Infos

Candidats : MVL termine à la seconde place, Wang Hao annonce son retrait de la scène professionnelle
Wang Hao has played his last competitive chess tournament. Photo: Lennart Ootes/FIDE.

Candidats : MVL termine à la seconde place, Wang Hao annonce son retrait de la scène professionnelle

PeterDoggers
|
3 | Couverture d’événements d’échecs

Le Tournoi des Candidats s'est conclu ce mardi par trois parties décisives. Ding Liren a rapidement pris le dessus sur Ian Nepomniachtchi, déjà assuré du titre. Dans les mêmes temps de passage, Maxime Vachier-Lagrave est allé chercher la seconde place en profitant d'erreurs grossières de Wang Hao. Le Grand Maître chinois a annoncé dans la foulée son retrait des échecs professionnels, invoquant des problèmes de santé. Anish Giri, qui rêvait encore de défier Carlsen hier matin, a terminé son tournoi en queue de poisson avec une défaite contre Kirill Alekseenko. Enfin, Fabiano Caruana et Alexander Grischuk n'ont pu se départager après un long combat.

Comment regarder ?
Tous les jours dès 11h30, un pré-show était proposé sur Blitzstream, puis à partir de 13h le direct sur notre chaine avec aux commentaires Kévin Bordi, accompagné des GMs Fabien Libiszewski, Matthieu Cornette et Sébastien Mazé.

La retransmission de la ronde 14.

 

Classement final

# Féd Nom Elo Perf 1 2 3 4 5 6 7 8 Pts
1 Ian Nepomniachtchi 2774 2849 ½½ 10 ½½ ½1 11 8.5/14
2 Maxime Vachier-Lagrave 2767 2824 ½½ ½0 ½0 ½1 ½1 8.0/14
3 Anish Giri 2763 2799 ½½ ½1 ½1 ½0 10 ½1 7.5/14
4 Fabiano Caruana 2842 2789 ½½ ½1 ½0 ½½ ½1 7.5/14
5 Ding Liren 2805 2769 01 ½0 ½1 ½1 7.0/14
6 Alexander Grischuk 2777 2773 ½½ ½1 ½1 ½½ ½0 ½0 ½½ 7.0/14
7 Kirill Alekseenko 2698 2708 ½0 ½0 01 ½0 ½1 ½½ 5.5/14
8 Wang Hao 2762 2674 00 ½0 ½0 ½0 ½½ ½½ 5.0/14

(Départages : 1. Confrontations directes, 2. Nombre de victoires, 3. Sonneborn-Berger.)

La grande question du tournoi ayant trouvé sa réponse hier, la nouvelle du jour est le triste retrait de Wang Hao des échecs de haut à niveau à seulement 31 ans. Il l'a annoncé lors d'une interview aux côtés de son bourreau de la dernière ronde, MVL. Le joueur chinois s'est complétement écroulé dans cette ultime partie où il a offert le point entier à son rival après une invraisemblable manœuvre de cavalier.

Interrogé sur ses projets après cet événement, Wang a alors lâché la bombe : "Je vais probablement essayer de faire autre chose que joueur d'échecs professionnel parce que j'ai des problèmes de santé et je ne pense pas pouvoir continuer ce métier. Je ferai plutôt du coaching, je dois éviter les activités trop stressantes."

Je vais probablement essayer de faire autre chose que joueur d'échecs professionnel parce que j'ai des problèmes de santé et je ne pense pas pouvoir continuer ce métier.
—Wang Hao

Wang a expliqué que ses soucis de santé étaient liés à sa digestion : "J'ai eu ces problèmes pendant quelques années. C'était très difficile. Les choses ont commencé à s'aggraver depuis 2019."

Après la 10ème ronde, Wang Hao a même envisagé de ne pas terminer le tournoi : "Après la partie contre Grischuk, je voulais arrêter car je savais déjà que je n'étais pas en mesure de continuer."

L'interview de MVL et Wang Hao après leur duel.

Cette dernière partie peut quasiment être considérée comme une miniature si on tient compte des 16 coups théoriques de la Défense Berlin. Il est intéressant de pointer la différence d'opinion (ou de mémoire) entre les deux protagonistes :

"Il existe beaucoup de détails et de finesses, aussi quand j'ai réussi à installer mon cavalier en d6, ma position est devenue limite gagnante", a estimé MVL. Le jugement de Wang Hao était plus en accord avec celui des moteurs d'analyse : "Je me suis souvenu que la position après 19.Cd6 était encore égale selon l'ordinateur".

Cependant, le GM chinois a échoué à se remémorer la suite et, livré à lui-même, a pris de mauvaises décisions : "J'ai très mal joué et j'ai perdu facilement", a-t-il reconnu.

Grâce à cette victoire, MVL a sécurisé la seconde place au général, à un demi-point du vainqueur. "Bien sûr, quand vous arrivez avec l'ambition de gagner le tournoi et que seule la première place compte, ce n'est pas un grand résultat", a-t-il déclaré. "Je suis quand même fier de la façon dont je me suis battu après avoir eu beaucoup de parties très difficile et des pertes douloureuses, je retiens donc aussi les points positifs. J'espère que je pourrai capitaliser sur le travail que j'ai fait avant l'événement et la confiance que j'ai au moins partiellement restaurée avec les dernières parties."

Maxime Vachier-Lagrave smiling chess
"Je suis tout de même fier de la façon dont j'ai relevé la tête." Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Découvrez l'analyse vidéo de la victoire de Maxime par Kévin Bordi et le GM Fabien Libiszewski :

Nepomniachtchi n'a pas existé dans sa dernière partie contre Ding Liren, bien qu'un succès lui aurait permis de franchir la barre symbolique des 2800. Le russe n'a pas mis cet échec sur une hypothétique célébration de son succès :

"En fait, hier, j'étais très motivé, mais aujourd'hui, quand je me suis réveillé, j'ai senti que ma motivation avait considérablement baissé", a-t-il déclaré. "Je n'étais pas très heureux d'avoir une partie de plus à jouer".

Malgré tout, Nepomniachtchi s'était préparé "assez longuement" mais s'est emmêlé les pinceaux : "Je me suis probablement leurré en me souvenant mal des variantes".

Ian Nepomniachtchi interviewed by Russia media
Ian Nepomniachtchi interviewé par les journalistes russes. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Ainsi, Ding a parachevé son tournoi par une belle note, synonyme de score à 50% et de "victoire" de la seconde moitié de l'épreuve avec 4,5/7. 

"J'aurais aimé que le tournoi soit un peu plus long puisque je commençais à être en forme", a-t-il dit dans un sourire. "Bien sûr, dans la première moitié, j'ai très mal joué en raison d'une longue quarantaine [l'année dernière, Ding avait été contraint d'arriver deux semaines à l'avance pour une quarantaine obligatoire - PD] et je ne me suis pas très bien préparé. Je pense qu'au moins pour la seconde moitié du tournoi, j'ai beaucoup mieux travaillé et j'ai obtenu de nombreuses positions prometteuses. Si j'avais joué à mon meilleur niveau, j'aurais peut-être eu quelques chances."

Ding Liren 2021 Candidates chess
Ding "won" the second half with 4.5/7. Photo: Lennart Ootes/FIDE.

Nepomniachtchi a célébré sa victoire sur les réseau sociaux :

 

Très heureux d'avoir gagné les Candidats. Rendez-vous à Dubaï, Magnus !

Après sa déception d'avoir raté la marche hier, Giri a vu une nouvelle contre-performance assombrir sa partition jusqu'alors prometteuse. Alekseenko, quant à lui, a réussi à abandonner la place de lanterne rouge à Wang Hao.

"J'ai obtenu une position légèrement supérieure en milieu de jeu et j'ai tenté d'accroitre mon avantage étape par étape, mais nous étions très proches de l'égalité.", tel fut le résumé de la partie par le russe. Tout a basculé avec le coup 37.g4 de Giri, trop affaiblissant pour le bien-être de son monarque.

Alekseenko a qualifié ce choix d'"étrange" car il lui a assuré le puissant avant-poste f4 pour son cavalier. Du moins, c'était son plan, mais Giri a décidé de sacrifier son pion g. 

Anish Giri 2021 Candidates chess
Personne ne s'attendait à un 0/2 en fin de tournoi de l'homme en forme. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Alekseenko a manqué une forte continuation et après le contrôle de temps, Giri a pu espérer sauver la nulle avant de perdre de nouveau le fil. 

"J'ai fait une erreur de calcul au moment crucial, mais c'était déjà très dur", a réagi Giri. "Il a très bien joué".

Comme l'a souligné le GM néerlandais, Alekseenko a beaucoup mieux géré cette Catalane qu'il y a une semaine, lorsqu'il avait mélangé les lignes et perdu presque sans combattre contre Nepomniachtchi : "C'était incroyable de voir l'évolution de son maniement de la Catalane en seulement une semaine, de perdre en 20 coups à me surclasser de façon si impressionnante, j'ai pensé que c'était remarquable !". 

Kirill Alekseenko Candidates 2021
Alekseenko a réalise une belle seconde moitié de tournoi. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Une victoire dans la dernière ronde aurait permis à Caruana de rattraper MVL à la deuxième place mais finalement, l'américain a dû se contenter de la nulle contre Grischuk et d'une décevante quatrième place.

Face à une autre Sicilienne quatre cavaliers (comme contre Giri), Caruana a cette fois essayé 6.Dd3 !? avec une nouveauté deux coups plus tard, mais Grischuk a bien réagi sur l'échiquier et a plus ou moins égalisé au 20ème coup. 

D'après ce qui se passait sur les autres échiquiers, le GM russe a estimé qu'il devait se battre pour plus : "J'ai vu que Giri allait peut-être perdre et MVL ne pas gagner, donc si je l'emportais, je prenais la troisième ou même la deuxième place", a-t-il dit. "J'ai alors commencé à jouer extrêmement mal".

Après le contrôle du temps, Caruana s'est montré quelque peu optimiste lorsqu'il a poussé f4-f5. "Je ne savais pas s'il y avait un vrai danger ou si c'était juste un peu délicat pour les noirs."

Caruana Grischuk 2021 Candidates
Caruana vs. Grischuk. Photo : Lennart Ootes/FIDE.

Grischuk a souligné que pour la première fois, il n'avait pas terminé un Tournoi des Candidats avec un score négatif, mais il a néanmoins qualifié son 50 % de "rien de spécial".

Caruana a eu le même sentiment à propos de son +1 : "Je pense que cela n'a pas d'importance, que vous soyez à+3 ou -3 si vous ne gagnez pas. C'est vraiment ce pourquoi nous étions tous ici".

Ainsi, ce tournoi qui aura duré plus d'un an a enfin délivré son verdict. Nepomniachtchi sera certainement un adversaire intéressant pour Carlsen, qui a donné une première réaction rapide hier :

C'est très intéressant. C'est un très, très fort joueur. Quelqu'un qui joue très agressivement et donne aussi généralement des chances à ses adversaires. En ce sens, il est probable que nous ayons un match excitant."

Caruana, le dernier challenger de Carlsen, a semblé partager l'avis du champion du monde : "Je pense que ça va être très serré parce qu'il parait dorénavant vraiment fort. Pas seulement dans ce tournoi. Tout au long de l'année passée, il s'est montré incroyablement fort, je pense donc qu'il va être un adversaire très dangereux pour Magnus."

Tout au long de l'année passée, il s'est montré incroyablement fort, je pense donc qu'il va être un adversaire très dangereux pour Magnus.
—Fabiano Caruana

Vote Chess Candidates 2021
Notre concours de pronostics a touché à sa fin en même temps que le tournoi. Les membres suivants ont remporté des prix : premier @bronze-tiger007 (19 points, 1000$), second @GabrielMontori97 (18 points, 500$), et troisièmes ex-aequo @BiancoFalco, @Blunderful_Life, @daavcio, @stormriderzz, et @smulps (17 points, 100$ chacun).


Articles précédents :

Mieux connaître PeterDoggers
Mamedyarov remporte le Superbet Chess Classic

Mamedyarov remporte le Superbet Chess Classic

Speed Chess Championship féminin : Lagno sort Gunina à l'arrachée !

Speed Chess Championship féminin : Lagno sort Gunina à l'arrachée !