Infos
Infos
Coup dur pour Bacrot et Firouzja ; 3 à la suite pour MVL !
Etienne Bacrot en pleine réflexion sous l'œil attentif de Maxime ©Anna Shtourman

Coup dur pour Bacrot et Firouzja ; 3 à la suite pour MVL !

AnthonyLevin
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Un quatuor trône désormais au sommet du classement du Grand Suisse FIDE 2023 après la ronde 8 qui a vu Andrey Esipenko, Fabiano Caruana et Bogdan-Daniel Deac s'imposer pour rejoindre Vidit Gujrathi avec 6/8. Du côté tricolore, la journée s'est avérée douloureuse avec les défaites d'Etienne Bacrot, d'Alireza Firouzja et de Marc'Andria Maurizzi. Seule éclaircie au tableau, Maxime Vachier-Lagrave a enchainé une troisième victoire après une belle conversation en finale contre Alan Pichot

Dans la Section Féminine, le trio composé de Vaishali Rameshbabu Anna Muzychuk et Antoaneta Stefanova reste en tête avec un demi-point d'avance sur les premières poursuivantes après des parties nulles. Sophie Milliet, héroïque avec les noirs face à la prodige indienne, demeure donc en embuscade tandis que Pauline Guichard a signé une superbe victoire face à la GM H.T.Trang et se replace dans le haut du tableau.

En raison d'un feu d'artifices à Douglas, la ronde 9 est avancée et se déroulera le 3 novembre à partir de 12:30, heure de Paris.

Où regarder ?
Vous pouvez suivre le Grand Suisse sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter de nos shows sur notre chaine Twitch et retrouver toutes nos retransmissions sur YouTube.com/Chess24. Toutes les parties sont également disponibles sur notre page événement.

Le replay de la ronde 8 avec aux commentaires le GM Fabien Libiszewski et Kévin Bordi.


Un tournoi énergivore 

Le tournoi entre dans sa dernière ligne droite sans épargner la condition physique des joueurs qui enchainent les parties marathon mais devront se passer de quelques heures de récupération pour la neuvième ronde. Peter Leko a regretté ce changement de dernière minute : "C'est un programme insensé. Je ne crois pas que cela se soit jamais produit auparavant ; c'est très, très malheureux pour les joueurs. Je me sens navré pour chacun d'entre eux".

Cet événement de 11 rondes ne comporte qu'un seul jour de repos, après la sixième ronde. En le comparant au récent Championnat du Monde et ses sept jours de repos pour 14 parties, le GM et commentateur Nieksans s'est interrogé : "Ne serait-il pas plus logique d'avoir un autre jour de repos [au lieu de commencer la neuvième ronde plus tôt] ?". Les récents Candidats, comme autre exemple, comptaient quatre journées off pour 14 rondes.

Quoi qu'il en soit, les organisateurs devraient se pencher sur la question pour la prochaine édition.

La dernière partie Praggnanandhaa-Yakubboev s'est terminée à plus de 10h du soir, heure locale. Photo : Anna Shtourman/FIDE. 

Open : Esipenko, Caruana et Deac signent une victoire précieuse

Affronter Esipenko avec les pièces noires apparaissait comme un appariement cauchemardesque pour Keymer, vaincu à chaque fois lors de leurs deux précédents duels avec ces couleurs.  

Keymer est tombé dans une préparation très profonde de son rival. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Esipenko a concocté un sacrifice de pièce maison dès le huitième coup contre lequel le numéro 1 allemand a réagi en rendant du matériel pour atteindre une finale complexe avec une qualité de plus contre un pion et un centre blanc surpuissant. 

"J'étais extrêmement fatigué après la partie d'hier et je n'ai pas pu vraiment me préparer aujourd'hui", a déclaré Esipenko, qui a défendu avec succès une partie de 7 heures et demie contre Arjun Erigaisi la veille. En réalité, le prodige russe avait préparé cette ligne pour la GM Kateryna Lagno dans un récent tournoi où elle s'était imposée.

Interrogé sur l'horaire de la ronde de demain, il a répondu : "Ouch, je ferai de mon mieux !".

Le GM Dejan Bojkov a analysé cette brillante partie ci-dessous.

Chess.com Game of the Day Dejan Bojkov

Caruana fait craquer la résistance de Bacrot ; Nulle éclair au 1er échiquier

"Je ne suis pas très satisfait de cette partie dans l'ensemble. Je veux dire que j'ai pris un énorme avantage dans l'ouverture, c'était proche de gagnant", a estimé Caruana après sa victoire. "J'avais perdu espoir, je tournais en rond à un moment donné parce que je n'avais plus d'idées".

Après six heures de jeu et la proposition d'échange des dames via 50...Dc3 de notre tricolore, Caruana a repris du poil de la bête : "C'est dans cette position que j'ai commencé à penser qu'il y avait peut-être de nouveau une chance de gagner la partie" même si, objectivement, les noirs tenaient l'égalité. Malheureusement pour l'octuple champion de France, après des heures à défendre vaillamment, il a glissé sur une ultime peau de banane en voulant simplifier dans une finale de tours.

Plus tôt, au premier échiquier, Vidit et Nakamura avaient signé une nulle rapide par triple répétition au 16ème coup. Dans son récap, le streameur américain a dit que le GM indien aurait pu prendre plus de risques, mais : "Vous pouvez essayer d'être le héros parfois, mais si vous vous plantez, surtout avec les pièces blanches... vous pouvez ruiner un tournoi en moins de 20 minutes".

Vous pouvez ruiner un tournoi en moins de 20 minutes.

— Hikaru Nakamura

Deac rejoint la tête ; Sevian assomme Firouzja

Les erreurs se produisent souvent durant le zeitnot où la tension est à son comble. Pourtant, Deac a bénéficié d'une gaffe de Radoslaw Wojtaszek au 41ème coup quand 50 minutes venaient d'être ajoutées à sa pendule. 

Sam Sevian a mis fin aux ambitions de Firouzja dans ce tournoi, offrant au passage à Nakamura un matelas virtuel de 13 points Elo dans la course aux Candidats. En cas de non-qualification via le Grand Suisse, la star américaine est en effet en pôle position pour le sésame alloué à l'Elo devant le prodige tricolore.

Sevian a fait tomber le tenant du titre. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La partie a suivi le sentier emprunté par Alan Pichot et Abhimanyu Mishra la veille, mais le numéro 1 français s'est emmêlé les pinceaux dans l'ouverture. Il s'est retrouvé dans une finale avec un pion de moins mais de bonnes chances de défendre avant de totalement s'effondrer.

Sevian a déclaré qu'il ne voyait pas d'inconvénient à l'avancée de la ronde 9 car il est habitué aux changements de dernière minute dans les opens. Il s'est également réjoui de la météo à Douglas : "Un temps magnifique parce que j'aime la pluie !".

Les quatre leaders s'affronteront vendredi, avec Caruana-Deac au premier échiquier et Vidit-Esipenko au deuxième. Ils sont poursuivis par une meute de huit joueurs (!) à un demi-point derrière eux. 

Classement après 8 rondes | Top 20 

Rang. SNo FED Titre Nom Elo Pts. TB1
1 32 GM Esipenko, Andrey 2683 6 2691
2 15 GM Vidit, Santosh Gujrathi 2716 6 2667
3 1 GM Caruana, Fabiano 2786 6 2663
4 20 GM Deac, Bogdan-Daniel 2701 6 2638
5 47 GM Predke, Alexandr 2656 5.5 2715
6 44 GM Cheparinov, Ivan 2658 5.5 2685
7 2 GM Nakamura, Hikaru 2780 5.5 2673
8 75 GM Kuzubov, Yuriy 2625 5.5 2669
9 33 GM Sarana, Alexey 2682 5.5 2668
10 16 GM Erigaisi, Arjun 2712 5.5 2664
11 21 GM Sevian, Samuel 2698 5.5 2648
12 18 GM Maghsoodloo, Parham 2707 5.5 2646
13 27 GM Fedoseev, Vladimir 2691 5.5 2623
14 39 GM Bacrot, Etienne 2669 5 2705
15 46 GM Sindarov, Javokhir 2658 5 2704
16 42 GM Niemann, Hans Moke 2667 5 2703
17 41 GM Wojtaszek, Radoslaw 2668 5 2653
18 12 GM Keymer, Vincent 2717 5 2652
19 7 GM Aronian, Levon 2742 5 2652

