L'Open de l'île de Man va se terminer au sprint
Caruana a gagné avec l'aide de son ordinateur | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

L'Open de l'île de Man va se terminer au sprint

L'un des mannois les plus célèbres est un sprinteur : le cycliste Marc Cavendish. Né dans la capitale, Douglas, il est connu pour ses échappées tardives et victorieuses.

Pour remporter le "Tour de l'île de Man", plus connu sous le nom de Chess.com Isle of Man International, il faudra également de belles qualités de sprinteur, car le leader, Magnus Carlsen, garde une bonne demi-roue d'avance sur le peloton. Une avance qui s'est toutefois réduite aujourd'hui, 

null

Magnus Carlsen n'a pas aimé son niveau de jeu du jour. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Nous avons assisté à une nulle terne avec les blancs contre Vidit Santosh Gujrathi, dans laquelle le champion du monde a eu du mal à égaliser. Les joueurs à un point n'en demandaient pas tant.

En effet, les GMI Fabiano Caruana, Hikaru Nakamura, Emil Sutovsky, et Pavel Eljanov ont tous gagné aujourd'hui, et ne sont plus qu'à un demi-point.

null

Où avez-vous trouvé tous ces points, Mr. Sutovsky?! | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Il faisait bon avoir les noirs aujourd'hui à Douglas. Sur les 13 parties décisives jouées aux 25 premiers échiquiers, les noirs ont marqué un impressionnant 11-2 !

Caruana a quasiment gagné sa partie contre Gawain Jones depuis le confort de son salon...

"J'ai pensé un moment pouvoir gagner la partie sans jouer un seul coup moi-même." a-t-il déclaré, tant ses connaissances théoriques sont vastes dans cette position. Il a ajouté que tous les joueurs ayant maintenant accès aux "superordinateurs" les parties comme celle-ci étaient de plus en plus rares.

null

L'analyse post-mortem fut brève, et pourtant les deux joueurs s'entendent bien. Il n'y avait juste pluss grand chose à dire après la gaffe des noirs... | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Caruana a ajouté que l'ombre d'un autre joueur de classe mondiale planait sur cette partie. La variante jouée est en effet issue d'un DVD de Peter Svidler, mais le GMI russe a omis un détail clef.

"Peter induit Gawain en erreur." a commenté Caruana. L'américain a compris que sa base de données était plus profonde que celle de l'anglais quand ce dernier a commencé à réfléchir.

"Dès qu'il s'est mis à hésiter, je suis devenu très optimiste."

null

L'analyse du jour par le GMI Dejan Bojkov

Interview du GMI Caruana après sa partie (en anglais) :

Caruana est maintenant le joueur le plus haut classé du groupe des 5,5/7. mais ses couleurs ne coïncident pas avec celles de Carlsen. Quand Chess.com lui a demandé si il souhaitait jouer contre le norvégien ou non, il a répondu : "Je ne me prends pas la tête avec les appariements, de toutes façons je suis toujours déprimé quand ils sont affichés !"

Nakamura est également dans le coup avec 5,5 points. Aujourd'hui, il est parvenu à créer un déséquilibre dans le milieu de jeu grâce à quelques coups astucieux. Son avantage au temps a ensuite facilité sa victoire face au GMI allemand Dennis Wagner.

null

Hikaru Nakamura et Dennis Wagner discutent de leur partie. Wagner, étudiant en physiques, n'a pas su stopper l’inertie de l'attaque noire. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

L'américain, à l'instar d'un autre Wagner, a lancé l'assaut par les coups 21...Fe3! et 22...Cd5! avant de sacrifier une qualité pour placer un fort cavalier en f4.

Dans L'anneau du Nibelung, le chef d'oeuvre de Richard Wagner dont est issue "La chevauchée des Walkyries", les personnages sont issus des grandes sagas nordiques. Vous voyez où je veux en venir : il faudra que Nakamura renverse un héros nordique pour gagner l'un des rares opens qui manquent à son palmarès.

