Infos
Nakamura remporte le Championnat du Monde de Fischer Random
Nakamura est le nouveau champion en titre ! Photo : Maria Emelianova/Chess.com

Nakamura remporte le Championnat du Monde de Fischer Random

JackRodgers
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Hikaru Nakamura a été couronné champion du monde FIDE de Fischer Random ce dimanche, après être venu à bout de Ian Nepomniachtchi au terme d'une finale passionnante.

Les deux joueurs se sont rendus coups pour coups dans leur duel de quatre parties rapides, les contraignant à se départager dans un terrible Armageddon qui a donc vu Nakamura s'imposer à Reykjavik comme Bobby Fischer, 50 ans plus tôt contre Boris Spassky au plus fort de la guerre froide.

Le champion américain a été récompensé de 150 000 $ pour son succès tandis que les 400 000 $ restants ont été partagés entre les autres participants.

Dans les matchs pour les places d'honneur, Magnus Carlsen s'est consolé en dominant Nodirbek Abdusattorov malgré une défaite dans leur première partie, s'assurant ainsi de monter sur la troisième marche du podium.

Où regarder ?
Vous pouvez suivre en direct le Championnat du Monde 2022 de Fischer Random sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter du show en direct sur nos chaines Twitch et YouTube.com/ChesscomLive. Les parties sont quant à elles disponibles sur notre page évènements.

La retransmission en direct de la finale commentée par Kévin Bordi et le GM Fabien Libiszewski.

Pour Nakamura et Nepomniachtchi, cette dernière journée du Championnat du Monde de Fischer Random était synonyme de première couronne mondiale pour l'un des deux, aussi la tension était à son comble au coup d'envoi, à 15:00, heure locale.

Les positions de départ des deux premières parties étaient relativement simples : une dame dans un coin de l'échiquier et les deux fous démarrant sur leur case habituelle.

Nakamura a rapidement pris le contrôle du centre avec les pièces noires, au point de mettre son rival dans les cordes. Incapable de reprendre l'initiative, Nepomniachtchi a finalement succombé à une tactique qui lui coûté une pièce.

Bien que cette défaite précoce avec les blancs ait compromis ses chances de remporter le titre, Nepomniachtchi ne savait que trop bien qu'un retour était possible après avoir rebondi de manière sensationnelle contre Carlsen en demi-finale samedi.

Nepo s'est montré aussi expressif qu'à son habitude durant cette finale. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Dans la deuxième partie, Nakamura a pu transposer dans une position cousine de l'ouverture Nimzowitsch-Larsen qu'il utilise avec beaucoup de succès dans les tournois en ligne depuis des années. Au 40e coup, il jouissait d'un avantage de +2,5, pourtant au lieu de chercher à faire le break, il a décidé de sceller une répétition de coups.

Sous pression, Nepomniachtchi a frappé au bon moment dans la troisième partie et a infligé à Nakamura sa première (et seule) défaite de l'événement. Le Russe a été clinique avec les pièces noires et a fait craquer son adversaire grâce à un beau sacrifice de qualité pour ouvrir les lignes.

Nakamura a douché les spectateurs dans la quatrième partie en offrant la nulle au 15ème coup après avoir égalisé tôt avec les pièces noires, ce qui a conduit notre commentateur Hess à s'interroger : "Ils ont le droit de proposer la nulle ?!" Les deux joueurs étaient clairement heureux de régler les choses en Armageddon, mais le perdant regretterait inévitablement le combat avorté de la quatrième ronde.

Un processus d'enchères a eu lieu pour décider qui jouerait avec quelle couleur dans la partie mort subite. Nepomniachtchi a remporté l'enchère et pris les pièces noires avec 13 minutes au compteur et le droit de faire nulle contre 15 pour Nakamura. La position de départ finale a été annoncée peu après, et les joueurs ont bénéficié de cinq minutes pour élaborer leur stratégie.

Nepomniachtchi a semblé avoir la partie sous contrôle dès le début, mais Nakamura a su brouiller les pistes pour le pousser à la faute et rentrer à la maison avec son tout premier titre de champion du monde. Le GM Rafael Leitao a annoté notre partie du jour ci-dessous.

Nakamura a célébré cette victoire historique, comme beaucoup s'y attendent à ce stade, par une rapide vidéo YouTube couvrant ses parties ! À la fin de la vidéo, il a mentionné qu'il allait bientôt partir pour Toronto où il participera à la finale du Global Chess Championship de Chess.com. Compte tenu de sa performance astronomique de 2924 (calculée sur la base des classements rapides de la FIDE) pour ce tournoi, Nakamura est sans aucun doute l'un des favoris pour réaliser le doublé.

Outre le duel pour le titre, trois matchs pour l'honneur ont eu lieu à Reykjavik dimanche pour déterminer l'ordre d'arrivée du reste des participants. Après une défaite décevante en demi-finale, Carlsen s'est retrouvé en difficulté dès le début contre Abdusattorov et a perdu la première partie après que le GM ouzbek ait habilement piégé son fou.

Carlsen a finalement réussi à revenir dans le match et inverser la tendance en battant Abdusattorov 3-1. Dans l'ensemble, le champion du monde n'était clairement pas au mieux de sa forme, mais il aura deux autres occasions de remporter des couronnes mondiales lors des Championnats du Monde de blitz et de rapide en décembre.

Carlsen n'a pas fait preuve de sa précision habituelle. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Vladimir Fedoseev a terminé sur une bonne note en faisant chuter le champion en titre de la variante, Wesley So, tandis que Matthias Bluebaum a pris le meilleur sur le héros local Hjorvar Gretarsson.

Le championnat du monde Fischer Random de cette année a relancé le débat sur l'avenir des échecs et a constitué un pas de côté rafraîchissant par rapport aux performances quasi parfaites de l'élite mondiale dans les événements classiques. Comme Nepomniachtchi l'a gracieusement tweeté après avoir perdu son match dimanche, le monde des échecs "espère voir plus de tournois Fischer Random à l'avenir".


Le Championnat du Monde de Fischer Random, organisé par le gouvernement islandais et la ville de Reykjavik, rassemble les meilleurs joueurs de le planète qui se disputent les 400 000 $ de prix et le titre de champion du monde de la discipline en cadence rapide. Le Fischer Random (également connu sous le nom d'Échecs 960) est une variante où les règles standards des échecs s'appliquent, à l'exception de la position de départ des pièces tirée au sort parmi l'une des 960 configurations semi-aléatoires possibles. Fortement soutenue par le 11ème champion du monde Bobby Fischer, cette variante a le mérite d'éviter la préparation des ouvertures pour mettre en évidence la véritable compréhension du jeu des champions.


Précédemment :

Mieux connaître JackRodgers
Abdusattorov s'envole au terme d'une ronde explosive !

Abdusattorov s'envole au terme d'une ronde explosive !

Le double sacrifice de Giri éteint Gukesh, Carlsen gagne à la Carlsen

Le double sacrifice de Giri éteint Gukesh, Carlsen gagne à la Carlsen