Termes échiquéens
Stratégie

Stratégie

Les forts joueurs d'échecs peuvent regarder une position et évaluer en un clin d'œil quel camp détient l'avantage. Ils sont aussi capables de déterminer les meilleurs coups, les enjeux principaux, les plans et les idées pour les deux couleurs.

Aimeriez-vous vous toucher du doigt ces capacités ? Si c'est le cas, vous devez impérativement vous penchez sur les concepts stratégiques fondamentaux afin d'améliorer votre compréhension du jeu.


Qu'est-ce que la stratégie aux échecs ?

La stratégie consiste à essayer d'obtenir différents types d'avantages sur votre adversaire. Contrairement à la tactique, la stratégie implique des objectifs à long terme, généralement liés à la sécurité du roi, à la structure de pions, à l'espace, à l'activité des pièces, etc.

Chess strategy.
Anatoly Karpov vs. Garry Kasparov, 1984. Karpov est gagnant stratégiquement dans cette position malgré l'égalité matérielle et Kasparov a fini par abandonner.

Pourquoi la stratégie est-elle importante ?

Il existe un célèbre dicton qui revendique que "les échecs sont constitués à 99 % de tactique". Si cela est vrai, pourquoi l'étude de la stratégie est-elle primordiale ?

Bien que la tactique puisse effectivement définir l'issue d'une partie, un bon jeu stratégique crée en premier lieu l'opportunité de combinaisons dans une position donnée. La stratégie se met donc la plupart du temps au service de la tactique.

Selon le fameux général chinois Sun Tzu, "La stratégie sans tactique est le chemin le plus lent vers la victoire. La tactique sans stratégie est le bruit qui précède la défaite". En effet, compter uniquement sur le fait que votre adversaire tombera dans un de vos pièges peut bien fonctionner chez les débutants, mais trouvera vite ses limites face aux joueurs plus avancés.

La tactique sans stratégie est le bruit qui précède la défaite.
— Sun Tzu

Des champions du monde comme Jose Raul Capablanca, Tigran Petrosian et Anatoly Karpov étaient réputés pour exceller dans ce compartiment du jeu.

GM Anatoly Karpov excelled at chess strategy.
Karpov est considéré comme l'un des plus grands stratèges de l'histoire.

Concepts stratégiques basiques

La stratégie échiquéenne est un sujet complexe qui nécessite de nombreuses années d'études et de travail pour être maîtrisé. Cependant, l'apprentissage de quelques principes peut améliorer votre jeu et vous aider à gagner plus de parties. Voici les plus importants : le bilan matériel, l'activité des pièces, la structure des pions, l'espace et la sécurité des rois.

Bilan matériel

Le décompte du matériel est le concept stratégique le plus simple à appréhender car il est aussi le plus concret. Si un joueur connait la valeur totale des pièces de chaque joueur, il peut aussi déterminer qui a l'avantage matériel.

Chess strategy: material count.
Les blancs jouissent ici d'un avantage matériel (une qualité d'avance : une tour contre un fou).

Le joueur qui a l'avantage matériel peut généralement gagner la partie en échangeant les pièces pour simplifier la position et entrer dans une finale gagnante. Une autre façon de gagner est d'utiliser sa supériorité matérielle pour faire céder les défenses adverses sur une partie de l'échiquier et éventuellement le mater.

Activité des pièces

L'activité des pièces représente un concept plus abstrait. Un joueur peut être en retard sur le plan matériel mais profiter de pièces mieux placées pour compenser.

Chess strategy: piece activity.
Les blancs sont en retard matériel mais leurs pièces sont beaucoup plus actives.

La position ci-dessus provient de la célèbre partie de l'Opéra jouée par Paul Morphy contre le duo formé par le Duc Karl et le Comte Isouard. Les blancs ont sacrifié un cavalier, mais leurs trois pièces restantes sont très dangereuses. L'aile roi des noirs, par contre, n'est pas du tout développée. Morphy s'est imposé de façon spectaculaire :

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez activer vos pièces, découvrez cette leçon interactive qui explique ce concept.

Structure de pions

La structure de pions fait référence à la manière dont les pions sont placés dans une position spécifique, sans tenir compte du placement des autres pièces. Comprendre les structure de pions est essentiel pour tout joueur d'échecs sérieux car elles affectent de nombreux autres concepts stratégiques. Les plans d'attaque, l'activité des pièces et les cases faibles ne sont que quelques exemples d'idées stratégiques cruciales impactées par la structure de pions.

La position ci-dessous provient de la partie entre Victor Korchnoi et Karpov qui a progressivement pris le dessus sur son adversaire en lui créant un pion isolé en d4.

Chess strategy: pawn structure.
Karpov a crée une cible dans la structure de pions des blancs.

Karpov a axé toute sa stratégie sur cette faiblesse structurelle de pions des blancs. Il s'est finalement imposé en fixant l'armée blanche à la défense du pion isolé, puis en créant d'autres faiblesses dans la position de Korchnoi.

Pour en savoir plus sur les structures de pions, rendez-vous avec la leçon interactive du GM Aman Hambleton.

L'espace

L'espace est lié au nombre de cases qu'un joueur a derrière ses pions et où il peut déplacer ses pièces. Il est possible d'avoir un avantage d'espace à l'aile dame, l'aile roi ou au centre.

Chess strategy: space.
Les blancs ont dans cette ouverture plus d'espace que les noirs : ils jouent sur 4 rangées contre 3.

Le joueur qui a l'avantage d'espace contrôle généralement plus de cases et jouit de plus de liberté pour ses pièces. A contrario, lorsque l'on manque d'espace, il est parfois difficile de trouver une bonne case pour sortir ses pièces qui peuvent avoir attendre à se marcher les unes sur les autres.

Sécurité du roi

La sécurité du roi est probablement le concept stratégique le plus important aux échecs. Après tout, l'objectif ultime rester de mater l'adversaire. Aussi, avoir un roi dans les courants d'air, privé de bouclier, peut avoir des conséquences dramatiques et ce quelque soit l'état des autres concepts stratégiques mentionnés.

Chess strategy: king safety.
Sacrifier du matériel pour exposer le monarque adverse peut être un joli chemin vers la victoire.

L'exemple ci-dessus est un sacrifice de fou typique sur le roque adverse qui a pour but de libérer le couple dame / cavalier afin de créer un terrible réseau de mat comme démontré ci-dessous :

Conclusion

La stratégie aux échecs vous est désormais un concept familier qu'il ne vous reste plus qu'à explorer pour progresser. Rendez-vous sur notre page Leçons afin de vous atteler à la tâche sans plus attendre !