Praggnanandhaa, 12 ans, bat un GMI classé 2700 à l'île de Man !
Rameshbabu Praggnanandhaa en pleine concentration contre le GMI David Howell

Praggnanandhaa, 12 ans, bat un GMI classé 2700 à l'île de Man !

Rameshbabu Praggnanandhaa est le plus jeune MI de l'histoire : il a remporté ce titre à l'âge de 10 ans seulement. L'année dernière, au Chess.com Isle of Man International, il avait créé la sensation en battant le GMI Axel Bachmann avec les noirs en 18 coups seulement. Cette année, il a franchi un nouveau palier en battant pour la première fois un GMI classé au dessus des 2700 Elo, David Howell, dans une finale de tours.

Praggnandhaa espère devenir le plus jeune GMI de l'histoire en battant le record de Sergey Karjakin ; 12 ans et 7 mois. Il a déjà atteint le classement requis de 2500 Elo, mais il doit encore acquérir trois normes avant le 10 mars 2018. Cette victoire le met en plutôt bonne posture pour le moment. Le journaliste échiquéen le plus célèbre de Norvège estime qu'il devra probablement marquer 2,5/4 pour conclure.

Praggnanandhaa s'en sort très bien, il devra sans doute marquer 2,5 ou 2 au cours de ses quatre dernières parties pour obtenir une norme de GMI.

Parlons un peu des autres échiquiers de cette cinquième ronde à l'île de Man. Les appariements des prochaines rondes sont très faciles à deviner, au moins pour les premiers échiquiers.

Magnus Carlsen et le champion en titre Pavel Eljanov ont tous les deux gagné aujourd'hui, ils se rencontreront donc forcément demain. Ils sont les deux seuls joueurs à 4,5/5, car au troisième échiquier, la partie s'est soldée par une nulle. 

Heureusement, Eljanov est très aimable : Lorsque Chess.com lui a demandé le score de son face-à-face avec Carlsen jusqu'à présent, il n'en a pas pris ombrage.

Il a répondu sincèrement : Pas très bon. Cinq défaites en cinq parties, en fait. Demain, il essaiera de renverser la balance contre le champion du monde.

null

Les noirs ont à nouveau joué des ouvertures non-conventionnelles aujourd'hui : Rustam Kasimdzhanov (à gauche) a notamment essayé la défense Alekhine contre Pavel Eljanov. | Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

Carlsen restera au premier échiquier, qu'il n'a pas quitté depuis le début du tournoi, grâce à une très belle partie. Contre la défense russe de Julio Granda Zuniga, le norvégien a accepté d'entrer dans une position typique avec le pion d isolé, et a du décider quelle pièce mettre à la pointe de sa batterie sur cases blanches.

Rappelez-vous, il y a quelques rondes, Nils Grandelius avait fait très mal à son adversaire avec une approche originale : mettre la dame devant. Aujourd'hui, Carlsen a choisi la version plus rapide mais moins venimeuse, avec le fou en tête de batterie. Pas convaincu, il a remarqué dans une entrevue avec Chess.com que le coup 19...Cf6 de Granda était probablement une grosse erreur.

"Je pense que j'ai sur-estimé ma position au début." a ajouté Magnus. "J'aurais peut-être du m'en tenir au plan standard avec Fc2 et Dd3, car mon idée avec le fou sur h7 ne s'est pas avérée aussi prometteuse que prévu. Mais il a vite perdu le fil."

"J'aime bien les histoires d'outsiders." a déclaré le champion du monde à propos de la victoire de James Tarjan contre Vladimir Kramnik plus tôt dans le tournoi. (Il l'a d'ailleurs plutôt qualifié de défaite de Kramnik.)

Mais il ne les aime pas "tant que ça". Il préfère sa situation actuelle. "Ça m'arrivait quand j'étais plus jeune. Mais je suis très content aujourd'hui d'être dans le rôle du favori la plupart du temps."

Voici l'interview de Magnus par Chess.com (en anglais) :

Eljanov, lui, a gardé son bon rythme en venant à bout de Rustam Kasimdzhanov, qui a essayé de surprendre son monde aujourd'hui. Après avoir été cueilli à froid par l'inattendue défense Nimzowitsch de Carlsen, le puissant ouzbek a aujourd'hui ouvert avec l'autre cavalier.

null

Pavel Eljanov n'a jamais gagné de tournoi deux années de suite. Cela pourrait bien changer dimanche. | Photo: John Saunders/Chess.com Isle of Man International.

L'ancien nom de la capitale de L'Ouzbékistan, Tashkent, est "Chach", ce qui ressemble beaucoup au mot russe pour "échecs". Face à un tel enfant de la balle, le champion en titre a choisi la réponse de principe à l'ouverture hyper-moderne, gardant un maximum de pièces sur l'échiquier pour accentuer son avantage d'espace. Les noirs sont allés à la chasse aux pions, mais ont du battre la retraite face à la précision de l'ukrainien, qui a dominé l'échiquier grâce à une belle série de cinq coups de pions.

