GM Alexander Grischuk

Nom complet
Alexander Grischuk
Date de naissance
Oct 31, 1983 (âge 36)‎
Lieu de naissance
Moscow, Russian SFSR, Soviet Union
Fédération
Russie
Profils

Classement

Bio

Alexander Grischuk est un super grand maître russe installé parmi les meilleurs joueurs du monde depuis de nombreuses années. Joueur hors paire en classique, Grischuk jouit d'une réputation de brillant blitzeur capable de dominer n'importe qui en cadence éclair. Il a d'ailleurs conquis à trois reprises le titre de champion du monde à ce format, performance exceptionnelle et seulement égalée par Magnus Carlsen. Le norvégien, avec quatre couronnes en blitz, est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de tous les temps si ce n'est le meilleur.

Cependant, Grischuk n'est pas un seul spécialiste du blitz. Il est entré dans le top 20 mondial "classique" en 2002 et ne l'a quasiment jamais quitté depuis lors. En réalité, c'est dans le top 10 qu'il a passé le plus clair de son temps, son meilleur classement ayant été numéro 3 mondial en 2014, lorsqu'il a dépassé le seuil mythique des 2800. Grischuk a participé à quatre tournois des Candidats et a atteint les demi-finales du Championnat du Monde FIDE en 2000. Il a également été sacré champion de Russie en 2009. Avec sa nation, il a glané pas moins de six médailles aux Olympiades dont deux en or et cinq autres dont quatre du métal le plus précieux au Championnat du Monde par équipe.

Jeunesse (1987 à 1999)

Grischuk apprend à jouer avec son père dès l'âge de quatre ans avant d'être formé et encadré par Mikhail Godvinsky, Maxim Blokh (en 1990-1994) et Anatoly Bykhovsky (depuis 1995).

Grischuk progresse à une vitesse fulgurante et met à bien les conseils qu'il reçoit de ses maîtres. En 1992, il termine premier ex-aequo mais second au départage du Championnat du monde des moins de 10 ans. Sur le plan national, il règne sur les catégories jeunes en écrasant toute concurrence avec des succès en moins de 10, 12, 14 et 16 ans.

Grischuk at U10 World Youth Chess Championship in 1992
Grischuk au Championnat du Monde des - de 10 ans, en 1992. Photo : G. Hund, CC 3.0.

En 1998, à l'âge de 14 ans, Grischuk, déjà titré MF (Maître FIDE), participe à son premier Championnat de Russie toutes catégories 1998, où il réalise la moyenne avec 5/10 points, synonyme d'une honorable 44e place. Plus tard cette même année, il devient MI et s'installe au sommet de la hiérarchie élo des moins de 16 ans dans le monde. Il ne termine "que" 8ème du Championnat du Monde de sa catégorie d'âge alors qu'il fête ses 15 ans durant la compétition, auréolé de 2490 élo.

En 1999, au Mémorial de Chigorin, Grichuck partage la première place avec le GMI Sergey Volkov dans un tournoi de top niveau comptant pas moins de 39 GMI dont le futur champion de Russie et lauréat de l'épreuve. Il réalise alors la meilleure performance de sa jeune carrière avec une poussée à 2701 à seulement 16 ans ! Plus tard dans l'année, Grischuk retente sa chance au championnat russe dans un nouveau format et cède en quart de finale.

Ascension au top niveau (2000 à 2005)

En 2000, Grischuk fait son apparition dans top 100 mondial à l'âge de 16 ans qu'il n'a plus jamais quitté. Il prend le dessus sur le futur champion du monde Ruslan Ponomariov en départages pour remporter le 3e Tórshavn International, il réalisera d'ailleurs le doublé l'année suivante avec une performance à 2821. Le russe retrouve et bat une nouvelle fois Ponomariov, cette fois en finale du Young Masters de Lausanne, toujours en 2000. La même année, il participe pour la première fois aux 34e Olympiades avec la Russie qui s'adjuge la médaille d'or, tandis qu'à titre individuel, il est récompensé du bronze.

La fait majeur de Grischuk cette année là réside cependant en son superbe parcours au Championnat du Monde FIDE. Tête de série numéro 46 avec 2606 élo, il se hisse jusqu'en demi-finales où son bourreau se nomme Alexei Shirov, alors numéro 4 (qui s'inclinera en finale face au grand favori Viswanathan Anand). Il consolide ainsi son statut d'étoile montante parmi les plus brillantes de la scène échiquéenne. 

Grischuk continue d'impressionner en 2001. Lors de la Coupe du monde rapides, le phénomène de 17 ans, classé 2663, atteint les demi-finales avant de tomber sur un os, le numéro un mondial Garry Kasparov, qui remportera l'épreuve après avoir dominé la compétition. Deux ans plus tard, lors du Championnat du Monde de rapides, auquel participent 11 des 12 meilleurs joueurs du monde, Grischuk, alors encore junior et classé 2732, échoue de nouveau en demi-finale face au champion du monde classique du moment, Vladimir Kramnik.

Durant cette période, Grischuk réalise plusieurs autres performances notables. Lors du tournoi de Linares en 2001, le jeune russe, n° 28 mondial, affronte cinq légendes du jeu, toutes mieux classées que lui : Kasparov (n°1), Peter Leko (n°5), Shirov (n°7), Anatoly Karpov (n°20) et Judit Polgár (n°23). Si l'Ogre de Bakou survole l'épreuve avec 7,5/10, Grischuk parvient à accrocher le reste du peloton de poursuivants avec 4,5/10. En 2002, le jeune russe termine second à Wijk aan Zee et premier ex aequo de l'Open de l'Aeroflot avec Gregory Kaidanov. Il prend également part aux 35e Olympiades où il rafle une deuxième médaille d'or avec la Russie qu'il représente au deuxième échiquier derrière le roi Kasparov. Grischuk inscrit son nom au palmarès de l'Open d'Ordix en 2003 et 2004 ainsi qu'à celui du 5ème Tournoi Karpov en 2004. En 2005, Grischuk conquiert sa première médaille d'or au Championnat du Monde par équipe avec la Russie.

Champion du monde de blitz (2006 à 2019)

En 2006, Grischuk remporte le premier Championnat du Monde de blitz sur le score de 10,5/15, à égalité avec Peter Svidler, il terrasse son compatriote lors d'un armageddon avec les noirs. Sept des 20 meilleurs joueurs du monde sont présents en plus d'un certain Magnus Carlsen en devenir.

Grischuk s'empare de cette couronne deux nouvelles fois. En 2012, la FIDE modifie la structure pour que l'événement soit couplé au Championnat du Monde de rapide et Grischuk s'impose de nouveau avec cette fois un demi-point d'avance sur Carlsen, avant de l'emporter encore en 2015. Le triple champion du monde de blitz détient donc plus de titres dans la spécialité que n'importe qui à l'exception de Carlsen, vainqueur à quatre reprises. Ils sont les deux seuls joueurs à s'être imposés plusieurs fois dans cette épreuve.

2009 est une année phare pour Grischuk. À Linares, il participe au tournoi qui rassemble cinq joueurs classés 2750 et plus. il est avant-dernier sur la grille de départ (2733), mais finit devant Vassily Ivanchuk, Carlsen et Viswanathan Anand, avec une performance à 2809. Plus tard dans l'année, Grischuk est sacré champion de Russie après être demeuré invaincu du début à la fin. Il truste aussi la première place de la superfinale du championnat russe, avec un score de +4=5, devant Svidler, Nikita Vitiugov et Evgeny Tomashevsky, sa seule victoire à ce jour dans cette compétition. De 2004 à 2016, il prend part à sept championnats et glane trois médailles d'argent et deux de bronze.

En 2011, Grischuk profite du retrait de Carlsen pour s'inviter au tournoi des Candidats. Le remplaçant de luxe (n°6 au élo) fait beaucoup de bruit en battant le n°3 Levon Aronian en quart de finale et le n°2 Vladimir Kramnik en demi-finale, avant de s'incliner face à Boris Gelfand en finale. Grischuk doit ses deux victoires en matchs à son talent en rapide après avoir contenu en classique ses rivaux, tous deux classés 2780+. Toujours en 2011, Grischuk se hisse en finale de la Coupe du Monde avec les scalps de Alexander Morozevich, Vladimir Potkin, David Navara et Ivanchuk, mais Svidler finit par le stopper. Cette somme toute belle performance permet à Grischuk de se qualifier pour le tournoi des Candidats 2013 de Londres, où il se contentera de la cinquième place à égalité avec Gelfand.

Grischuk franchit la barre mythique des 2800 en 2014 après avoir devancé Kramnik, Gelfand et Aronian lors du tournoi commémoratif Petrosian. Il grimpe jusqu'à 2810 en décembre après avoir atteint son meilleur rang mondial plus tôt dans l'année, à savoir numéro 3.

En 2017, Grischuk et Shakhriyar Mamedyarov finissent en tête du cycle de Grands Prix FIDE, ce qui les qualifie pour le Tournoi des candidats 2018 où le russe se contentera d'une décevante sixième place.

Présent et futur

Grischuk obtient son ticket pour le tournoi des candidats 2020 en dominant le circuit des Grands Prix FIDE 2019. Le 26 mars 2020, le tournoi des candidats est interrompu à mi-parcours en raison des restrictions de voyage en Russie et de la pandémie COVID-19. Grischuk compte alors la moyenne avec un score de 3,5/7, à un point du duo de tête.

Kasparov and Grischuk at 2019 Paris Rapid & Blitz
Kasparov et Grischuk aux rapide et blitz de Paris en 2019. Photo : M. Emelianova.

Grischuk demeure parmi les meilleurs joueurs du monde et constitue toujours une menace pour n'importe quel adversaire, en particulier dans les épreuves où des rapides et blitz peuvent entrer en ligne de compte pour se départager. Grischuk est donc toujours capable d'enrichir un palmarès déjà bien fourni qui comprend trois titres mondiaux en blitz, 11 médailles aux Olympiades et aux Championnats du Monde par équipe, quatre participations au tournoi des Candidats et plusieurs victoires dans des tournois d'élite.

Meilleure partie


Ouvertures les plus fréquentes

Parties