(Résultats complets ici)

Section Féminine : Sophie Milliet résiste aux coups de boutoir de Vaishali 

Les trois joueuses de tête ont ralenti dans cette ronde avec des nulles sur les deux premiers échiquiers. Quatre joueuses demeurent en embuscade à un demi-point et sept autres se trouvent à un point.

Stefanova a continué à jouer de manière provocante dans l'ouverture, cette fois en optant pour le Gambit Jaenish/Schliemann avec les noirs. Anna Muzychuk a réussi à prendre l'initiative mais a vu son élan stoppé quand sa rivale a forcé une répétition pour assurer une fin pacifique.

Stefanova reste au sommet du classement. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Vaishali a enchainé les sacrifices pour briser la muraille de Sophie, à commencer par un brillant 18.Txf7!!, mais la championne tricolore a trouvé les ressources nécessaires en zeitnot pour sauver la nulle.

Un combat incroyable entre les deux joueuses. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Parmi les joueuses à 5.5 points, Tan Zhongyi a terrassé Aleksandra Goryachkina qui n'arrive pas à trouver son rythme de croisière dans ce tournoi. Heureusement pour cette dernière, sa place au Tournoi des Candidates est déjà assurée.

Pour ceux qui se demandent pourquoi les Grands Maîtres sont souvent obsédés par la paire de fous, voici un excellent exemple :

Tan a scalpé la tête de série numéro 1. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Lors de la prochaine ronde, Stefanova conduira les pièces blanches face à Vaishali au premier échiquier, tandis qu'Anna Muzychuk aura les noirs contre la MI Leya Garifullina, la joueuse la mieux classée avec 5.5 points.

Classement après 8 rondes | Top 20 

Rang SNo FED Titre Nom Elo Pts. TB1
1 12 IM Vaishali, Rameshbabu 2448 6 2463
2 5 GM Muzychuk, Anna 2510 6 2461
3 21 GM Stefanova, Antoaneta 2424 6 2438
4 25 IM Garifullina, Leya 2402 5.5 2469
5 30 IM Milliet, Sophie 2391 5.5 2466
6 4 GM Tan, Zhongyi 2517 5.5 2452
7 40 IM Munguntuul, Batkhuyag 2366 5.5 2441
8 34 IM Tsolakidou, Stavroula 2385 5 2479
9 27 IM Narva, Mai 2399 5 2462
10 39 IM Cori T., Deysi 2367 5 2460
11 10 IM Assaubayeva, Bibisara 2469 5 2453
12 1 GM Goryachkina, Aleksandra 2558 5 2433
13 13 IM Efroimski, Marsel 2447 5 2396
14 19 GM Ushenina, Anna 2434 5 2382
15 42 IM Guichard, Pauline 2358 4.5 2463
16 36 GM Socko, Monika 2380 4.5 2437
17 22 IM Bulmaga, Irina 2423 4.5 2419
18 14 GM Cramling, Pia 2446 4.5 2398
19 6 IM Shuvalova, Polina 2506 4.5 2389
20 15 IM Mammadzada, Gunay 2441 4.5 2387
(Résultats complets ici)

Le Grand Suisse FIDE 2023 est l'un des événements du cycle des Championnats du Monde FIDE, les deux premiers se qualifiant pour le tournoi des Candidats 2024. Le GS débute le 25 octobre à 15h30, heure de Paris, et compte 460 000 dollars de prix.

Le Grand Suisse Féminin FIDE 2023 est doté de 140 000 dollars et se déroule simultanément. Les deux premières se qualifient pour le tournoi des Candidates 2024.


Précédemment :

Mieux connaître NM AnthonyLevin
Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !