Infos
Nepo prend sa revanche sur Carlsen et retrouvera Naka en finale !
Ce nouveau duel au sommet a cette fois tourné à l'avantage du joueur russe. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Nepo prend sa revanche sur Carlsen et retrouvera Naka en finale !

JackRodgers
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Ian Nepomniachtchi et Hikaru Nakamura ont décroché leur ticket pour la grande finale du Championnat du Monde de Fischer Random 2022 après des victoires convaincantes samedi après-midi.

La star américaine a infligé un cinglant 3-0 à Nodirbek Abdusattorov, pourtant impressionnant durant la phase de poule, tandis que le futur Candidat au titre mondial en classique a fait vaciller Magnus Carlsen en remportant trois parties d'affilée après sa défaite initiale.

La finale du Championnat du Monde de Fischer Random se déroulera dimanche 30 octobre à partir de 16:00 (heure française). 

Où regarder ?
Vous pouvez suivre en direct le Championnat du Monde 2022 de Fischer Random sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter du show en direct sur nos chaines Twitch et YouTube.com/ChesscomLive. Les parties sont quant à elles disponibles sur notre page évènements.

La retransmission en direct des demi-finales commentées par Kévin Bordi et le GM Fabien Libiszewski.

Nos quatre demi-finalistes méritants semblaient impossibles à départager sur le papier. Cependant, le randomiseur de position a fait de son mieux pour déstabiliser les joueurs avec une configuration bizarrement asymétrique pour la première ronde de la journée. Il est intéressant de noter que la position de départ ne présentait qu'un avantage de 0,27 pour les blancs, légèrement inférieur à celui d'une partie d'échecs normale.

L'aile dame allait toujours être une cible dans une telle configuration et Nakamura a fait de son mieux pour perturber Abdusattorov avec une manœuvre de tour surprenante dès le troisième coup. Malgré la diversion, prodige ouzbek a pu croquer le pion -a de Nakamura avec sa dame et prendre un avantage considérable. Il s'est néanmoins relâché un peu trop tôt et l'Américain en a profité pour piéger sa dame et inverser le cours de la partie.

Carlsen a terminé le travail là où Abdusattorov a échoué à le faire en décimant l'aile dame de Nepomniachtchi avec un sacrifice de fou parfaitement synchronisé. Comme si cette inspiration ne suffisait pas, Carlsen a ensuite sacrifié une qualité supplémentaire pour remuer le couteau dans la plaie de son adversaire. L'exécution n'a pas été parfaite et le champion du monde a dû faire ses preuves en finale, après une résistance acharnée de son rival. Le Norvégien a cependant réussi à conclure pour prendre les commandes du match.

Après son incroyable série d'invincibilité en phase de groupe, Abdusattorov apparaissait comme un sérieux client mais Nakamura était tout simplement inarrêtable samedi dans les moments critiques. La deuxième partie du streameur américain s'est révélée la plus passionnante de la journée et lui a permis de faire le break.

L'autre duel paraissait bien parti pour suivre la même trajectoire avant que Carlsen ne commette plusieurs maladresses inhabituelles pour permettre à Nepomniachtchi d'égaliser contre toute attente.

La troisième ronde a vu l'introduction d'une autre position de départ inhabituelle où les deux cavaliers commençaient dans les coins de l'échiquier.

Dos au mur, Abdusattorov s'est montré très entreprenant mais s'est une nouvelle fois fait contrer par la maestria de son adversaire dans les phases tactiques. 

On aurait presque pu croire que Nakamura était pressé samedi, et nous comprenons maintenant pourquoi : il devait retourner à son hôtel pour faire le résumé de sa journée sur Youtube, qu'il a mis en ligne une heure ou deux seulement après la fin des parties. Son analyse de ses trois victoires vaut le coup d'œil !

Le score de 3-0 ne rend pas justice à la performance globale d'Abdusattorov dans ce tournoi et Il est facile d'imaginer que le jeune homme de 18 ans sera l'un des principaux prétendants à ce titre, et à d'autres, dans les années à venir.

Nakamura marchait sur l'eau ce samedi en Islande. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Pendant ce temps, une partie cruciale se jouait entre Carlsen et Nepomniachtchi avec de nouvelles montagnes russes au rendez-vous. Nepomniachtchi s'est battu pour l'initiative dès le début et a finalement été récompensé de ses efforts, l'emportant en seulement 28 coups.

Une des questions que j'entends parfois à propos du Fischer Random est de savoir s'il pourrait y avoir une position initiale où l'avantage des blancs serait beaucoup plus grand que dans une partie classique. Je ne sais pas comment répondre scientifiquement à cette question, mais je soupçonne que dans cette position, l'avantage est vraiment plus gros que d'habitude, d'autant plus que les noirs ne peuvent pas maintenir la symétrie, comme nous allons le voir. Cependant, le fait que Carlsen perde avec les pièces blanches est une indication que cela ne devrait pas être une grande préoccupation.

S'il y a un joueur capable de gagner sur demande avec les noirs, c'est bien sûr Carlsen. Dès le premier coup, le champion du monde a montré son intention de créer un déséquilibre et une asymétrie et après sept coups chacun, Carlsen n'avait déplacé que des pions ! La stratégie a certainement payé puisqu'il a obtenu un bel avantage, enterrant le fou de cases noires adverses.

Pas aussi précis que d'habitude, Carlsen a laissé échapper sa proie et, contraint devoir gagner, a même fini par s'incliner à prendre trop de risques.

Nepomniachtchi a su faire craquer le champion du monde tactiquement. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La finale de dimanche entre Nakamura et Nepomniachtchi devrait donner lieu à une confrontation explosive au vu de leur forme supersonique dans cette journée de samedi !

Tableau final


Le Championnat du Monde de Fischer Random, organisé par le gouvernement islandais et la ville de Reykjavik, rassemble les meilleurs joueurs de le planète qui se disputent les 400 000 $ de prix et le titre de champion du monde de la discipline en cadence rapide. Le Fischer Random (également connu sous le nom d'Échecs 960) est une variante où les règles standards des échecs s'appliquent, à l'exception de la position de départ des pièces tirée au sort parmi l'une des 960 configurations semi-aléatoires possibles. Fortement soutenue par le 11ème champion du monde Bobby Fischer, cette variante a le mérite d'éviter la préparation des ouvertures pour mettre en évidence la véritable compréhension du jeu des champions.


Précédemment :

    Mieux connaître JackRodgers
    Abdusattorov s'envole au terme d'une ronde explosive !

    Abdusattorov s'envole au terme d'une ronde explosive !

    Le double sacrifice de Giri éteint Gukesh, Carlsen gagne à la Carlsen

    Le double sacrifice de Giri éteint Gukesh, Carlsen gagne à la Carlsen