Le Tournoi des Candidats arrêté !
La salle de jeu à Yekaterinburg. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Le Tournoi des Candidats arrêté !

PeterDoggers
PeterDoggers
|
5 | Couverture d’événements d’échecs

La seconde moitié du Tournoi des Candidats a été reportée. L'interruption imminente du trafic aérien entre la Russie et les autres pays exige cette décision, selon le communiqué de la FIDE.

Les joueurs ont été informés dans la matinée qu'ils pouvaient préparer leurs valises. Pour les non-résidents russes, les organisateurs tentent d'organiser un vol charter de Ekaterinbourg à Amsterdam.

Voici la déclaration de la FIDE :

Aujourd'hui, le gouvernement de Russie a annoncé qu'à partir du 27 mars 2020, son trafic aérien avec les autres pays sera interrompu sans indiquer de délais.

La FIDE ne peut pas poursuivre le tournoi sans garanties pour le retour des joueurs et des officiels chez eux en toute sécurité et dans les délais. Dans cette situation et sur la base de la clause 1.5. du règlement du Tournoi des Candidats, le Président de la FIDE a décidé d'arrêter le tournoi. Il sera poursuivi ultérieurement, les dates exactes devant être annoncées dès que la situation mondiale liée à la pandémie de COVID-19 le permettra. Comme le stipulent les règles spéciales convenues avec les joueurs avant le début de l'événement, les résultats des 7 rondes jouées restent valables et le tournoi reprendra avec le classement actuel. La FIDE remercie les joueurs, les officiels, les bénévoles et toute l'équipe des organisateurs, y compris la Fédération des échecs de Russie et le partenaire principal du tournoi - SIMA-Land.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments les meilleurs,
Arkady Dvorkovich,
Président de la FIDE

Classement après 7 rondes 

# Fed Noms Élo Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 Score SB
1 Vachier-Lagrave, Maxime 2767 2876 1 ½ ½ ½ ½ 1 ½ 4.5/7 15.25
2 Nepomniachtchi, Ian 2774 2875 0 ½ 1 1 ½ 1 ½ 4.5/7 14.25
3 Caruana, Fabiano 2842 2764 ½ ½ ½ ½ ½ 0 1 3.5/7 12.25
4-5 Giri, Anish 2763 2775 ½ 0 ½ ½ ½ ½ 1 3.5/7 11.25
4-5 Wang, Hao 2762 2775 ½ 0 ½ ½ ½ 1 ½ 3.5/7 11.25
6 Grischuk, Alexander 2777 2773 ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ 3.5/7 12.25
7 Ding, Liren 2805 2667 0 0 1 ½ 0 ½ ½ 2.5/7 8.25
8 Alekseenko, Kirill 2698 2683 ½ ½ 0 0 ½ ½ ½ 2.5/7 9.25

Le président de la FIDE, Arkady Dvorkovich, qui célèbre aujourd'hui son 48e anniversaire, a déclaré a chess.com :

"La deuxième partie aura lieu lorsque la situation se normalisera. Nous espérons qu'elle pourra se dérouler au même endroit. Nous avons un accord avec notre principal partenaire Simaland, et nous essayons de faire en sorte que cela se réalise. Nous devrions pouvoir déterminer le challenger à temps et préparer le match de Championnat du Monde qui débutera en décembre à Dubaï.

"La décision a été prise sur la base d'une combinaison de facteurs, le principal étant qu'il a été annoncé il y a quelques heures que, pour le moment, les vols en provenance de Russie à l'étranger, y compris les vols charters, sont arrêtés. Nous ne pouvions pas prendre le risque de garder les joueurs longtemps en Russie après la fin du tournoi, car nous ne savons pas combien de temps il durera. Compte tenu des risques auxquels nous avons été confrontés tout au long du tournoi et que nous avons pu minimiser, il y avait suffisamment de raisons pour reporter.

"Il n'y avait pas de risque croissant pour le tournoi lui-même, mais la situation dans le monde ne s'améliore certainement pas à ce stade. Pour moi, après un certain temps, les risques liés au retour des gens étaient plus élevés que les risques liés au fait de rester en Russie et de continuer à jouer. Les gens à Ekaterinbourg sont maintenant beaucoup plus en sécurité qu'ailleurs, mais à long terme, nous ne pouvions pas garantir que la situation resterait la même".


Arkady Dvorkovich. Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

A la question de savoir s'il n'aurait pas été préférable de reporter le tournoi avant le début, M. Dvorkovich a répondu : "Je pense que c'était la bonne décision. Nous avons fait le choix de commencer depuis le début car nous pouvions maîtriser les risques et les sept premières rondes se sont déroulées sans problème. Reporter est également une décision responsable".
Mais qu'en est-il des critiques d' Alexander Grischuk, Teimour Radjabov et Wang Hao, selon lesquelles la situation perturbait les joueurs ? 