Dès le premier échec donné par les blancs, Kasimdzhanov a du abandonner le combat.

"C'était très surprenant, je ne sais pas si Rustam avait déjà joué cette ouverture" a déclaré Eljanov. L'ukrainien était très satisfait de son traitement de la défense Alekhine : "Il n'est pas facile de suggérer des améliorations concrètes pour les noirs."

Après sa victoire, Pavel Eljanov a parlé avec Chess.com de sa récente Coupe du monde et de la partie du jour. (en anglais, ci-dessous) Assurez-vous d'écouter jusqu'au bout pour connaitre son pronostic sur la future star des échecs ukrainiens !

Au troisième échiquier, aucun des deux joueurs n'est parvenu à mettre en danger son adversaire. L'avantage d'espace de Vidit Santosh Gujrathi n'a pas créé de faiblesses dans la structure d'Alex Lenderman. Les voilà tous deux à un demi-point des leaders.

Contrairement à hier, de nombreuses parties furent décisives sur les échiquiers inférieurs (sur les 15 premières parties, 10 eurent un gagnant). Quelques GMI américains ont notamment été à l'initiative de cette charge. Fabiano Caruana a tout d'abord battu son compatriote Jeffery Xiong, tandis qu'Hikaru Nakamura a battu à l'usure Gabriel Sargissian avec les noirs.

"Gabriel a sur-estimé ses chances." a déclaré Hikaru. "Je ne sais pas ce qu'il avait en tête, il a joué trop agressivement."

Post-mortem avec Hikaru Nakamura et la MIF Fiona Steil-Antoni (en anglais) ci-dessous :

"Je suis content de mes deux dernières parties" a déclaré Nakamura. "Les premières étaient très mauvaises".

Mais on ne peut pas toujours tout contrôler, et surtout pas les nuages noirs et menaçants dans le ciel de Douglas. "J'aimerais bien que la météo soit un peu plus clémente."

null

Hikaru Nakamura a remporté de nombreux opens à travers le monde dans sa carrière, et il encore dans la course pour remporter celui de l'île de Man. | Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

Il a également critiqué le tirage au sort des appariements du premier tour. "Je trouve que c'est stupide. Je préfère quand c'est simple."

Pendant ce temps-là, Vladimir Kramnik reste englué dans les profondeurs. Opposé aujourd'hui au MI Lawrence Trent, il n'est pas parvenu à obtenir le point. L'anglais n'a pas pu créer la surprise comme James Tarjan à la troisième ronde, mais son traitement moderne d'une vieille ouverture lui a tout de même valu un demi-point.

"J'avais envie de gagner." a déclaré Trent après son match contre la légende russe. "Il avait 0/2 avec les noirs et n'est pas dans sa meilleure forme. C'était ma chance, et j'ai l'impression de l'avoir loupée."

null

Vladimir Kramnik (à gauche) a essayé de revenir dans le tournoi avec les noirs, mais il n'a rien pu faire contre Lawrence Trent. | Photo: John Saunders/Chess.com Isle of Man International.

"Tout le monde joue 5.d3 en ce moment." a ajouté Lawrence." Lui a choisi de jouer 5.d4, la ligne ancienne.

Selon lui, bien que dans le Giuco Piano, bloquer l'échec 6...Fb4+ par 7.Fd2 ou 7.Cc3 est normal (et a déjà été joué des milliers de fois), la variante de sacrifice de pion avec 7.Cbd2 offre des opportunités nouvelles. Il a précisé avoir appris des analyses du GMI Jonny Hector.

Trent a également expliqué pourquoi il portait sa capuche sur la tête, comme un célèbre joueur de poker. Il trouve les lumières de la salle de jeu un peu forte, et analyse de toutes façons mieux sans les pièces.

Hoho, pas facile de jouer un champion du monde !

"Je ne peux calculer que dans ma tête." a ajouté Trent. "Je joue tellement sur internet que je n'arrive plus à calculer en trois dimensions."

null

Une petite ressemblance, peut-être ? En haut, Phil "Unabomber" Laak (Photo: Wikicommons, LasVegasVegas.com)...

null

...et en bas, le MI Lawrence Trent. | Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

Quelques brèves importantes de la cinquième ronde :

  • La MI Nino Batsiashvili continue sa belle série, annulant cette fois contre un joueur classé "seulement" 200 points au dessus d'elle, Alexander Riazantsev. Avec deux victoires et trois nulles contre des GMI uniquement, elle sur la bonne voie pour obtenir un norme !
  • Michael Adams a porté en toute discrétion son score à 4/5 en battant Alexei Shirov.
  • Richard Rapport a joué la défense Nimzowitch pour la seconde fois dans ce tournoi, copiant cette fois la ligne choisie par Carlsen dans la quatrième ronde.
  • Quasiment inconnu, le MI Harsha Barathakoti réalise un tournoi de rêve. Après avoir joué 5 GMI, il est à 3,5/5, dont une victoire aujourd'hui contre son compatriote Baskaran Adhiban (2670). Le jeune indien de 17 ans réalise pour le moment une performance à 2894 et pourrait bien obtenir une norme avant même la fin du tournoi.

null

On ne parle presque pas du MI Harsha Barathakoti pour l'instant, mais ça devrait bientôt changer... | Photo: John Saunders/Chess.com Isle of Man International.

Dieu merci, Hou Yifan va enfin jouer un homme dans ce tournoi, en la personne du GMI Magesh Panchanathan

Emil Sutovsky n'aura pas passé beaucoup de temps au travail aujourd'hui, mais la journée fut productive. L'attaquant invétéré n'est pas allé contre sa nature, et a rapidement mis fin aux débats dans une des parties décisives les plus courtes entre deux GMI. 

A la prochaine ronde, un appariement est obligatoire : Eljanov-Carlsen. Le champion du monde aura les noirs en vertu de son meilleur classement. Nous assisterons également à un match entre américains (Nakamura-Lenderman) et un match entre indiens (Barathakoti-Vidit).

Enfin, Sutovsky jouera contre Caruana et Laurent Fressinet, qu'on espère en pleine forme après une journée de repos, jouera contre Adams.

Les appariements complets son disponibles ici.

Chess.com Isle of Man International 2017 | Classement après la ronde 5/9

Pos. Cm Nom FED Elo Pts Perf.
1 1 GMI Carlsen Magnus 2827 4,5 2896
8 GMI Eljanov Pavel 2734 4,5 2908
3 3 GMI Caruana Fabiano 2799 4,0 2869
5 GMI Nakamura Hikaru 2781 4,0 2812
6 GMI Adams Michael 2738 4,0 2725
12 GMI Vidit Santosh Gujrathi 2702 4,0 2790
16 GMI Sutovsky Emil 2683 4,0 2692
19 GMI Rapport Richard 2675 4,0 2736
26 GMI Fressinet Laurent 2657 4,0 2767
33 GMI Sethuraman S.P. 2617 4,0 2801
35 GMI Sokolov Ivan 2603 4,0 2652
46 GMI Lenderman Aleksandr 2565 4,0 2814
97 GMI Harsha Bharathakoti 2394 4,0 2894
14 4 GMI Anand Viswanathan 2794 3,5 2702
9 GMI Vallejo Pons Francisco 2716 3,5 2672
14 GMI Short Nigel D 2698 3,5 2637
17 GMI Leko Peter 2679 3,5 2631
18 GMI Kasimdzhanov Rustam 2676 3,5 2714
20 GMI Movsesian Sergei 2671 3,5 2615
23 GMI Jones Gawain C B 2668 3,5 2606
24 GMI Riazantsev Alexander 2666 3,5 2613
27 GMI Granda Zuniga Julio E 2653 3,5 2566
28 GMI Grandelius Nils 2653 3,5 2683
34 GMI L'ami Erwin 2611 3,5 2682
39 GMI Svane Rasmus 2595 3,5 2595
41 GMI Tari Aryan 2588 3,5 2681
43 GMI Aravindh Chithambaram Vr. 2573 3,5 2559
44 GMI Timman Jan H 2573 3,5 2662
48 GMI Wagner Dennis 2564 3,5 2587
49 GMI Deac Bogdan-Daniel 2559 3,5 2625
50 GMI Donchenko Alexander 2559 3,5 2585
53 GMI Vishnu Prasanna. V 2543 3,5 2578
55 GMI Swapnil S. Dhopade 2532 3,5 2693
61 MI Praggnanandhaa R 2500 3,5 2564
62 MI Brown Michael William 2499 3,5 2637
68 MI Batsiashvili Nino 2472 3,5 2773
85 MI Zatonskih Anna 2424 3,5 2601
116 MI Rathnakaran K. 2326 3,5 2549
123 MI Rudolf Anna 2286 3,5 2561

L'Open International Chess.com de l'île de Man est un tournoi d'élite qui aura lieu du 23 septembre au 1er octobre. La cadence est de 100 minutes pour 40 coups, 50 minutes pour 20 coups puis 15 minutes pour finir la partie, avec un incrément de 30 secondes à chaque coup. L'enveloppe des prix est de 133 000£, dont 50 000£ pour le vainqueur. (environ 56 500€). Les rondes commencent à 14h30 heure de Paris, sauf la dernière, qui commencera à 13h00. Les commentaires en directs sur Chess.com/TV seront assurés par le GMI Simon Williams et la MIF Fiona Steil-Antoni.


Précédemment : 

Mieux connaître FM MikeKlein
Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense

Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense

Aronian bat MVL au départage et remporte l'Open de Gibraltar

Aronian bat MVL au départage et remporte l'Open de Gibraltar