Infos
Infos
Norway Chess 2023 : Nakamura rafle la mise au nez et à la barbe de Caruana !

Norway Chess 2023 : Nakamura rafle la mise au nez et à la barbe de Caruana !

AnthonyLevin
| 1 | Couverture d’événements d’échecs

Hikaru Nakamura s'est imposé sur demande contre Fabiano Caruana dans l'ultime ronde du Norway Chess 2023, volant ainsi la vedette pour un demi-point à son rival qui a mené l'événement de bout en bout. Après avoir régné sur ses terres cinq éditions de suite, Magnus Carlsen a vécu une terrible disette en ne remportant pas la moindre partie classique, une première en tournoi depuis 2007 ! Le Norvégien a terminé par une huitième nulle consécutive avant de perdre son premier Armageddon de la compétition contre Nodirbek Abdusattorov

Caruana doit donc se contenter de la deuxième place devant Gukesh D, prometteur troisième après avoir neutralisé Wesley So deux fois avec les noirs. Du côté tricolore, Alireza Firouzja a terminé sur une triste note avec une défaite contre Aryan Tari pourtant bon dernier du tournoi. Enfin, Anish Giri s'est imposé à l'Armageddon contre Shakhriyar Mamedyarov après une nulle en classique.

Où regarder ?
Vous pouvez suivre le Norway Chess 2023 sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également vivre en direct le tournoi commenté en français sur notre chaine Twitch ou sur YouTube.com/ChesscomLive. Toutes les parties sont disponibles sur notre Page Événement.

La retransmission de la ronde 9 avec aux commentaires le MF Stéphane Bressac et Lori Budak.

First and second place duke it out. Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

Nakamura-Caruana

C'était évidemment le duel du jour puisque Nakamura pouvait réaliser le hold-up parfait en cas de victoire avec les blancs en classique pour chiper la première place à son rival. Lors de leurs dernières rencontres à cette cadence aux Candidats 2022, chacun l'avait emporté avec les blancs.

Nakamura et Caruana à l'entame de leur partie cruciale. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Nakamura a déclaré au confessionnal qu'il avait demandé à son secondant, Kris Littlejohn, de préparer "quelque chose sur 1.e4 e5". Ils ont finalement choisi ensemble une ligne rare de la Partie Italienne où les noirs doivent sacrifier un pion en échange d'une grosse activité. Nakamura a révélé qu'il avait utilisé cette même ligne avec 8.Fd3 contre le GM Joshua Friedel lors de l'ultime ronde du Championnat des États-Unis 2009.

Après la partie, il a déclaré : "Il y a beaucoup de variantes qui ne se sont pas produites dans la partie et qui sont extrêmement tendues... mais à cause de cette situation de must-win, cela ne me dérangeait pas". Il a souligné que Caruana ne s'attendait probablement pas à cette ligne et qu'elle lui rappelait de bons souvenirs.

À la sortie de l'ouverture, Caruana a commis une erreur après seulement deux minutes de réflexion qui lui a fait coûté la partie, en poussant 17...f5? (le premier nouveau coup). Il a réfléchi pendant plus de 30 minutes au coup suivant, ne pouvant que constater les dégâts et la perte d'un second pion sans compensations suffisantes.

Cette victoire importantissime de Nakamura est notre partie du jour analysée par le GM Dejan Bojkov :

Chess.com Game of the Day Dejan Bojkov

Retrouvez le récap de Nakamura ci-dessous :

Quelle est donc la recette secrète ? Comment Nakamura fait-il pour continuer à gagner, alors qu'il prétend être un joueur d'échecs non professionnel ?

Il a tenté d'y répondre : "Je pense que l'essentiel est qu'il n'y a pas de pression sur moi, contrairement à tous les autres joueurs, pour qui la pression est énorme !". Il a également souligné qu'il avait une carrière de streameur sur laquelle il pouvait s'appuyer au cas où le pire se produirait.

Il a ajouté : "Pour une raison ou une autre, je pense que je joue mieux en classique qu'en blitz ou en rapide ces six derniers mois".

So-Gukesh

Il s'agissait de la bataille pour le podium, So pouvant doubler son jeune rival en cas de succès.

So vs. Gukesh. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Leur partie classique a été la première à se terminer de la ronde. Sur le terrain du Gambit Dame, So a pu créer un pion isolé chez son adversaire mais les noirs ont obtenu suffisamment d'activité en compensation et la partie s'est soldée par une nulle logique.

L'Armageddon ne s'est pas révélé très excitant non plus. Au 14eme coup, So a échangé toutes les pièces à l'exception de deux tours et d'une pièce mineure pour chaque camp. Polgar a commenté : "Il faudrait que Gukesh commette une énorme gaffe pour perdre la partie". Ce n'est pas arrivé et une autre nulle a donc été conclue.

Après la partie, So a réagi : "J'aurais peut-être pu faire des choses un peu mieux par moments, mais j'étais tellement fatigué à la fin". Il a ajouté : "Je n'ai pas peur de travailler dur [pour m'améliorer]", précisant que ses prochain rendez-vous seront le Airthing Masters du Champions Chess Tour et la Coupe du Monde FIDE.

Carlsen-Abdusattorov

Pour se défouler ou se changer les idées, Carlsen a disputé hier un match en ligne contre Nihal Sarin, terminant avec un Elo de 3309, synonyme de place de numéro 1 à cette cadence sur Chess.com à l'heure où nous écrivons ces lignes. Malheureusement pour le Norvégien, cet entrainement n'a pas porté ses fruits devant l'échiquier vendredi.

Abdusattorov est l'un des rares joueurs au monde à détenir un score positif contre Carlsen puisqu'il a remporté leur unique confrontation en classique, qui plus est avec les pièces noires, au Tatal Steel

Cela faisait 16 ans que Carlsen n'avait pas terminé un tournoi classique avec une telle disette. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Contre la Défense Petroff, l'ancien champion du monde a obtenu la paire de fous et un léger avantage, mais après 33.h5, la position a commencé à se liquider de manière forcée et le prodige ouzbek a tenu bon.

L'Armageddon a pris des allures de véritable marathon. Carlsen a opté pour la même ligne et ne s'est écarté de la partie classique qu'avec 20.Cd4. Quelques occasions importantes ont été ratées plus tôt mais le moment critique est arrivé lorsque Carlsen a obtenu une finale de tours gagnante avec deux pions de plus. Seulement avec le rajout d'une seule seconde, c'était le chaos sur l'échiquier et difficile de pousser les pions. Abdusattorov est parvenu à créer un blocus et Carlsen a perdu au temps dans une position nulle théorique - sa première défaite en Armageddon du tournoi.

Carlsen termine l'événement avec un Elo virtuel de 2835, soit une chute de 18 points. 

Giri-Mamedyarov

Giri et Mamedyarov avaient un bilan équilibré avant la partie, +4 -4 =13 et il l'est resté après.

Les deux hommes souriant avant de commencer. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La partie classique a vu Giri réaliser une étrange manœuvre de dame dans l'ouverture, bougeant sa pièce maitresse à quatre reprises pour terminer sur sa case de départ. Finalement, les deux joueurs ont signé la nulle dans une position avec des fous de couleurs opposées.

Giri a répété la même ligne dans l'Armageddon avant de dévier avec 12.Td1, préservant cette fois quelque peu sa dame. Il a ensuite fait parler son sens stratégique pour dominer la partie avec le couple dame/cavalier supérieur au duo dame/fou adverse.

Tari-Firouzja

Malgré les pièces noires, Firouzja abordait clairement cette dernière ronde avec des envies de victoire face à la lanterne rouge contre qui il jouissait d'un score très positif de 4 victoires, une nulle et 0 défaite.

Tari a pu sauver l'honneur lors de la dernière ronde. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

À trop en vouloir, le numéro 1 tricolore s'est brûlé les ailes dans une séquence tactique où il devait se contenter de l'égalité. En pôle position, Tari n'a plus lâché sa proie, parvenant même à conclure grâce à un très esthétique schéma de mat.

Résultats de la Ronde 9

Classement final


Le Norway Chess 2023 est un tournoi de top niveau, disputé en présentiel à Stavanger, en Norvège. L'événement débute le 29 mai à 19:00 par un tournoi blitz qui détermine les têtes de série du tournoi classique qui démarre le lendemain à 17:00.

10 joueurs s'affrontent dans un toutes rondes où ils marquent 3 points pour une victoire en classique, 1,5 pour une nulle suivie d'une victoire en Armageddon, 1 pour une nulle suivie d'une défaite en Armageddon, et 0 pour une défaite. Les couleurs de la partie classique sont conservées pour l'Armageddon. La cadence en classique est de 120 minutes pour l'intégralité de la partie avec un incrément de 10 secondes par coup à partir du 41eme coup. Dans l'Armageddon, les blancs disposent de 10 minutes et de l'obligation de gagner contre 7 minutes pour les noirs, plus un incrément d'une seconde pour les deux joueurs à partir du 41eme coup.


Précédemment :

Mieux connaître NM AnthonyLevin
Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !