Infos
Jour de gloire pour frère et sœur : Prag et Vaishali s'imposent !

Jour de gloire pour frère et sœur : Prag et Vaishali s'imposent !

Robin-Side
| 1 | Couverture d’événements d’échecs

Le calme après la tempête ? Pas tout à fait... Si la fièvre du samedi soir ne s'est pas emparée de nos combattants héroïques de la veille, la ronde 3 du tournoi des Candidats FIDE 2024 nous a tout de même proposé un scénario bollywoodien familial.

Praggnanandhaa Rameshbabu et Vaishali Rameshbabu étaient déjà entrés dans les livres d'histoire en devenant les premiers frère et sœur Grands Maitres, puis en se qualifiant pour l'événement phare de la planète échecs. Ils se sont offert hier un magnifique cadeau en remportant simultanément leur première partie de la compétition, gommant ainsi leur défaite de la ronde 2. Le prodige indien a ramené sur terre son compatriote Vidit Gujrathi - jusqu'alors joueur le plus inspiré du tournoi - en le surprenant avec les pièces noires dans l'ouverture puis en le surclassant dans un milieu de jeu explosif. Vaishali a pour sa part mené une attaque foudroyante avec un triple sacrifice de pièces pour mettre à terre Nurgyul Salimova.

Toutes les autres parties se sont soldées par des nulles plus ou moins combattives. Nijat Abasov et Hikaru Nakamura ont été les premiers à en terminer après une nouvelle approche très pleutre du GM azéri décidément très déterminé à échanger toutes ses pièces blanches. Malgré une finale prometteuse, Gukesh Dommaraju n'a pas réussi à mettre la pression sur Ian Nepomniachtchi qui a facilement sécurisé le demi-point avec les noirs. Enfin, Alireza Firouzja est parvenu à gagner un pion contre Fabiano Caruana mais la paire de fous des noirs s'est avérée suffisante pour éteindre les espoirs tricolores.

Rendez-vous ce dimanche 7 avril à 20h30 pour la ronde 4 où Firouzja tentera de forcer un combat avec les pièces noires face à Abasov. 

Comment suivre ?
Ne ratez rien des Candidats 2024 et vivez toute l'action en direct sur nos chaines Chess24FR Twitch et Youtube. Retrouvez également les parties et toutes les infos (programme, résultats, classement...) sur notre page événement

La retransmission de la Ronde 3 avec aux commentaires Kévin Bordi et les GM Fabi Libi et Sébastien Mazé.

Classement des Candidats après 3 Rondes

Classement des Candidates après 3 Rondes


Candidats : Prag rebondit avec panache

Abasov vs. Nakamura : 1/2-1/2

En février, à l'occasion de la Bundesliga, Nakamura s'était imposé face à Abasov avec les noirs et ce, malgré deux pions de moins pendant la majorité de la partie. Le Grand Maitre américain, encore groggy par sa lourde défaite de la veille, est apparu d'humeur moins belliqueuse face à un adversaire refusant le combat. Sans surprise, la cascade d'échanges a abouti à une finale totalement égale où les deux joueurs ont vite trouvé un moyen de répéter les coups.

Gukesh vs. Nepomniachtchi : 1/2-1/2

Gukesh et Nepo s'étaient rencontrés pour la première fois en classique au Tata Steel plus tôt cette année avec à la clé une démonstration tactique du prodige indien.

Cette fois, ce dernier a obtenu un avantage stratégique prometteur avec une finale où sa paire de fous pouvait espérer torturer le duo fou/cavalier adverse avec des pions sur les deux ailes. Gukesh s'est toutefois précipité, permettant à son rival d'aplanir la situation sans souffrir. 

Firouzja vs. Caruana : 1/2-1/2

Dans une partie déjà cruciale pour effacer sa cruelle défaite de la veille, Firouzja affrontait sa bête noire contre qui il déplore un score de -5 +1 en classique. 

Face à la Sicilienne de Caruana, notre tricolore a opté pour la Rossolimo mais s'est fait surprendre dès le quatrième coup par le piquant 4...Cd4 du GM américain. Firouzja est alors retombé dans ses travers de gestion du temps, dépensant près d'une heure pour ses 8 premiers coups dans une position relativement calme. Amputé de la paire de fous, le prodige tricolore a réussi à obtenir une position intéressante, profitant de quelques hésitations de son adversaire visiblement peu à l'aise avec son cavalier étrangement placé en c7. Malheureusement, un coup de dame imprécis a permis à Caruana la poussée libératrice d5 après quoi, s'est dessinée une finale avec un pion de plus pour les blancs mais presque entièrement compensé par la paire de fous noirs. Grâce à un jeu de nouveau très minutieux, le multiple champion des États-Unis est parvenu à s'éviter des souffrances inutiles pour entériner la nulle avant le quarantième coup. 

Découvrez l'analyse vidéo de la partie par Kévin Bordi et le GM Fab Libi :

Vidit vs. Praggnanandhaa : 0-1

Vidit et Prag ont l'habitude de se livrer des batailles acharnées : lors de leur 7 confrontations en classique, 6 s'étaient soldées par un résultat décisif avec jusqu'alors une égalité parfaite 3-3.

Face à la Ruy Lopez, le plus jeune des deux a entrainé la partie sur le territoire aussi rare que sauvage de la Schliemann différée, caractérisée par la poussée précoce du pion f.

Je suis sans voix. Je suis supposé être un expert de la Ruy Lopez mais je n'ai jamais vu cette position durant ces 25 dernières années !

- GM Peter Leko

Sa préparation audacieuse a porté ses fruits puisque Prag est parvenu à égaliser tout en prenant une avance confortable de 40 minutes à la pendule. Dans un milieu de jeu sauvage avec roques opposés, le prodige indien a progressivement pris le dessus sur son ainé grâce notamment à son surpuissant fou de cases blanches installé dans la grande diagonale. Sous une énorme pression au temps, Vidit a fini par craquer, contraint d'entrer dans une finale à quatre tours avec deux pions de moins qu'il a rapidement abandonnée.

Il s'agit de notre partie du jour analysée ci-dessous par le GM Rafael Leitao.

GM Rafael Leitao GotD

Cette fois, la prise de risque s'est avérée payante pour Prag ! Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Appariements Ronde 4 :


Candidates : Vaishali met le feu à l'échiquier

Vaishali vs. Salimova : 1-0

Les deux plus jeunes joueuses du tournoi ne s'étaient jamais affrontées en classique et on proposé pour leur première, un superbe spectacle. Dans son style offensif caractéristique, Vaishali a osé un sacrifice de cavalier ambitieux dans l'espoir d'ouvrir les lignes sur le roi ennemi. Lorsque Salimova a refusé l'offrande, la prodige indienne a insisté avec un trait de génie :

14.Cxf7!! a mis Vaishali sur les rails de la victoire

La talentueuse joueuse bulgare a réussi à éviter le scalp de son monarque mais au prix de trois pions qui ont rendu la finale à suivre impossible à sauver. 

Vaishali a joliment réagi après sa défaite de la ronde 2. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Muzychuk vs. Lagno: 1/2-1/2

Anna Muzychuk et Kateryna Lagno ont longtemps fait jeu égal jusqu'à ce que la GM ukrainienne obtienne une chance unique de faire la différence dans une finale de pièces lourdes où la sécurité du roi noir était incertaine. Passée cette occasion, la partie a repris son chemin vers le partage du point.

Lei vs. Goryachkina: 1/2-1/2

Lei Tingjie s'est essayée au romantique Gambit Evans dans son duel critique face à la tête de série numéro 1.

Aleksandra Goryachkina a été prise au dépourvu, investissant 35 minutes pour prendre ses marques dans ce territoire inattendu. La GM chinoise a ensuite tenté de mettre la pression mais sa rivale s'est défendue avec vigueur pour assurer l'égalité et une nulle logique.

Une belle bataille sans vainqueur. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Humpy vs. Tan : 1/2-1/2

Après deux victoires convaincantes, Tan pouvait s'avérer satisfaite d'une nulle solide avec les noirs face à Humpy, jamais en mesure de l'inquiéter.

Tan poursuit son excellent début de tournoi. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Appariements de la Ronde 4 : 

Le tournoi des Candidats et celui des Candidates sont les deux événements phares de l'année, décidant de qui défiera respectivement Ding Liren et Ju Wenjun pour la couronne mondiale.


Précédemment :

Robin-Side
FM Samy Robin

Auteur, traducteur, entraineur, créateur de contenu et streameur pour Chess.com, je ne prends pas de nouveaux élèves en ce moment.

Également auteur des livres Gagner aux échecs (même quand on débute) et Progresser aux échecs avec les plus grands joueurs de l'histoire en collaboration avec Kévin Bordi .

 

Mieux connaître FM Robin-Side
Gukesh triomphe aux Candidats à 17 ans !

Gukesh triomphe aux Candidats à 17 ans !

Gukesh seul en tête avant le bouquet final !

Gukesh seul en tête avant le bouquet final !