Infos
Norway Chess - R2 : Firouzja rebondit ; Nakamura et Abdusattorov inspirés !

Norway Chess - R2 : Firouzja rebondit ; Nakamura et Abdusattorov inspirés !

AnthonyLevin
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Après sa douche froide dans la première ronde, Alireza Firouzja a fait remonter la température en dominant Shakhriyar Mamedyarov avec les blancs dans une énorme combat tactique. Deux autres joueurs ont réalisé une excellente opération dans cette seconde journée du Norway Chess 2023Nodirbek Abdusattorov et Hikaru Nakamura, tombeurs avec les pièces noires de respectivement Aryan Tari et Gukesh D. Ils talonnent le leader Fabiano Caruana qui compte 4.5 points après avoir bonifié sa nulle contre Anish Giri en remportant l'Armageddon avec les noirs. Enfin, Magnus Carlsen, tenu en échec en classique par Welsey So, a réagi en inversant une situation compromise dans l'Armageddon.

La troisième ronde du Norway Chess débutera jeudi 1er juin à 17:00 avec un choc Carlsen-Nakamura.

Où regarder ?
Vous pouvez suivre le Norway Chess 2023 sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également vivre en direct le tournoi commenté en français sur notre chaine Twitch ou sur YouTube.com/ChesscomLive. Toutes les parties sont disponibles sur notre Page Événement.

La retransmission de la ronde 2 avec aux commentaires le MF Stéphane Bressac et Antoine de Mautor.

Cette deuxième journée en Norvège a donc proposé un spectacle de haute volée avec un feu d'artifices sur presque tous les échiquiers et des changement importants au classement.

Le coup d'envoi de la ronde. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Gukesh-Nakamura

Gukesh, auteur d'une entrée en matière fracassante contre Firouzja avec les noirs, avait l'occasion de confirmer avec les blancs contre un autre poids lourd du circuit. 

Une première en classique entre les deux hommes. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

En milieu de jeu, Nakamura a démontré ses ambitions de jouer pour le gain en déséquilibrant la position avec la création d'un pion isolé central chez les blancs. Le GM américain n'a pas caché sa satisfaction d'avoir à priori échappé à une éventuelle prépa adverse.

Nakamura a ensuite osé la poussée à double tranchants 22...f5?!, une concession positionnelle qui lui assurait néanmoins une case forte pour son fou de cases blanches.

"Nous avons tous les deux eu des chances à un moment donné", a reconnu Nakamura qui a ensuite expliqué avoir pris le dessus durant le zeitnot. Précisément autour du 36eme coup, où les choses se sont gâtées pour les blancs dans un duel qui s'était transformé en un blitz acharné.

Cependant, le moment critique est intervenu au 48eme coup, où Nakamura a laissé une opportunité tactique en or à son rival. Après s'être serré la main, les joueurs ont discuté des variantes possibles après le brillant 48.Ff1!! qui aurait permis à Gukesh de mettre chaos son adversaire.

Le Grand Maître américain a livré ses impressions dans une vidéo récap :

Tari-Abdusattorov

La première rencontre classique entre ces deux joueurs a très vite captivé l'attention de nos commentateurs. Abdusattorov, décidé à jouer pour le gain avec les noirs, a forcé un combat chaotique où les deux rois ont frissonné à tour de rôle.

Tari a pris tous les risques avec les noirs. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Le surprenant 7...Tg8, encore jamais joué à top niveau, a clairement affiché les intentions belliqueuses des noirs dans l'ouverture :

Abdusattorov a expliqué après la partie : "L'ouverture s'est bien passée pour moi, mais j'aurais peut-être dû jouer [14...]Fg7 au lieu de [14...]Da5, sans permettre Cc3 et e5." - des propos validés par la machine.

La position est donc rapidement devenue très complexe pour le cerveau humain comme l'a confessé Tari :

 

Abdusattorov a poursuivi son interview : "Après ...Da5, Cc3, j'ai réalisé que ma position était très difficile. Ensuite, j'ai trouvé ces ressources [23...]d3 et [24...]e6 car son roi est faible". Le prodige ouzbek a admis avoir vu que 27.Db4+! était gagnant pour les blancs mais après ce raté de Tari, la contre-attaque noire a déferlé sur le monarque blanc.

Revivez cette guerre apocalyptique avec les commentaires du GM Rafael Leitao.

Giri-Caruana

Habitués à se retrouver sur le circuit, les deux hommes proposaient un bilan équilibré avec trois victoires de chaque côté pour trente nulles. 

Katrine Pedersen, représentante des sponsors du SNE, a joué le coup cérémonial. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

"Je pense que j'ai eu le dessus dans les deux parties et je n'ai pas vraiment pu l'exploiter dans celle en classique", a analysé Caruana après-coup. 

Les joueurs ont suivi 19 coups de théorie profonde sur le terrain de la Défense Nimzo-iIndienne avant que Giri ne s'emmêle les pinceaux avec la nouveauté douteuse : 20.Dc2. Quatre coups plus tard, les commentateurs étaient unanimes pour saluer l'avantage noir, caractérisé par un pion de plus. Cependant, une séquence quelque peu mollassonne de Caruana a permis au Néerlandais de rétablir l'équilibre grâce à un esthétique sacrifice de cavalier. 