Chess.com a discuté avec Hikaru après sa partie. Il fut question du Chess.com Speed Chess Championship, et notamment de son match à venir contre Caruana, mais aussi de son activité sur les marchés financiers. (en anglais)

Mise à jour : Comme l'avait supposé l'arbitre international Chris Bird, Caruana aura demain les blancs contre Carlsen. Bird a expliqué à Chess.com que comme quatre des six joueurs de tête devaient jouer les noirs, il y aurait forcément un "mauvais appariement", et cela bénéficierait au mieux classé du groupe : Caruana. Nakamura aura les blancs contre Sutovsky, tandis que Vidit affrontera Eljanov, avec les blancs également.

null

La reine de Magnus IV. La photo qu'il partagé avec elle (diffusé dans l'article d'hier) a déjà récoltée plus de 10,000 likes sur Instagram. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Certaines parties de Carlsen sont mythiques. Ce ne fut pas l'une d'entres elles. Avec les blancs, il n'a eu absolument aucune chance de gain aujourd'hui contre Vidit.

"Bien sûr, je suis un peu déçu" a-t-il admis. "J'ai fait une erreur de calcul et à partir de là, il était même difficile d'égaliser."

Interview de Vidit après la partie (en anglais) :
 

Même si la partie ne s'est pas déroulée comme prévue, Carlsen apprécie tout de même une partie importante de la vie sur l'île. Si, en Norvège, on le reconnait en permanence dans la rue, ici, il est totalement anonyme. Mêmes les locaux ignorent pour la plupart qu'un événement de cet envergure à lieu sur l'île !

"C'est vrai que c'est sympa." a-t-il reconnu.

null

Plongé dans une réflexion profonde dès le premier coup, Vidit Santosh Gujrathi n'a pourtant pas eu une journée trop stressante contre le champion du monde. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Deux autres joueurs ont atteint 5,5/7 aujourd'hui en battant les deux féminines les mieux placées.

C'est tout d'abord Sutovsky qui a disposé avec la manière d'Anna Zatonskih. Dans une copie quasi-conforme de sa partie d'hier contre Caruana, Sutovsky a sacrifié un cavalier en h3 pour faire exploser le roque adverse (hier, il avait joué Cxh6!).


L'autre conte de fées du tournoi a également subi une halte. Nino Batsiashvili a en effet perdu une finale nulle contre Pavel Eljanov. Mais il y a tout de même une bonne nouvelle : elle a joué contre des adversaires tellement forts depuis le début de la compétition qu'elle n'a même plus besoin de marquer des points si elle rencontre des adversaires classés au dessus de 2500 lors des deux dernières rondes.

Elle n'a affronté que des 2600 et 2700 depuis la seconde ronde, cela semble donc tout à fait possible.

null

Nino Batsiashvili pourrait devenir GMI à Douglas. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Ce n'est pas n'importe quelle norme pour Nino. Elle en a déjà deux, et elle a déjà franchi les 2500 Elo par le passé. Personne n'aimerait devenir GMI en perdant trois parties de suite, mais si cela arrive, elle se contentera tout de même du titre avec plaisir !

Elle était aujourd'hui un peu déçue, car tenir la finale lui aurait valu le titre immédiatement. Quand votre serviteur lui a expliqué à quel point ses chances étaient encore grandes, elle a un peu retrouvé le sourire).


Batsiashvili semble en bonne voie pour devenir la 36ème femme grand-maître de l'histoire, et la cinquième géorgienne. D'après une statistique légendaire, ce titre est également une véritable fontaine de jouvence : aucune femme l'ayant obtenue n'est jamais morte !

D'autres joueurs sont en bonne voie pour réaliser des normes, comme nous le verrons dans les reportages des jours prochains.

Le public n'a pas été privé de la créativité de Richard Rappot, mais il a été privé d'un véritable final. Les deux joueurs nous ont rejoué le dernier épisode des Sopranos : Tony est-il mort après l'entrée de Meadow dans le restaurant ? A-t-il survécu ? En termes échiquéens, les noirs ont-ils survécus à l'entrée de la dame blanche dans leur position ? On ne le saura jamais... rideau.

Les Opens comme celui-ci offrent de nombreuses histoires à couvrir, voici donc quelques brèves pour conclure : Vladimir Kramnik a joué le gambit Benko pour la première fois de sa vie pour battre Dronavalli Harika.

Jan Timman est venu rendre visite aux commentateurs dans la salle où il avait reçu le titre de "Meilleur livre de l'année" des mains du président de la Fédération Anglaise des Échecs. Il a passé six heures par jour pendant 18 mois pour écrire "My World Chess Champions".

Ci dessous, son interview par Fiona Steil-Antoni (en anglais)

Après avoir joué contre quatre femmes et deux joueurs indiens, Hou Yifan va affronter demain son arlésienne : un homme européen. (En l’occurrence, le GMI suisse Sebastian Bogner).

Les chances de norme de Praggnanandhaa ont pris un coup dans l'aile après sa défaite contre Varuzhan Akobian...Votre serviteur vient enfin de mémoriser l’orthographe de son nom, nul doute qu'il servira souvent à l'avenir...

James Tarjan a annulé aujourd'hui. Sa performance à 2654 est encore meilleure que celle réalisée lors de sa première médaille d'or individuelle aux Olympiades.

Voici une amusante partie à quatre dames jouée sur une échiquier inférieur :

null

Vladimir Kramnik a utilisé une arme surprise pour battre Dronavalli Harika. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Les appariements complets de la huitième ronde sont disponibles ici.

Chess.com Isle of Man International 2017 | Classement après la ronde 7/9

Pos. Cm Nom FED Elo Pts Perf
1 1 GMI Carlsen Magnus 2827 6,0 2893
2 3 GMI Caruana Fabiano 2799 5,5 2873
5 GMI Nakamura Hikaru 2781 5,5 2800
8 GMI Eljanov Pavel 2734 5,5 2803
12 GMI Vidit Santosh Gujrathi 2702 5,5 2797
16 GMI Sutovsky Emil 2683 5,5 2728
7 4 GMI Anand Viswanathan 2794 5,0 2722
6 GMI Adams Michael 2738 5,0 2685
18 GMI Kasimdzhanov Rustam 2676 5,0 2733
19 GMI Rapport Richard 2675 5,0 2695
20 GMI Movsesian Sergei 2671 5,0 2624
22 GMI Hou Yifan 2670 5,0 2689
25 GMI Akobian Varuzhan 2662 5,0 2556
26 GMI Fressinet Laurent 2657 5,0 2716
28 GMI Grandelius Nils 2653 5,0 2691
34 GMI L'ami Erwin 2611 5,0 2715
35 GMI Sokolov Ivan 2603 5,0 2648
36 GMI Bogner Sebastian 2599 5,0 2580
37 GMI Bindrich Falko 2598 5,0 2661
46 GMI Lenderman Aleksandr 2565 5,0 2793
55 GMI Swapnil S. Dhopade 2532 5,0 2727

null

Magnus Carlsen a joué une petite partie de futsal après la ronde. | Photo Chess.com/Maria Emelianova.

null

"Je vous jure, monsieur, je n'ai pas fait faute !". | Photo Chess.com/Maria Emelianova.


null

Julio Granda Zuniga a amené sur le terrain sa vista toute sud-américaine.

Avec la contribution de Peter Doggers.

L'Open International Chess.com de l'île de Man est un tournoi d'élite qui aura lieu du 23 septembre au 1er octobre. La cadence est de 100 minutes pour 40 coups, 50 minutes pour 20 coups puis 15 minutes pour finir la partie, avec un incrément de 30 secondes à chaque coup. L'enveloppe des prix est de 133 000£, dont 50 000£ pour le vainqueur. (environ 56 500€). Les rondes commencent à 14h30 heure de Paris, sauf la dernière, qui commencera à 13h00. Les commentaires en directs sur Chess.com/TV seront assurés par le GMI Simon Williams et la MIF Fiona Steil-Antoni.


Précédemment : 

Mieux connaître FM MikeKlein
Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense

Les Armenia Eagles remportent la PRO Chess League au bout du suspense

Aronian bat MVL au départage et remporte l'Open de Gibraltar

Aronian bat MVL au départage et remporte l'Open de Gibraltar