Infos
Infos
Naka imbattable au "Bingo Chess" contre Yu

Naka imbattable au "Bingo Chess" contre Yu

Colin_McGourty
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Hikaru Nakamura s'est amusé dans ses parties blanches en démarrant successivement par 1.a3, puis 1.a4, 1.b3, 1.b4 jusqu'à faire le tour de l'échiquier. Cette approche pour le moins originale ne l'a pas empêché de surclasser Yu Yangyi 19-9 pour le match d'ouverture du Speed Chess Championship 2023 présenté par Coinbase.

Sur sa route pour décrocher un sixième titre consécutif, Nakamura affrontera en quart de finale le vainqueur du duel entre Fabiano Caruana et Nodirbek Abdusattorov.

La prochaine rencontre de Speed Chess opposera Wesley So à Levon Aronian le 5 septembre, à 20:00, heure française.

Comment suivre ?
Ne ratez rien du Speed Chess Championship présenté par Coinbase sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter de l'action en direct sur notre chaine Twitch et retrouver toutes nos retransmissions sur YouTube.com/ChesscomLive. Les parties sont également disponibles sur notre page événement.

La retransmission avec les commentaires du MI Stéphane Bressac 

Seuls deux géants ont pour l'instant inscrit leur nom au palmarès. 

Une nouvelle fois, Nakamura et Magnus Carlsen feront office de grands favoris mais devront se méfier des tricolores Alireza Firouzja, Maxime Vachier-Lagrave ou encore de Wesley So et du champion du monde Ding Liren. En plus de tout ce beau monde, un groupe de qualifiés a rejoint la bataille : Alexey Sarana, Dmitry Andreikin, Vidit Santosh Gujrathi et Yu.

C'est donc Yu, le numéro deux chinois en blitz, qui avait la lourde tâche d'affronter Nakamura lors du premier match des huitièmes de finale, avec des prédictions sans appel : à peine 5% de chances de remporter le match.

Le match a suivi le même format éreintant que les précédentes éditions avec 90 minutes de 5+1, suivies de 60 minutes de 3+1 et enfin 30 minutes de 1+1.


5+1: Nakamura 5.5-2.5 Yu

Nous avons eu un aperçu des intentions de Nakamura dès la première partie qu'il a commencé avec 1.a3!? tout en sirotant son cocktail.

Le 12ème premier coup le plus populaire d'une partie d'échecs n'était pas la pire chose à laquelle Yu pouvait être confronté, et il a rapidement pris l'avantage. Il a longtemps conservé la main mais, sous pression au temps, a fini par s'emmêler les pinceaux, laissant son rival ouvrir le score.

Yu a par la suite laissé filer de nombreux demi-points ou points entiers dans des positions avantageuses, mais n'a jamais perdu la volonté de se battre. Après une nulle en 142 coups dans la deuxième partie, il a remporté la troisième face au 1.a4 de Nakamura, premier signe que 1.a3 n'était pas une simple plaisanterie pour commencer le match. Yu ne pouvait pas encore le savoir, mais son adversaire allait jouer un coup de pion différent dans chacune de ses 14 parties avec les blancs. La tragédie est que le streameur américain n'a pas eu le temps de jouer 1.h3 ou 1.h4, mais la compétition est encore longue !

Nakamura a expliqué sa "stratégie" :

Hier, Magnus a disputé un match contre Alireza Firouzja dans le cadre du Champions Chess Tour, et j'ai eu l'impression que Magnus essayait intentionnellement de jouer des ouvertures un peu douteuses pour voir si Alireza serait capable de le punir. Je commence à faire la même chose au SCC, c'est-à-dire que je ne joue pas de positions totalement douteuses, mais j'essaie de rendre les choses plus difficiles, au moins dans les premiers tours. Je pense qu'en général, je vais gagner si nous arrivons au 3+1 ou au 1+1, alors j'essaie de bricoler un peu plus que d'habitude. Nous verrons si cela continue à fonctionner ou non. Je pense que la dernière fois que j'ai joué contre Paravyan, j'ai fait quelque chose d'assez similaire, j'ai joué h3, b3, toutes sortes de coups peu recommandables. J'essaie juste de rendre les choses intéressantes !

 J'essaie de rendre les choses plus difficiles, au moins dans les premiers tours.

— Hikaru Nakamura

Yu était sur le point de punir cette audace quand son dernier coup 44...Fe4? permit soudainement à Nakamura de renverser la vapeur. Le quintuple vainqueur de l'épreuve a cependant perdu au temps avant de trouver 45.Te3!.

Le bingo des ouvertures avec les pièces noires était très différent. Dans la deuxième partie, Nakamura avait répondu à 1.e4 par le coup le plus solide et le plus populaire au plus haut niveau, 1...e5 (sous la barre des 2700, la Sicilienne, 1...c5, prend le dessus). Dans la quatrième partie, cependant, il a opté pour l'extravagant 1...a5?! qui ne l'a pas empêché de s'imposer grâce à une attaque de mat fulgurante. Il l'a finalement joué neuf fois dans le match (contre cinq 1...e5), y compris dans les sept dernières parties d'affilée avec une victoire à la clé dans les quatre dernières.

Yu a toutefois gardé son calme et est parvenu à presser dans la cinquième partie, avant que Nakamura ne qualifie la sixième partie de "moment très critique". Après 22.Dxd5, Yu avait simplement un bon pion de plus. 

Une victoire de Yu lui aurait permis d'égaliser à 3-3, et Nakamura a admis qu'un tel scénario aurait sans doute mis fin à son petit jeu dans les ouvertures : "Si je gagnais cette partie, je pensais que tout irait en ma faveur, et je pense qu'une fois que Yu Yangyi a gaffé et a perdu, les choses ont commencé à aller dans ce sens. S'il avait gagné et que le match était arrivé à 3-3, j'aurais probablement changé de tactique, mais après cela, tout s'est déroulé en douceur".

Yu a non seulement perdu son pion d'avance, mais s'est retrouvé avec un pion de moins en finale de dames, avant de perdre au temps au 83ème coup dans une position nulle.

Avec le vent en poupe, Nakamura a ensuite trouvé la tactique du jour dans la partie suivante pour prendre trois points d'avance. 

3+1: Nakamura 6.5-3.5 Yu

Dans la première partie de trois minutes, c'était au tour du pion c de Nakamura de connaitre son moment de gloire. Une nouvelle fois perdant, le GM américain a encore retourné la situation pour creuser l'écart. Lorsque Yu a pris un avantage de deux pions dans la joute suivante, Hansen, commentant la rencontre, a posé un ultimatum : "Il faut que ce soit une victoire. Quoi qu'il arrive, Yu Yangyi doit gagner cette position ! Tout ce qui n'est pas une victoire est un échec absolu".

À la grande surprise de tous, Nakamura a sauvé la nulle. Yu, toujours pas brisé malgré ses échecs répétés, a rebondi dans la partie suivante pour punir un coup de roi trop ambitieux avec une miniature de 18 coups. Ironiquement, cette victoire s'est produite contre la première ouverture standard que Nakamura a jouée avec les blancs, 1.c4.

L'histoire allait se répéter, Nakamura reprenant quatre points d'avance grâce à une partie que les commentateurs considéraient comme un magnifique exemple de sa capacité à surclasser ses adversaires dans des positions peu dangereuses.

Yu a toutefois répliqué avec une partie d'attaque écrasante, peut-être sa plus belle partition de la journée, avec une position finale spectaculaire :

Nakamura a avoué qu'à ce moment-là, "il était en colère contre lui-même", mais a ensuite mis le pied sur l'accélérateur, enchaînant deux brillantes victoires. Pour la première fois dans le match, il a enchaîné trois victoires consécutives, avec l'aide de son adversaire.

La section de trois minutes s'est soldée par une avance de six points pour le tenant du titre. Yu devait donc réaliser la remontée du siècle dans les parties de bullet pour espérer gagner le match.

1+1: Nakamura 7-3 Yu

Le miracle n'a pas eu lieu, mais une fois de plus, Nakamura a été impressionné : "Au crédit de Yu Yangyi, il a rendu les choses très difficiles, et même en bullet, je n'étais pas satisfait de la façon dont je jouais à certains moments". 

Après une défaite dans la première partie, Yu a pu retrouver un semblant de sourire grâce à un premove mal inspiré de son adversaire.

Pour la première fois dans le match, Yu a gagné deux parties d'affilée, puis trois parties sur quatre, mais l'embellie a été stoppée nette, Nakamura remportant les cinq dernières parties pour conclure sur le score de 19-9.

Tableau du SCC

Qui Nakamura préférerait-il affronter ?

Je dirais qu'en général, j'espère probablement jouer Fabiano, simplement parce que je pense que contre Fabiano en 1+1, je devrais avoir un plus gros avantage que contre Nodirbek. Peut-être que c'est une erreur de ma part, peut-être que Fabiano est meilleur en bullet, mais je dirais probablement Fabiano, juste parce que j'ai joué contre lui tellement de fois et qu'il est plus familier.

Avant cela, So affrontera Levon Aronian.

Toutes les parties


L'événement principal du Speed Chess Championship 2023 présenté par Coinbase se déroule du 4 au 22 septembre. Il s'agit de la compétition d'échecs rapides en ligne la plus forte au monde, avec 16 joueurs - 12 invités et 4 qualifiés - se disputant les 150 000 $ de prix. 


Précédemment :

Mieux connaître Colin_McGourty
Carlsen triomphe au Freestyle Chess G.O.A.T. Challenge

Carlsen triomphe au Freestyle Chess G.O.A.T. Challenge

La finale commence calmement, Keymer bat le champion du monde

La finale commence calmement, Keymer bat le champion du monde