Infos
Infos
Tempête sur l'échiquier : Nakamura, Esipenko et Vidit virent en tête !
Nakamura a remporté une victoire déterminante face à Caruana dans la course aux Candidats. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Tempête sur l'échiquier : Nakamura, Esipenko et Vidit virent en tête !

AnthonyLevin
| 0 | Couverture d’événements d’échecs

Dans une avant-dernière ronde de folie avec 7 résultats décisifs sur les 7 premiers échiquiers, Hikaru Nakamura, Vidit Gujrathi et Andrey Esipenko ont réalisé une opération en or pour s'installer au sommet du Grand Suisse FIDE 2023 avec 7.5/10. Ils ont respectivement écarté de la course aux deux premières places Fabiano Caruana, Bogdan-Daniel Deac et Parham Maghsoodloo.

Du côté tricolore, Etienne Bacrot et Alireza Firouzja ont poussé pour l'emporter mais ont dû se contenter de la nulle, comme Maxime Vachier-Lagrave, guère inspiré avec les blancs. Enfin, après son début de tournoi tonitruant, Marc'Andria Maurizzi est en souffrance avec une sixième défaite en sept parties.

Dans la Section Féminine, la MI Vaishali Rameshbabu n'en finit plus d'impressionner et se retrouve seule aux commandes suite à son succès contre Tan Zhongyi. Avec 8/10, elle a d'ores et déjà assuré son ticket pour les Candidates puisque seule Anna Muzychuk parvient à suivre le rythme à un demi-point dans sa foulée.

Sophie Milliet s'est inclinée contre Mariya Muzychuk et tentera de terminer son superbe tournoi sur une bonne note tandis que Pauline Guichard a partagé le point avec Irina Bulmaga.

La ronde finale débutera dimanche 5 novembre à 15:00, heure de Paris. 

Où regarder ?
Vous pouvez suivre le Grand Suisse sur la Chess.com/TV. Vous pouvez également profiter de nos shows sur notre chaine Twitch et retrouver toutes nos retransmissions sur YouTube.com/Chess24. Toutes les parties sont également disponibles sur notre page événement.

Le replay de la ronde 10 avec aux commentaires le GM Fabien Libiszewski et Kévin Bordi. 


6 joueurs pour 2 tickets

Les départages vont tenir un rôle déterminant quant au verdict de l'ultime ronde, voici l'ordre de priorité :

    1. Moyenne Elo des adversaires Cut 1 (en enlevant le joueur le moins bien classé)
    2. Buchholz Cut 1 (en enlevant le joueur le moins bien classé)
    3. Buchholz
    4. Confrontation directe
    5. Tirage au sort

Seuls six joueurs peuvent encore prétendre aux deux sésames pour les Candidats offerts via cet tournoi. Esipenko dispose du meilleur départage, ce qui signifie qu'une victoire avec les noirs contre Anish Giri lui assurerait automatiquement un ticket.

Esipenko est en pôle position avant la dernière ronde mais rien n'est joué. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Les autres prétendants vont évidemment souhaiter une défaite du leader pour espérer remplir leur objectif. Nakamura, Vidit, Aleksandr Predke et Arjun Erigaisi peuvent croire en leurs chances en cas de scénario favorable. En revanche, Vincent Keymer aura besoin d'un exploit, à savoir battre Fabiano Caruana avec les pièces noires et espérer une défaite d'Esipenko.

Chances de victoire au tournoi / chances de qualifications pour les Candidats

Joueur Victoire du tournoi Place pour les Candidats
Esipenko 41.4% 65.2%
Nakamura 32.6% 70%
Vidit 22% 47.1%
Predke 2% 7.7%
Arjun 2% 8.5%
Keymer 0% 1.5%

Open : Chaos sur les 7 premiers échiquiers  

Nakamura a été le premier à s'imposer sur les échiquiers de tête, où six joueur se partageaient le sommet de la pyramide.

Peter Leko a rappelé qu'un duel avec Caruana représentait de bons souvenirs pour Nakamura : "Hikaru avait rebondi aux Candidats avec les blancs contre Caruana, puis il l'avait battu à Stavanger et maintenant il le bat à nouveau. C'est incroyable. Je ne me souviens pas vraiment que quelqu'un ait battu Fabiano dans trois parties très importantes au cours de sa carrière, mais là, cela se produit en l'espace d'un an".

Je ne me souviens pas vraiment que quelqu'un ait battu Fabiano dans trois parties très importantes au cours de sa carrière, mais là, cela se produit en l'espace d'un an.

— Peter Leko 

"Ces derniers temps, en ligne et devant échiquier, Hikaru détient la suprématie", a déclaré Naroditsky plus tôt à propos de ce choc entièrement américain, faisant référence aux succès de Nakamura dans leurs matchs au Speed Chess et au Chessable Masters. 

Avec cette troisième victoire d'affilée en classique, Nakamura a égalisé le score global contre son rival +8 -8 =33.

