Infos
Infos
Un choc Firouzja-Carlsen en finale !

Un choc Firouzja-Carlsen en finale !

AnthonyLevin
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Magnus Carlsen et Alireza Firouzja se sont donnés rendez-vous pour une finale de rêve dans le tableau des gagnants de la Julius Baer Generation Cup 2023 grâce à des succès contre respectivement Fabiano Caruana et Wesley So. Le numéro 1 mondial a pris un départ canon en remportant les deux premières parties mais a cédé dans la troisième et survécu in extremis dans la quatrième pour éviter un dangereux Armageddon. Dans l'autre duel, après trois nulles, le prodige tricolore est venu à bout de son rival dans l'ultime bataille grâce à une préparation impressionnante transformée en attaque irrésistible. 

Dans la consolante, Nodirbek Abdusattorov a éliminé Pavel Eljanov avec la manière tandis que Denis Lazavik a renversé la vapeur contre Amin Tabatabaei après sa défaite initiale.

En Division II, ils ne sont plus que quatre à figurer dans le tableau des gagnants : Ian Nepomniachtchi affrontera Bassem Amin et Levon Aronian fera face à Vladislav Artemiev, tombeur de Laurent Fressinet.

En Division III, Shakhriyar Mamedyarov, notamment bourreau d'Etienne Bacrot, sera opposé en finale du tableau des gagnants à Sam Sevian

La compétition se poursuit jeudi 1er septembre à partir de 17:00, heure de Paris.

Retransmission :
Suivez la Julius Baer Generation Cup sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également regarder le direct sur notre chaine Twitch et toutes nos retransmissions sur YouTube.com/Chess. Les parties sont disponibles sur notre Page Événement.
La deuxième journée de la Phase K.O. avec aux commentaires le MI Stéphane Bressac.

Division I

Résultats du jour 2


Carlsen-Caruana 2.5-1.5

Depuis leur match de Championnat du Monde en 2018, cet affrontement entre le joueur le mieux classé de tous les temps et le troisième joueur le mieux classé de l'histoire revêt toujours une saveur particulière. Au coup d'envoi, Carlsen menait en rapide de 9 victoires.

Le Norvégien s'est révélé injouable dans les deux premières parties, qu'il a remportées mais a qualifié les deux dernières de "médiocres".

Carlsen a donc frappé fort d'entrée, profitant d'une erreur provoquée par son audacieux 27.Cb7! pour prendre l'initiative et ne plus la lâcher. 

Il s'agit de notre partie du jour analysée par le GM Rafael Leitao.

Carlsen a employé une spécialité nationale dans la deuxième partie, l'originale "Norwegian Rat Opening". Il était pourtant déjà mieux au sixième coup et à deux doigts de la victoire au vingtième coup.

Howell a qualifié l'ouverture de Caruana de "désastre" et plus tard de "catastrophe". Les blancs ont en effet développé leur première pièce au neuvième coup, après avoir perdu le droit de roquer.

Battre le meilleur joueur du monde est difficile, le battre deux fois de suite est un exploit, surtout quand la nulle lui suffit. Pourtant, Caruana est passé tout proche de réussir.

Il a d'abord remporté la première partie avec les noirs (!) en tissant un réseau de mat autour du roi blanc en finale. Puis, il a trouvé dans la dernière partie le sacrifice de tour suivant pour obtenir une position gagnante.

Malheureusement, il a enchainé par un coup naturel mais imprécis, après quoi Carlsen n'a plus commis la moindre erreur pendant les 60 coups suivants. La partie s'est finalement terminée par la nulle en raison de la règle des 50 coups.

Caruana bénéficiera d'une seconde chance dans la Consolante tandis que Carlsen restait sur un goût d'inachevé : "Les deux dernières parties ont été assez terribles mais j'ai gagné le match".

Ses réponses aux autres questions furent courtes et tranchantes. Interrogé sur la possibilité de retrouver Firouzja vendredi, il a répondu de manière concise : "Il faudra sans doute que je joue mieux qu'aujourd'hui".

Firouzja-So 2.5-1.5

Il n'y a pas grand chose à dire sur les trois premières parties qui se sont soldées par des nulles sans histoire. Tout s'est joué dans la quatrième bataille où Firouzja s'est imposé avec brio. 

Le numéro 1 français a déclaré qu'il avait préparé la Défense Est-Indienne spécialement pour ce match afin de créer des déséquilibres face à son adversaire ultra-solide. Bien que l'ordinateur ait donné à So un plus typique dans ses deux parties avec les blancs en raison de son avantage d'espace, il n'a pas été en mesure de faire la différence.

Dans la deuxième partie, Firouzja a dominé avec les blancs sans parvenir à conclure mais il se réservait pour le feu d'artifice de l'ultime joute :

À propos de son duel avec Carlsen demain, Firouzja a déclaré en souriant : "Honnêtement, je suis juste content de passer plus de temps sous les projecteurs parce que mes parents vous regardent et vous ne me montrez jamais !" 

Consolante

Contrairement aux matchs du tableau des gagnants, ceux de la consolante se jouent au meilleur des deux parties au lieu de quatre.

Résultats de la Consolante

Abdusattorov-Eljanov 1.5-0.5

22 années séparent les deux joueurs, Eljanov ayant même obtenu son titre de Grand Maître trois ans avant la naissance de son adversaire. Ils ont disputé leur première partie rapide (une nulle) pas plus tard que la semaine dernière, lors du Championnat du Monde de rapide par équipes 2023, où l'équipe d'Abdusattorov s'est imposée. Après une nulle dans la première partie de ce tournoi, le GM ouzbek a instantanément profité d'une erreur dans la seconde pour continuer son parcours.

Dans son interview, Abdusattorov a qualifié son jeu dans l'épreuve de "jusqu'à présent, pas du tout impressionnant", mais il a ajouté plus tard avoir été "stable" dans l'ensemble du Champions Chess Tour. Il a également fait part de l'importance pour un joueur d'échecs professionnel de rester en bonne forme physique :

Eljanov est récompensé de 7 500 $ et 20 points CCT pour sa performance.

Lazavik-Tabatabaei 2-1

Ce match avait encore moins d'histoire puisque les deux hommes s'affrontaient pour la première fois. Dans la première partie, Tabatabaei s'est imposé à l'arrachée avec les blancs dans la finale de la Défense Berlinoise.

Cependant, Lazavik a gagné sur demande dans la partie suivante, également dans une finale de fous de couleurs opposées avec une paire de tours. 

Enfin, pour l'Armageddon, Tabatabaei a montré son intention de jouer avec les blancs en faisant une enchère de 14:50 pour les noirs. Lazavik s'est donc retrouvé avec les pièces noires, neuf minutes et 20 secondes et la possibilité de faire nulle. L'adolescent biélorusse a forcé la décision en enfermant le cavalier adverse en plein centre de l'échiquier.

Le jeune Grand Maître a exprimé son plaisir de jouer avec les meilleurs joueurs du monde : "une chance incroyable". Il affrontera So en quart de finale de la Consolante vendredi.

Tabatabaei est récompensé de 7 500 $ et 20 points CCT pour sa performance.

Tableau de la Division I

Division II

La première partie de Nepomniachtchi contre Fedoseev s'est terminée de manière assez fantastique, où le fait d'avoir deux dames contre une seule ne l'a pas sauvé d'un miraculeux retournement de situation.

Néanmoins, la vengeance est un plat qui se mange froid. Nepo a remporté les trois parties consécutives suivantes, scellant le sort du match sans passer par la case départage.

La revanche a également été servie dans le match entre Aronian et "Piranha Sarana" (terme utilisé par Howell). Le GM arméno-américain a gaffé une pièce dans la première partie et a perdu, mais il a ensuite riposté en remportant deux victoires.

La première de ces victoires fut une miniature avec les noirs. En prenant la tour dans le coin avec 20.Cxa8? - mourir l'estomac plein - Sarana a offert un nouveau joyau aux coffres de l'histoire.

Aronian a ensuite assuré la nulle dans une position gagnante dans la dernière partie pour valider son succès.

Après ses tristes mésaventures de la veille, Nihal Sarin a de nouveau fait preuve d'une terrible malchance, perdant une tour sur une faute de souris.

Tableau de la Division II

Division III

Mamedyarov tentera de remporter une division pour la première fois dans le Champions Chess Tour après avoir atteint la finale du tableau des gagnants où il affrontera Sevian.

Il a surclassé Benjamin Bok en demi grâce à un gain et une nulle, fort de son œil tactique toujours aussi avisé :

Tableau de la Division III


Le Champions Chess Tour 2023 (CCT) constitue le circuit en ligne le plus important de l'année. Il est composé de six événements qui s'étalent sur toute la saison et se terminent par une phase finale en présentiel. Avec les meilleurs joueurs du monde et une dotation de 2 000 000 $, le CCT est le plus gros événement de Chess.com à ce jour.


Précédemment :

Mieux connaître NM AnthonyLevin
Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !