. Ff4: le système de Londres. Il avait dit dans le rapide qu'il s'était promis de ne pas le jouer, et cela fait déjà la deuxième fois en une semaine. Ce n'était pas le seul système de Londres de la ronde. Celui-ci a très bien marché contre Nepomniachtchi

null

Aronian en tête du tournoi. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Le système de Londres de Caruana n'a pas tenu contre Karjakin:

Vous devrez chercher loin dans les annales pour trouver une journée où Caruana a perdu 2 fois avec les blancs en 22 et 26 coups 

Pendant ce temps, la deuxième ouverture de Nakamura a bien fonctionné contre Navara et il suivait le rythme du leader Aronian

Dans la 16e ronde les blancs ont de nouveau fait la loi sur l'échiquier avec trois victoires sur quatre. Karjakin a battu de manière très directe Nakamura, avec cette victoire il revenait dans la course à la victoire finale dans le tournoi.

null

Karjakin fait face à Nakamura. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Kasparov a gâché une nouvelle partie, perdant une position avantageuse contre Aronian. L'Arménien avait autant de vies qu'un chat aujourd'hui et transformait ses positions difficiles en gain. C'était la 3e victoire d'affilée d'Aronian

La ronde suivante était le seul mauvais moment d'Aronian aujourd'hui. Il a joué l'attaque sur le roi adverse dans cette partie. Finalement Caruana a réussi à pêcher en eau trouble en sacrifiant une qualité. Finalement les deux joueurs se sont retrouvés avec 4 secondes à la pendule. Le strict minimum.

Finalement Aronian a donné une tour en un coup, un peu comme Le contre Kasparov.

null

Kasparov a gagné sa seule partie du jour grâce à une jolie idée en finale:

Dans la 18e ronde Anand et Karjakin ont répété 3 fois la même position mais n'ont pas demandé la nulle. Finalement Anand a commis une erreur et le Russe a fini sa  superbe journée sur une victoire.

Que s'est il passé avec la répétition?

"C'est très dommage ce qu'il s'est passé dans cette partie," a commencé  Anand, "Parce que j'ai joué mon coup (57...Ta4) et j'ai demandé la nulle, mais bien sûr, j'ai oublié la procédure correcte: vous devez menacer de jouer le coup."

Le plus dommage: comme vous pouvez le voir dans l'analyse, même après la demande de nulle incorrecte (vous devez annoncer votre intention de répéter avant de jouer le coup), les blancs ont joué 58. Rb3 qui est une autre répétition. Anand aurait pu demander la nulle avant de jouer son coup suivant

null

Karjakin et GM Vishy Anand. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Ce retournement de situation n'est rien comparé à celui qui est arrivé dans la partie de Nakamura contre Caruana. "Caruana a deux pièces de plus," a dit GM Yasser Seirawan à propos des deux cavaliers de Caruana face aux deux fous de Nakamura

Dans les mains d'un blitzeur à moins de 2867 ça serait un problème:

"Je pense que j'ai assez bien joué," a dit Nakamura à Chess.com à propos de sa journée. "évidemment je n'aurai pas du gagner la dernière contre Caruana. Nous étions tous les deux fatigués après notre journée... Une fois que j'ai joué...Fg5 je pense que c'est toujours gagnant [pour les blancs], mais j'ai trop de contre jeu." Fabiano avait une domination totale de la position mais il n'a pas pu tenir.

null

Nakamura et sa copine Maria De Rosa. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Les trois leaders ont gagné leurs dernières parties et Aronian était heureux de son tournoi

"Ce n'est pas si difficile de jouer 9 rondes, mais c'est l'attente de la prochaine partie qui prend votre énergie," a dit Aronian. "Généralement lorsque nous sommes ensemble dans nos soirées on joue 20, 30 parties. Mais je vais à la salle de sport, je vais à la piscine, j'essaie de garder la forme."

null

Un bon jour pour les leaders. Image: 2700chess.com.

Les joueurs auront 18 heures de repos après ses 18 parties avant de jouer 9 parties en blitz (avec couleurs inversées). Aronian est leader du tournoi, devant Hikaru Nakamura et Sergey Karjakin. Si le Russe réitère la même performance qu'hier il pourra prétendre à la victoire finale.

null

Aronian et Karjakin les hommes en forme. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

"Si je joue aussi bien qu'hier je finirai au moins 2e," a dit Nakamura à  Chess.com. "Si je joue mieux je peux même finir 1er."

Interview d'Aronian.

null

Vous pourrez suivre les parties en direct du 14 au 18 Août sur Chess.com/Live ou en direct commenté sur: Chess.com/TV à partir de 20h00 (Paris)

Des commentaires en Français seront aussi proposé sur la chaîne Blitzstream ici

Peter Doggers a contribué à ce reportage.


Articles précédents:

Mieux connaître FM MikeKlein
Samuel Shankland remporte le Championnat des Etats-Unis

Samuel Shankland remporte le Championnat des Etats-Unis

Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense

Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense