Coupe du monde : Les demi-finales se joueront au départage

Coupe du monde : Les demi-finales se joueront au départage

La seconde journée des demi-finales de la Coupe du monde s'est achevée comme la première. Tandis que Maxime Vachier-Lagrave et Levon Aronian signaient rapidement la nulle après une brève partie espagnole, Ding Liren et Wesley So se sont affrontés longtemps dans une catalane qui s'est terminée au 58ème coup, avec deux rois dépouillés. 

L'arbitre en chef Ashot Vardepetyan tire au sort les couleurs pour les parties rapides à la fin de la partie Ding-So. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Après quatre nulles en quatre parties, la décision se fera demain, en départage. Après une série de parties rapides, blitz, voire Armageddon, nous connaîtrons les noms des deux qualifiés pour le tournoi des candidats. Kramnik sera le premier supporter de So, car si l'américain se qualifie par la Coupe du monde, l'ancien champion du monde devrait vraisemblablement se qualifier à la moyenne Elo. Ding et MVL, en revanche, auraient encore en cas de défaite une chance de se qualifier via le Grand Prix de Palma, en novembre. Aronian, en revanche, jouera demain sa seule carte.

Coupe du monde 2017 | Demi-finales

Fed Joueur Fed Joueur Classique Rapide Blitz Score
Aronian (2802) Vachier-Lagrave (2804) ½-½, ½-½ 1-1
So (2792) Ding Liren (2771) ½-½, ½-½ 1-1

En regardant leur partie d'hier et celle d'aujourd'hui, on a l'impression que Maxime Vachier-Lagrave et Levon Aronian avaient tous deux l'intention de régler cette affaire au départage. Pourtant, ils ont vraiment joué aux échecs. Mais dans les deux cas, dès que le joueur menant les blancs s'est fait surprendre dans l'ouverture, il a immédiatement pris la nulle.

La partie du jour était encore plus courte que celle d'hier. Après seulement vingt minutes de jeu et quatre coups hors-théorie, la nulle fut signée.

null

Aronian et Maxime sont bons amis.... dès la partie terminée ! | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Précisons que, contrairement à hier, la préparation d'Aronian a été très efficace. L'anti-Marshall de Maxime avec 6.Fd3 8.a3 et 9.Cc3 a été complètement neutralisée par une série de coups très intéressante. Il est étonnant qu'aucun joueur d'élite n'ai jamais joué cette ligne auparavant.

Plus impressionnant encore fut la vitesse d'exécution du GMI arménien. Il a joué chaque coup jusqu'à la fin sans réfléchir une seconde, terminant la partie avec sept minutes de plus à la pendule qu'au début, grâce à l'incrément de 30 secondes par coup.

null

Aronian était superbement préparé. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

"J'ai confondu quelque chose dans ma préparation" a admis Maxime dans une interview en français donnée à Chess.com (à voir ci-dessous). "J'ai fait une énorme imprécision qui rend la position complètement égale." 

Maxime sera légèrement favori en départages. Avant ce tournoi, le score particulier entre ces deux était en faveur du français en classique avec +5 - 4 =10 (et maintenant =12).

Mais en rapides et blitz, la différence est plus prononcée, avec +7 -4 =12 en faveur du français. Cette année, le blitz qu'ils ont disputés en Norvège s'est terminé par une nulle. Un mois plus tard, à Louvain, Aronian a remporté la partie rapide, mais Maxime l'a battu 2-0 en blitz.

Dans ce tournoi, Aronian a joué aux départages contre Hou Yifan (2-0 en rapide 25/10) et Maxim Matlakov (deux nulles en 25/10, une victoire chacun en 10/10, puis 1,5-0,5 en 5/3). MVL, lui, a battu Lenderman 1,5-0,5 en 25/10, Grischuk 1,5-0,5 en 10/10 et Svidler 1,5-0,5 en 25/10.

null

Vachier-Lagrave aura les blancs pour la première partie rapide. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Passons à l'autre match, qui fut également très semblable à hier. Les joueurs ont combattus beaucoup plus longtemps que sur l'autre échiquier, et le conducteur des blancs était une nouvelle fois proche de la victoire.

L'avantage de Ding Liren n'était sans doute pas aussi clair que celui de So hier, mais il était tout de même conséquent. "J'ai eu une position de rêve dans la catalane" a reconnu le GMI chinois, "mais il a très bien défendu."

Malgré une ouverture assez modeste (6.b3 dans la catalane), Ding est parvenu à garder l'avantage grâce à quelques coups très forts (10.Ce1! , 15.Tfc1!). Le moment clef de la partie survient au 37ème coup.

Lorsque Nastja Karlovich de la FIDE l'a questionné sur la ligne 37.Th8 Tc7 38.Tdd8 Txc5, Ding a répondu l'avoir calculé mais n'avoir "pas vu de mat". C'est exact, mais, comme nous le montre Dejan Bojkov, le chinois aurait pu rentrer dans une finale de tours prometteuse, et jouer pour deux résultats pendant longtemps encore...

Dejan Bojkov's Game of the Day

L'analyse du jour par le GMI Dejan Bojkov

null

Ding a tout tenté en finale de tours, mais So était déjà sorti d'affaire. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

So sera sans doute le favori demain en départages, mais de peu. En classique, les deux joueurs sont à égalité avec +1 -1 =11. So a battu une fois Ding en rapide, éliminant le chinois dès le premier tour à Khanty-Mansiysk lors de la Coupe du monde 2011. Les deux hommes ont également joué un match de quatre parties l'année dernière à Shanghai. Liren avait remporté une partie classique et le match.

A Tbilissi, So n'a joué que deux départages pour le moment. Il a battu Bluebaum 2-0 en 10/10, et Jobava 1,5-0,5 en 25/10. Ding a également joué deux départages, s'imposant 1,5-0,5 dès le 25/10 contre Martyn Kravtsiv et Santosh Vidit Gujrathi.

null

So aura les blancs dans la première. | Photo: Chess.com/Maria Emelianova.

Aucun des deux n'a encore perdu de partie à Tbilissi, mais le chinois a admis avoir eu chaud hier. "L'ordinateur donne immédiatement un gain pour les blancs, mais la variante gagnante est assez difficile à calculer."

La légende des échecs géorgiens Nana Alexandria, deux fois vice-championne du monde et trois fois championne d'URSS, est venu assister à la coupe du monde.

2017 FIDE World Cup Bracket Quarterfinals

(Cliquez pour agrandir.) 

Parties fournies par TWIC.

La Coupe du monde se déroule du 3 au 27 septembre à Tbilissi, en Géorgie. Chaque match consiste en deux parties classiques (quatre en finale) et des départages en rapides et blitz le troisième jour. L'enveloppe des prix est de 1,6 millions$, dont 120 000$ pour le seul vainqueur. En outre, les deux finalistes se qualifieront pour le prochain Tournoi des Candidats.

Comment suivre l'événement :

Chess.com diffuse les parties de tous les grands tournois mondiaux sur Chess.com/Live, et la coupe du monde ne fait pas exception à la règle. En outre, sur Chess.com/TV, les commentaires en direct seront assurés par les Chessbrahs, un des plus belle équipe de commentateurs du monde avec les GMI Eric Hansen, Robin van Kampen et Yasser Seirawan ainsi que le MI Aman Hambleton.


Mieux connaître PeterDoggers
Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Mamedyarov relègue Carlsen au second rang à Bienne

Caruana remporte le Grenke Chess Classic

Caruana remporte le Grenke Chess Classic