Infos
Carlsen-Nepo et Abdusattorov-Naka en demi-finales !
Comment Carlsen fait-il ? Il a commis plusieurs gaffes durant ces 3 jours mais a pourtant terminé en tête du groupe B ! Photo : Maria Emelianova/Chess.com

Carlsen-Nepo et Abdusattorov-Naka en demi-finales !

NM_Vanessa
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Le 19 juin 1996, Bobby Fischer, espérant améliorer le potentiel créatif des échecs, annonçait son invention - une toute nouvelle version du jeu - le Fischer Random. Vingt-six ans plus tard, à l'occasion du 50e anniversaire de sa victoire au Championnat du Monde à Reykjavik, la ville où il a conquis le titre, la vision de Fischer est plus vivante que jamais.

En effet, cette édition 2022 du Championnat du Monde de Fischer Random est marquée par le sceau de la créativité, du dynamisme et l'esprit de compétition. Dans le Groupe A, le prodige ouzbek de 18 ans, Nodirbek Abdusattorov, a jusqu'à présent surclassé certains des meilleurs joueurs de la planète dans cette variante imaginative pour s'assurer la pole position. Dans le Groupe B, Magnus Carlsen, ogre des échecs classiques, est parvenu à sécuriser la première place après une lutte acharnée.

Ces deux incroyables compétiteurs retrouveront samedi Hikaru Nakamura et Ian Nepomniachtchi - seconds de leur groupe respectif - dans des demi-finales qui s'annoncent explosives. Le tenant du titre, Wesley So, est donc déjà éliminé !

Les demi-finales débuteront le samedi 29 octobre à 17:00 (heure française).  

Où regarder ?
Vous pouvez suivre en direct le Championnat du Monde 2022 de Fischer Random sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter du show en direct sur nos chaines Twitch et YouTube.com/ChesscomLive. Les parties sont quant à elles disponibles sur notre page évènements.

La retransmission de la troisième journée avec le MI Kévin Terrieux et le MF Stéphane Bressac.

Étonnamment, la première position de départ de Fischer Random de la journée était presque identique à celle de la veille :

Position de départ de la ronde 5

Position de départ de la ronde 3

Cela donnait aux joueurs une rare occasion de s'appuyer sur leur compréhension des similitudes tout en abordant les légères différences avec créativité. 

Voici les principales caractéristiques :

  • Chaque camp a un pion non défendu dans la colonne a.
  • Le roi et la tour d commencent en position de grand roque. Si cette dernière vient à bouger, la tour b pourra sauter par dessus son monarque pour prendre la place de son homologue.
  • Les fous sont placés proche du centre.
  • Les différences par rapport à la position d'hier sont que la dame est dans le coin, prête à viser la grande diagonale et que le cavalier g démarre sur sa case habituelle.
  • Ces changements portent l'évaluation de l'ordinateur à +0.16, légèrement plus proche de l'égalité.

Quand les dames se retrouvent d'emblée dans une grande diagonale, le facteur tactique semble ressortir plus tôt dans de nombreuses parties. Abdusattorov l'a démontré en battant Nepomniachtchi en seulement 31 coups dans une joute très dynamique. 

Cette victoire contre son concurrent le plus proche a permis au champion du monde de rapide de s'assurer de la première place du Groupe A, trois rondes avant la fin.

Abdusattorov a balayé Nepomniachtchi durant cette phase de groupe dans un style impressionnant. Photo : Maria Emelianova/Chess.com

Le petit jeu tactique a également dicté la conclusion du duel entre Fedoseev et Carlsen. Alors que le champion du monde pressait dans une finale gagnante avec dame et tour, son adversaire a trouvé une très ingénieuse combinaison de pat ! 

Encore plus choquant, So s'est fait mater sur l'échiquier par Hjorvar Gretarsson - ainsi auteur de sa première victoire - dans une finale pourtant complétement nulle. 

Enfin, avec Abdusattorov à la baguette, nous avons assisté à une utilisation absolument magique des règles de Fischer Random pour renverser le cours de la partie.

La position de départ de la ronde six, la dernière de cette phase, évoquait des similitudes avec celle de la ronde quatre, seuls la tour c et le cavalier h étant inversés.

Position de la ronde 6

Position de la ronde 4

Ce seul changement fait une grande différence dans l'évaluation de l'ordinateur, qui est de +0,05 - la plus proche de l'égalité que nous ayons vu dans cette phase. Voici les autres caractéristiques majeures :

  • Il n'y a pas de pions non défendus.
  • Le roi commence en position de petit roque : les joueurs vont-ils faire sauter la tour h par dessus leur monarque ou jouer h4/h5 pour l'activer ?
  • Le fou a vise la grande diagonale, invitant la poussée du pion b pour ouvrir la ligne sur le roi ennemi.
  • Les commentateurs pressentaient fortement 1.b4 ou 1.b3.

Quel a été le choix de nos protagonistes ? Devinez le premier coup de Carlsen et la réponse de Nakamura :

Découvrez la partie complète analysée par le GM Rafael Leitao, de cette ouverture sauvage à une finale très complexe, en passant par un incroyable combat en milieu de jeu.

Je suis heureux d'avoir la chance d'analyser les parties de Fischer Random, une variante que j'apprécie et que j'aimerais voir devenir plus populaire. J'ai déjà eu la chance de participer à deux tournois de ce type et je dois dire que je me suis beaucoup amusé dans les deux cas. La première fois, c'était lors du traditionnel Open de Mayence, en Allemagne, en 2006. La deuxième fois, c'était à Reykjavik même, en 2019, lorsque j'ai été invité à jouer au championnat islandais et que j'ai même remporté le tournoi. Aujourd'hui encore, mes amis ont du mal à comprendre quand je dis que j'étais le "champion islandais de Fischer Random".

Cette nulle scellait aussi l'égalité du duel entre les deux joueurs, leur assurant leur ticket pour les demi-finales.

Nakamura demeure le seul joueur invaincu de la phase de groupes avec 3 matchs remportés et 3 nuls. Photo : Maria Emelianova/Chess.com

Contrairement à Carlsen et Nakamura, Nepomniachtchi et Gretarsson ont préféré orienter la partie vers un territoire échiquéen plus classique.

Grâce à ce succès, Nepomniachtchi s'est assuré la deuxième place du groupe A qui lui permettra de retrouver Carlsen en demi-finale.

Phase de Groupes : classement final



Le Championnat du Monde de Fischer Random, organisé par le gouvernement islandais et la ville de Reykjavik, rassemble les meilleurs joueurs de le planète qui se disputent les 400 000 $ de prix et le titre de champion du monde de la discipline en cadence rapide. Le Fischer Random (également connu sous le nom d'Échecs 960) est une variante où les règles standards des échecs s'appliquent, à l'exception de la position de départ des pièces tirée au sort parmi l'une des 960 configurations semi-aléatoires possibles. Fortement soutenue par le 11ème champion du monde Bobby Fischer, cette variante a le mérite d'éviter la préparation des ouvertures pour mettre en évidence la véritable compréhension du jeu des champions.


Précédemment

Mieux connaître NM NM_Vanessa
Abdusattorov se rapproche du titre !

Abdusattorov se rapproche du titre !

Statu quo en tête, Maghsoodloo seul vainqueur

Statu quo en tête, Maghsoodloo seul vainqueur