"Bien sûr, nous discutions de ces arguments. Je comprends que les joueurs soient perturbés par ces choses, mais dans n'importe quel sport, les joueurs professionnels peuvent être influencés par différents facteurs. En tant que Fédération internationale des échecs, nous devons évaluer les risques réels et prendre des mesures de santé et de sécurité plutôt que de prendre des décisions sur des facteurs psychologiques. La psychologie fait partie du sport".

Et que dire de la cérémonie d'ouverture, à laquelle plus d'un millier de personnes ont assisté alors que cela aurait été impensable dans d'autres pays ?

"Elle n'a pas été organisée par la FIDE. Nous avons demandé aux partenaires locaux s'ils avaient un accord avec les autorités locales, et ces dernières l'ont autorisée. Toutes les personnes qui étaient présentes sur place et aussi le lendemain lors de la première ronde sont passées par des procédures de contrôle standard ; par exemple, leur température a été mesurée".

La cérémonie d'ouverture, Photo: Lennart Ootes/Chess.com.

S'adressant à Chess.com, Wang Hao a déclaré que les joueurs ont été informés par la FIDE dans la matinée qu'ils devaient quitter la Russie jeudi car il n'y aurait plus de vols à partir de vendredi. Le grand maître chinois a encore une fois signifié qu'il estime que le tournoi n'aurait jamais dû être joué :

"Je pense que c'est une mauvaise blague. Dès le début, il n'aurait pas dû avoir lieu. Il n'aurait pas dû commencer juste pour être reporté. Ce n'est pas comme ça que ça marche, c'est juste un immense gâchis. Ils auraient pu se douter que cela poserait beaucoup de problèmes différents. Bien sûr, ils ne peuvent pas tout contrôler mais il y avait beaucoup d'arguments en faveur du report".

Wang Hao a ajouté qu'il y avait tout simplement trop de distractions pour jouer aux échecs : "Pendant tout le tournoi, je me suis senti ailleurs. Je m'inquiétais des vols, je voyais les mauvaises nouvelles concernant la Chine... Maintenant, si nous rentrons en Chine, nous serons mis en quarantaine pendant deux semaines. J'aurais pu simplement arriver de Tokyo à Pékin et être mis en quarantaine chez moi, maintenant je ne pense pas que ce soit possible".

Wang Hao FIDE Candidates
Wang Hao. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Maxime Vachier-Lagrave pense que son jeu a été moins perturbé par la situation : "Nous savions que le tournoi pouvait être annulé à tout moment. Pour moi, ce n'était pas si difficile. Je faisais mon truc, je me préparais, c'était une sorte de tournoi normal. Et je sentais que les parties étaient d'assez bonne qualité, c'était mon impression".

MVL comprend néanmoins très bien les joueurs qui avaient déjà demandé le report de l'événement : "Ils avaient raison, mais pour moi, tous les joueurs qui ne voulaient pas que le tournoi commence auraient dû se concerter. C'est très étrange de ne pas l'avoir fait si vous pensez vraiment que le tournoi ne devrait pas débuter. Si trois ou quatre joueurs commencent à agir..."

Et qu'en est-il de Teimour Radjabov, que MVL a remplacé après le retrait du grand maître azerbaïdjanais à cause de la situation lié au coronavirus ?

"Il avait raison, mais en même temps, il a agi seul et sa lettre d'explications était aussi un peu étrange. Il a choisi Wang Hao comme celui qui devrait être mis en quarantaine, mais pourquoi pas, par exemple, un autre joueur d'un pays où la situation était pire ?

"Essentiellement, il avait raison, mais une fois qu'il a décidé de se retirer, c'était fini. Encore une fois, s'il avait concerté d'autres joueurs, la situation aurait pu être différente. En même temps, il est clair que je n'ai pas volé ma place aux Candidats. C'est la situation de coronavirus qui m'a finalement permis d'en être mais cela fait partie de la vie, ce n'est pas la première ni la dernière fois qu'il y a des remplacements tardifs dans le sport et en général".

Maxime Vachier-Lagrave FIDE Candidates
Maxime Vachier-Lagrave. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Le report a été officialisé le lendemain de la prise de pouvoir de Maxime (au départage). Il était en bonne forme. Le timing était pour lui regrettable ?

"Non, je ne pense pas. J'étais conscient de la situation dès le début. Du point de vue de la FIDE, il est compréhensible qu'ils aient voulu organiser le tournoi. Il semblait très possible qu'il se termine, mais après les nouvelles d'aujourd'hui, ce n'était vraiment plus le cas. Teimour avait raison, mais vu les circonstances et sans qu'il y ait encore une grande épidémie en Russie, le tournoi aurait pu se terminer. Et beaucoup de mesures ont été prises par la FIDE. Je trouve qu'il est dur de leur faire porter le chapeau".

Plus d'informations à suivre tout au long de la journée.

Mieux connaître PeterDoggers
Tournoi des Candidats : MVL, Carlsen, Giri et Alekseenko s'expriment

Tournoi des Candidats : MVL, Carlsen, Giri et Alekseenko s'expriment

Teimour Radjabov : "Je devrais consulter un avocat"

Teimour Radjabov : "Je devrais consulter un avocat"