Nakamura a fait un pas important vers les Candidats. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Nakamura et Esipenko règnent sur les cases noires

L'Écossaise des Quatre Cavaliers n'est pas l'ouverture la plus ambitieuse que les blancs puissent jouer, mais après 10.h3, Leko a annoncé : "Je pense que c'est un signe clair que Nakamura veut une [vraie] partie !". Suite à 17.a4! Tfe8, Nakamura a commenté dans son récap : "Je pense que Fabiano s'est en quelque sorte endormi au volant. Je pense qu'il a supposé que dans cette partie, je me contenterais de la nulle".

 Je pense qu'il a supposé que dans cette partie, je me contenterais de la nulle.
— Hikaru Nakamura

 

Comme lors de leur dernière rencontre, le champion des États-Unis en titre s'est rapidement retrouvé en difficulté et les pièces de Nakamura ont pris pour cible son monarque affailbi, en particulier sur les cases noires. Le GM Dejan Bojkov a analysé en détails cette partie.

Chess.com Game of the Day Dejan Bojkov

Vous pouvez également retrouver l'analyse vidéo de Nakamura ci-dessous.

Pourquoi Alireza Firouzja encourage-t-il le streameur américain sur la vignette de la vidéo ? Si Nakamura se qualifie via le Grand Suisse, le numéro 1 français sera en ballotage favorable pour glaner l'ultime sésame déterminé au Elo.

Au troisième échiquier, Esipenko l'a également emporté grâce à une attaque sur cases noires contre Maghsoodloo.

Le brillant 28.Fg7!! n'a pas été joué mais aurait été un moyen incroyable de conclure la partie :

Vidit s'impose avec les noirs, 4 autres parties décisives sur les premiers échiquiers

Sept parties décisives sur les sept premiers échiquiers, "c'est complètement fou" a déclaré Leko. "Je ne pense pas que cela se soit jamais produit auparavant dans un tournoi de top niveau ou dans un Grand Suisse, et je ne crois pas que cela se reproduira un jour, parce que c'est très unique".

Je ne pense pas que cela se soit jamais produit auparavant dans un tournoi de top niveau ou dans un Grand Suisse.

— Peter Leko

Vidit poursuit sur sa lancée phénoménale. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La plus importante des parties restantes était bien sûr celle opposant Deac à Vidit, avec la victoire méritée du GM indien, supérieur dans les complications. 

"Ce n'était pas facile de jouer pour gagner avec les pièces noires mais j'ai réussi à mettre la pression et aussi à convertir, donc je ne pouvais pas demander plus", a réagi Vidit après la partie.

Désormais virtuellement numéro 17 mondial, Vidit est inarrêtable depuis sa défaite initiale.

Un demi-point derrière, Keymer, Arjun et Predke ont tous gagné leur partie, ainsi que Giri qui est hors course, à un point des leaders.

Le néerlandais, tombeur d'Hans Niemann avec les pièces noires, a été le dernier à l'emporter après une finale longue et complexe.

Malgré cette victoire à l'arraché, Giri ne terminera pas dans les deux premiers. Il aura encore une petite chance de se qualifier pour les Candidats par le biais du circuit FIDE, où il est quatrième au classement, derrière Wesley So.

Giri, dernier gladiateur dans l'arène. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

La position finale de la victoire d'Arjun face à Sam Sevian ressemble à une œuvre d'art. Le GM indien a gagné une course de pions compliquée grâce à une subtile menace de mat :

Predke a fait vaciller Yuriy Kuzubov dans un milieu de jeu explosif où les tactiques ont tourné en sa faveur tandis que le pion g de Keymer lui a montré le chemin vers la victoire comme dans sa partie contre Anton Korobov

En deuxième moitié de tableau, Abhimanyu Mishra a remporté le choc des générations face à Vasyl Ivanchuk.

Le suspense est donc à sa comble avant l'ultime ronde où tous les scénarios sont à envisager sur les premiers échiquiers.

Appariements ronde 11

Classement après 10 rondes | Top 20 

Rang SNo FED Nom Elo Pts. TB1
1 32 GM Esipenko, Andrey 2683 7.5 2696
2 2 GM Nakamura, Hikaru 2780 7.5 2684
3 15 GM Vidit, Santosh Gujrathi 2716 7.5 2672
4 47 GM Predke, Alexandr 2656 7 2700
5 16 GM Erigaisi, Arjun 2712 7 2670
6 12 GM Keymer, Vincent 2717 7 2661
7 1 GM Caruana, Fabiano 2786 6.5 2680
8 20 GM Deac, Bogdan-Daniel 2701 6.5 2663
9 18 GM Maghsoodloo, Parham 2707 6.5 2654
10 4 GM Giri, Anish 2760 6.5 2654
11 17 GM Vitiugov, Nikita 2711 6.5 2646
12 46 GM Sindarov, Javokhir 2658 6 2708
13 80 GM Ter-Sahakyan, Samvel 2618 6 2703
14 81 GM Yakubboev, Nodirbek 2616 6 2698
15 44 GM Cheparinov, Ivan 2658 6 2695
16 39 GM Bacrot, Etienne 2669 6 2689
17 75 GM Kuzubov, Yuriy 2625 6 2671
18 33 GM Sarana, Alexey 2682 6 2671
19 41 GM Wojtaszek, Radoslaw 2668 6 2671
20 45 GM Korobov, Anton 2658 6 2666

(Résultats complets ici)

Section Féminine : Vaishali déjà qualifiée pour les Candidates

Praggnanandhaa Rameshbabu, qualifié pour le tournoi des Candidats 2024 grâce à sa place de finaliste à la Coupe du Monde, peut se réjouir de retrouver sa sœur qui a validé son ticket pour les Candidates une ronde avant la fin. C'est la première fois dans l'histoire des échecs qu'un frère et une sœur accomplissement pareil exploit.

Anna Muzychuk est la seule autre joueuse en mesure de remporter le tournoi, mais comme elle est déjà qualifiée grâce à sa troisième place à la Coupe du Monde féminine, le ticket de Vaishali n'est pas menacé.

Vaishali sous l'œil bienveillant de son frère. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Naroditsky n'a pas tari d'éloges sur la prodige indienne : "Vous n'avez absolument pas l'impression de voir une MI lorsque vous regardez cette partie mais plutôt une Grand Maître très aguerrie, expérimentée et précise". Leko a renchéri : "Brillante et écrasante victoire de Vaishali !".

Vous n'avez absolument pas l'impression de voir une MI lorsque vous regardez cette partie mais plutôt une Grand Maître très aguerrie, expérimentée et précise.
— Daniel Naroditsky

Sa victoire contre Tan a en effet ressemblé à une leçon incisive de jeu contre un roi au centre de l'échiquier.

Vaishali, qui peut obtenir le titre de Grand Maître dimanche en dépassant les 2500 Elo en cas de victoire avec les noirs, a déclaré : "Le titre de Grand Maître est un grand rêve pour moi depuis mon enfance". Vous pouvez écouter son analyse ci-dessous :

Anna Muzychuk s'est défait de la MI Deysi Cori au deuxième échiquier grâce à une attaque mortelle dans un milieu de jeu sans les dames. Elle talonne Vaishali à un demi-point et devance la MI Batkhuyag Munguntuul qui compte 7 points.

Anna Muzychuk peut encore rafler la mise. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Quatre autres joueuses avec 6,5 points peuvent encore espérer arracher le second ticket pour les Candidates : la MI Leya Garifullina, Tan, la GM Antoaneta Stefanova et la GM Pia Cramling. Les joueuses comptant 6 points gardent un infime espoir de happy end en cas de victoire de Vaishali au premier échiquier et de scénario favorable partout ailleurs.

Après des débuts en dents de scie, Cramling a marqué 5.5/6. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Si Munguntuul bat Vaishali sur demande, elle s'assurera la deuxième place aux Candidates - fin de l'histoire. Une nulle au premier échiquier ouvrirait en revanche de nombreuses issues.

Munguntuul a son destin en main mais elle affronte la joueuse en forme du tournoi. Photo : Maria Emelianova/Chess.com.

Appariements Ronde 11


Classement après 10 rondes | Top 20 

Rang SNo FED Nom Elo Pts. TB1
1 12 IM Vaishali, Rameshbabu 2448 8 2464
2 5 GM Muzychuk, Anna 2510 7.5 2446
3 40 IM Munguntuul, Batkhuyag 2366 7 2440
4 25 IM Garifullina, Leya 2402 6.5 2469
5 4 GM Tan, Zhongyi 2517 6.5 2445
6 21 GM Stefanova, Antoaneta 2424 6.5 2435
7 14 GM Cramling, Pia 2446 6.5 2398
8 43 WGM Kamalidenova, Meruert 2351 6 2477
9 34 IM Tsolakidou, Stavroula 2385 6 2470
10 39 IM Cori T., Deysi 2367 6 2464
11 27 IM Narva, Mai 2399 6 2462
12 10 IM Assaubayeva, Bibisara 2469 6 2441
13 3 GM Muzychuk, Mariya 2519 6 2408
14 17 IM Javakhishvili, Lela 2437 6 2405
15 15 IM Mammadzada, Gunay 2441 6 2390
16 30 IM Milliet, Sophie 2391 5.5 2477
17 36 GM Socko, Monika 2380 5.5 2445
18 32 IM Tania, Sachdev 2389 5.5 2439
19 1 GM Goryachkina, Aleksandra 2558 5.5 2433
20 7 GM Dronavalli, Harika 2502 5.5 2397
(Résultats complets ici)

Le Grand Suisse FIDE 2023 est l'un des événements du cycle des Championnats du Monde FIDE, les deux premiers se qualifiant pour le tournoi des Candidats 2024. Le GS débute le 25 octobre à 15h30, heure de Paris, et compte 460 000 dollars de prix.

Le Grand Suisse Féminin FIDE 2023 est doté de 140 000 dollars et se déroule simultanément. Les deux premières se qualifient pour le tournoi des Candidates 2024.


Précédemment :

Mieux connaître NM AnthonyLevin
Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Carlsen sort vainqueur du combat contre Firouzja en finale du Chessable Masters

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !

Firouzja rejoint Carlsen en Grande Finale !