Termes échiquéens
Pat

Pat

La partie est presque terminée et vous jouissez d'un avantage matériel confortable lorsque brutalement vous jouez un coup qui met fin aux débats par la nulle. Un pat peut être source de grande frustration ou à l'inverse un élément salvateur inespéré !


Qu'est-ce qu'un pat ?

Le pat est une des façons de conclure la partie par la nulle. Cela arrive quand le joueur qui a le trait ne dispose pas du moindre coup légal, mettant ainsi un terme immédiat à l'affrontement. Chaque joueur marque alors un demi-point.

Le diagramme ci-dessous illustre un pat très fréquent chez les débutants qui tentent de mater avec le couple dame et roi. La dame, tellement puissante, peut facilement mettre dans l'impasse un roi isolé. Il suffit d'un instant d'inattention pour laisser son adversaire sans le moindre coup légal à disposition. 

A common stalemate.
La dame, en interdisant toutes les cases d'accès du roi, crée le pat.

Exemples de pat

À travers l'Histoire des échecs, de nombreux grands joueurs ont eu recours au pat pour sauver des situations plus que compromises. Il est important d'avoir ce concept en tête pour chercher une idée malicieuse ou empêcher votre adversaire d'y recourir efficacement.

Dans la partie entre le Maître Alfred Ehrhardt Post et le célèbre GM Aron Nimzowitsch, les noirs semblent sans espoir. Face aux deux pions passés liés adverses, Nimzowitsch trouve une ressource remarquable en sacrifiant sa tour pour sauver le partage du point.

Dans une autre partie disputée en 1991, Le Tigre de Madras, Viswanathan Anand était en mauvaise posture face au GM russe Alexey Dreev. Il a trouvé un moyen ingénieux de menacer la promotion de ses deux derniers pions pour forcer son rival à capturer le pion a. Malheureusement pour ce dernier, ce coup menait à la nulle.

Testez vos capacités

Maintenant que vous connaissez la règle du pat, mettons vos compétences à l'épreuve ! Dans chaque problème ci-dessous, vous devez soit éviter, soit provoquer un pat. Trouvez le coup juste entre les deux options qui vont vous être proposées !

Problème 1 : Vous avez une position gagnante avec une dame contre un roi seul. Devriez-vous déplacer votre dame sur la case g3 pour restreindre encore plus le monarque noir ou rapprocher votre propre roi ?

Problème 2 : Votre adversaire a un pion de plus qu'il est proche de promouvoir. Devriez-vous fuir sur la case c1 avec votre roi ou faire bloc en allant dans le coin en a1 ?

Problème 3 : La position semble sans espoir en raison du déficit matériel et du pion adverse qui menace d'aller à dame. Cependant il existe une ressource pour sauver le partage du point. Devriez-vous essayer de protéger votre roi en ramenant votre tour en h1 ou mettre en échec le roi adverse par tour h2 ?

Conclusion

Connaître les règles du pat est crucial pour les joueurs d'échecs de tous niveaux. Reconnaître les positions possibles de nulle peut à la fois vous sauver d'une défaite et vous empêcher de gâcher une partie gagnante, il convient donc de demeurer toujours vigilant sur l'existence de cette ressource.

Regardez la leçon vidéo

Compléter votre lecture par une leçon vidéo est une excellente idée ! Regardez celle-ci pour approfondir vos connaissances sur les situations de pat !