À propos de l'Armageddon, Caruana a révélé que Giri avait manqué l'idée 21...c5!, associée à 22...f5 au coup suivant, après quoi il était mieux. Giri ne pouvait plus lutter que pour la nulle, un résultat insuffisant avec les blancs dans cette mort subite et a fini par s'écrouler en 33 coups.  

Carlsen-So

So n'a battu Carlsen en classique qu'une seule fois dans sa carrière, mais c'était lors de ce même tournoi en 2018. Carlsen compte quant à lui cinq victoires pour 14 nulles contre la muraille américaine. 

Dans les deux parties, disputées sur le terrain de la Berlinoise avec les dames, on peut dire que la phase d'ouverture s'es révélée une réussite pour So. 

So a joué la très solide Berlinoise pour neutraliser Carlsen. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dans la joute classique, Carlsen a tenté une expansion rare à l'aile roi avec f3-g4-h4, estimant que sa position était légèrement plus facile à jouer, même si elle n'était pas objectivement meilleure. 

So ne s'en est pas laissé compter et après avoir gagné un pion en a4, il a proposé nulle au 31eme coup, premier moment de la partie où cela devient autorisé. Sans surprise, Carlsen s'est empressé d'accepter.

L'Armageddon qui a suivi n'a pas été "propre" comme l'a reconnu Carlsen : "la partie que j'ai gagnée était plutôt médiocre, mais au moins le fait de pouvoir attaquer était amusant". 

Après un jeu simple et modèle de So, le Norvégien est sorti de l'ouverture en grande difficulté mais a tenté le tout pour le tout dans une position de roques opposés. Foutu pour foutu, il a sacrifié une qualité avant de progressivement surclasser son rival.

Carlsen est toujours en queue de peloton avec 1,5 point sur un total de 6 possibles et aura besoin d'une victoire en classique pour revenir dans la course.

Firouzja-Mamedyarov

Avant cette partie, Firouzja affichait un score très positif contre Mamedyarov en classique avec deux victoires et une nulle. Mercredi, il a démontré un peu plus être la bête noire du GM azéri en enfonçant le clou.

Les deux hommes dans un excellent d'état d'esprit avec leur combat. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Les joueurs ont suivi une ligne du Gambit Dame acceptée testée récemment par Maghsoodloo et Van Foreest durant le Tata Steel 2023, où Mamedyarov est venu préparé avec l'amélioration de l'ordinateur : 9...a6.

Firouzja a avoué plus tard s'être senti en danger : "J'étais probablement perdant la plupart du temps, mais il était très nerveux". En effet, la barre d'évaluation a vécu de véritables montagnes russes dans une position très tactique. La meilleure chance ratée par Mamedyarov est intervenue au 29eme coup quand il a opté pour le sacrifice 29...Cxg2?! alors que 29.Ce2! lui aurait assuré une finale probablement gagnante.

Après avoir échappé à cette frayeur, Firouzja a haussé le ton, se montrant plus précis dans ses calculs jusqu'à bénéficier de la défaite au temps de son rival dans une position sans espoir.

Firouzja remonte ainsi dans la première moitié du classement grâce à ce rebond primordial. 

Revivez en vidéo la victoire du prodige tricolore avec l'analyse de Kévin Bordi :

Résultats de la Ronde 2

Appariements de la Ronde 3

Ech Elo  Blancs Noirs Elo
1 2738 Shakhriyar Mamedyarov Gukesh D 2732
2 2731 Nodirbek Abdusattorov Alireza Firouzja 2785
3 2764 Fabiano Caruana Aryan Tari 2642
4 2760 Wesley So Anish Giri 2768
5 2775 Hikaru Nakamura Magnus Carlsen 2853


Le Norway Chess 2023 est un tournoi de top niveau, disputé en présentiel à Stavanger, en Norvège. L'événement débute le 29 mai à 19:00 par un tournoi blitz qui détermine les têtes de série du tournoi classique qui démarre le lendemain à 17:00.

10 joueurs s'affrontent dans un toutes rondes où ils marquent 3 points pour une victoire en classique, 1,5 pour une nulle suivie d'une victoire en Armageddon, 1 pour une nulle suivie d'une défaite en Armageddon, et 0 pour une défaite. Les couleurs de la partie classique sont conservées pour l'Armageddon. La cadence en classique est de 120 minutes pour l'intégralité de la partie avec un incrément de 10 secondes par coup à partir du 41eme coup. Dans l'Armageddon, les blancs disposent de 10 minutes et de l'obligation de gagner contre 7 minutes pour les noirs, plus un incrément d'une seconde pour les deux joueurs à partir du 41eme coup.


Précédemment :

AnthonyLevin
NM Anthony Levin

NM Anthony Levin caught the chess bug at the "late" age of 18 and never turned back. He earned his national master title in 2021, actually the night before his first day of work at Chess.com.

Anthony, who also earned his Master's in teaching English in 2018, taught English and chess in New York schools for five years and strives to make chess content accessible and enjoyable for people of all ages. At Chess.com, he writes news articles and manages social media for chess24.

Email:  anthony.levin@chess.com

Facebook:  https://www.facebook.com/anthony.seikei/ 

Twitter: https://twitter.com/alevinchess

Instagram: https://www.instagram.com/anthonylevinchess/

Mieux connaître NM AnthonyLevin
Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !